REPORTAGE. Egypte : nuit meurtrière entre pro et anti-Morsi

Au moins cinq manifestants sont morts lors d'affrontements, dans une Egypte plus que jamais coupée en deux. De notre correspondant au Ca...

Au moins cinq manifestants sont morts lors d'affrontements, dans une Egypte plus que jamais coupée en deux. De notre correspondant au Caire, Marwan Chahine.

La chic Heliopolis ressemble à un champ de ruines après la journée qui a vu s'affronter militants islamistes et révolutionnaires, mercredi 5 décembre, devant le palais présidentiel. Au petit matin, les batailles de rues se poursuivaient ci-et-là mais la plupart des fronts semblaient endormis. Les allées entourant le bâtiment, sont désormais occupées par des centaines de pro-Morsi qui ont transformé les petits coins d'herbe en dortoirs géants.

La veille, mardi, c'est là que les opposants au raïs avaient défilé par dizaine de milliers. Les insultes contre le président ont disparu des murs, recouvertes par de la peinture fraîche, le calme semble revenu mais le sol ne trompe pas. Devant l'entrée principale des allées, sont jonchées des pierres à n'en plus finir, des bris de verre et quelques traces marrons au sol. La journée a été violente. Les premiers bilans font état de cinq morts et de centaines de blessés. Règne une atmosphère étrange et tendue. On trouve des petits groupes disparates et difficiles à identifier qui bavardent tandis que les forces de l'ordre s'alignent en rang sans qu'on comprenne trop pourquoi.

Jean, sweat à capuche, chemise de marque et cheveux péroxydés, ces trois jeunes là ont tout l'air d'être des libéraux. Mais ce ne sont "pas des révolutionnaires", précisent-ils. Ces habitants d'Héliopolis sont là avant-tout pour protéger leur quartier. Ils ont d'ailleurs demandé aux anti-Morsi de quitter les lieux afin de ne pas attiser les tensions. La voix et les yeux marqués par les émotions de la journée, Salim raconte, en français, qu'ils ont réussi à repousser les partisans des Frères jusqu'aux abords du palais.

Deux Egypte qui se font face

A quelques mètres de là, un bus orange a les vitres brisées et les pneus crevés. De telles carcasses se retrouvent par dizaines dans les alentours. Les révolutionnaires s'en sont pris à tous les véhicules qui pouvaient ressembler à ceux qui ont acheminé les pro-Morsi, des campagnes jusqu'au Caire. Car ils en sont convaincus, le rassemblement de soutien au régime n'avait rien d'un mouvement spontané mais s'apparente plutôt à une "revanche des Frères" comme l'explique Ibrahim qui jure que son camp ne va pas en rester là. Sans doute fondée, sa position exprime néanmoins toute l'abysse qui sépare désormais les deux Egypte qui se font face.

Comme un pied de nez à cette irréparable rupture, les hôpitaux de campagne, accueillent des blessés des deux camps. Dans une Eglise anglicane, située un peu à l'écart des combats, voitures et motos amènent les gueules cassées. Des hommes protègent l'entrée du bâtiment à l'aide de volumineux bâtons, la rumeur entendue à la télévision, dit que des salafistes s'apprêtent à attaquer les lieux. Rumeur infondée. Le dernier blessé est un islamiste qui a eu la mauvaise idée de rentrer seul et s'est fait cueillir tout frais par un groupe d'anti-Morsi. Bien que libéraux pour la plupart, les médecins – chirurgiens dentistes pour certains- ne se sont même pas posés la question de savoir s'ils devaient le soigner ou non. Ces jeunes pas très politisés mais résolument anti-Frères, ont accueilli aujourd'hui une vingtaine de blessés, dont l'un a reçu un tir de chevrotine. Devant la salle où s'affairent une dizaine de personnes, un très jeune homme portant un collier de barbe salafiste attend vraisemblablement son ami, à côté des parents inquiets des autres blessés. Une telle cohabitation, d'ordinaire banale en Egypte, paraît ici extraordinaire.

"Où va le pays ?"

Le chemin du retour vers le centre-ville du Caire illustre tout le chaos ambiant. Kareem, la petite quarantaine, est un chauffeur de taxi très agité. "Elle va où l'Egypte ? Elle va où ? On est tous Egyptiens, non ?", répète-t-il en hurlant de façon compulsive. Il semble en transe. Tous les cents mètres, un nouveau barrage de milices, bâtons, haches ou toutes sortes d'objets à la main, l'oblige à s'arrêter. Ils regardent le véhicule, demande les papiers au conducteur, jaugent sa pomme et le laissent le plus souvent repartir. Kareem en a marre d'alterner marches-arrière et demi tour, Kareem en a marre de tout. Les voitures roulent dans tous les sens, les klaxons s'emballent, c'est l'anarchie. Kareem continue d'hurler.
Il descend de sa voiture, s'arrête à un kiosque, revient avec une cartouche de cigarettes, s'excite sans parvenir à en enlever le plastique. "Il y a une heure c'était normal, pourquoi tout est bloqué là", grogne-t-il de plus en plus fort. "Il faut que je fasse le plein, non, non, il faut que j'achète un bidon d'essence. Et des pâtes, plein de pâtes, cent kilos de pâtes, on ne sait pas où va ce pays", ressasse-t-il en mâchant à moitié ses mots. Kareem a voté pour Mohammed Morsi car, pensait-il alors, c'était le meilleur choix pour la stabilité du pays. Et maintenant ? Il hausse les épaules et les sourcils et reprend sa logorrhée : "Mais où va le pays ? où va le pays ?" Et dans un soupir, enfin arrivé à destination, lâche : "Mais on est tous égyptiens !".


SOURCE : Marwan Chahine - Le Nouvel Observateur

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,208,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: REPORTAGE. Egypte : nuit meurtrière entre pro et anti-Morsi
REPORTAGE. Egypte : nuit meurtrière entre pro et anti-Morsi
http://1.bp.blogspot.com/-r_XxakiUBJ4/UMB3CJntoEI/AAAAAAAAed0/3p0U4ueGh_A/s640/4872545.jpg
http://1.bp.blogspot.com/-r_XxakiUBJ4/UMB3CJntoEI/AAAAAAAAed0/3p0U4ueGh_A/s72-c/4872545.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/12/reportage-egypte-nuit-meurtriere-entre.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/12/reportage-egypte-nuit-meurtriere-entre.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières