Jeux olympiques - Londres 2012. Le Top 30 des stars de Londres

PARTAGER:

Rideau sur Londres. Deux semaines marquées, avant tout, par des champions et des championnes qui ont, plus que d'autres, laissé une em...



Rideau sur Londres. Deux semaines marquées, avant tout, par des champions et des championnes qui ont, plus que d'autres, laissé une empreinte indélébile sur ces Jeux de la XXXe Olympiade. Nous en avons choisi trente. Il en manque, forcément. Et notre classement est évidemment subjectif.
Difficile de comparer des athlètes en lice pour un seul titre et d'autres dans de multiples épreuves, comme en natation, athlétisme ou gymnastique, et des personnalités issues de sports collectifs ou individuels. Mais nous n'avons pas pu résister à ce petit jeu. Seul critère objectif, il n'y a là que des champions olympiques.
Pour nous, voici donc les trente figures les plus marquantes des J.O. de Londres. Donnez-nous votre propre classement. A vous de jouer.
RETROUVEZ LES 10 PREMIERS DE NOTRE CLASSEMENT MARDI
_______________________________
11. MO FARAH (Athlétisme - Grande-Bretagne - 2 médailles d'or)
Jusque-là, Mo Farah n'avait jamais disputé une finale de Jeux Olympiques. A Londres, le Britannique est pourtant entré dans l'histoire en devenant le sixième athlète à réaliser le doublé 5000m-10 000m. Et avec la manière. Sur le 10 000, il a mis fin à l'hégémonie de Kenenisa Bekele et remis l'Europe sur la carte pour la première fois depuis 1984. Sur le 5000m, il a résisté aux assauts alors qu'il semblait mal embarqué. Son grand exploit sur cette course? Avoir bouclé le dernier tour intégralement en tête. On le croyait parti de trop loin mais, porté par tout un stade, il a tenu bon. Même Usain Bolt lui a rendu hommage avec le fameux signe "M" de Mo, à son arrivée sur le relais.
_______________________________
12. ALLYSON FELIX (Athlétisme - Etats-Unis - 3 médailles d'or)
Allyson Felix devait commencer à trouver le temps long. A Londres, l'Américaine de 27 ans a enfin décroché son premier titre olympique individuel sur le 200m devenant ainsi la première athlète de son pays depuis Gwen Torrence en 1992 à s'imposer sur le demi-tour de piste. Une médaille d'or à laquelle sont venues s'ajouter deux autres sur les relais 4x100 mètres (en battant le record du monde détenu depuis... 1985 par la R.D.A. !) et celui sur 4x400m. "Chicken Legs", comme on la surnomme, est la seule avec Usain Bolt à avoir glané trois titres sur le tartan londonien.
_______________________________
13. ANDY MURRAY (Tennis - Grande-Bretagne - 2 médailles, 1 en or)
Il avait quitté Wimbledon en larmes, trois semaines plus tôt, après sa défaite en finale face à Roger Federer. Au même endroit, face au même adversaire, Andy Murray a vécu lors de la finale du simple messieurs des Jeux le plus grand moment de sa carrière. Une victoire, et quelle victoire! Mettre trois petits sets à Federer sur le central de Wimbledon, ça n'arrive pas souvent. Egalement médaillé d'argent en double mixte, Murray a pleinement répondu aux attentes et même sans doute au-delà à travers son chef d'oeuvre en finale.
_______________________________
14. SUN YANG (Natation - Chine - 4 médailles, 2 en or)
Le phénomène de la natation chinoise s'était révélé à Shanghai l'an dernier lors des Mondiaux, battant notamment le légendaire record du 1500m de Kieren Perkins. Il a plus que confirmé à Londres, avec une palette exceptionnelle: sacrée sur 1500m (avec un nouveau record du monde) et sur 400, ce fondeur des bassins s'est également offert le bronze sur 200m (4e) et sur le relais 4x200m. Chez les hommes, Sun Yang est le seul, avec Phelps, à avoir remporté plus d'un titre en individuel. Un peu à l'image d'Agnel, le jeune Chinois (20 ans) peut dominer la natation dans les années à venir.
_______________________________
15. LEBRON JAMES (Basket - Etats-Unis - 1 médaille d'or)
"C'est l'équipe de Kobe", a répété à l'envi la star du Heat. Il l'a joué humblement. Sur le parquet, il a aussi laissé Kevin Durant le statut de meilleur scoreur US. Il n'empêche : l'Elu a été le leader de son équipe. Des deux côtés du parquet, il a été omniprésent comme en témoigne son triple double face à l'Australie, le premier d'un Américain aux JO. Surtout, James a assumé son statut quand il fallait à l'image du match face à la Lituanie. Il termine ses Jeux avec 13.2 points, 5.6 rebonds et 5.6 passes. Et l'or autour du cou pour faire de 2012 une année inoubliable.
_______________________________
16. ALISON SCHMITT (Natation - Etats-Unis - 5 médailles, dont 3 en or)
Sans Missy Franklin, Alison Schmitt serait repartie de Londres avec le titre de "Reine des Jeux". Mais cinq médailles dont trois en or, ce n'était pas suffisant cette fois. Pourtant, la Pennsylvanienne a, elle, réussi un sans faute, rapportant une médaille dans les cinq disciplines dans lesquelles elle était engagée. Elle a démarré crescendo par le bronze au relais 4x100m libre, puis l'argent sur le 400m libre face à Camille Muffat avant de prendre sa revanche sur 200m libre pour son premier titre olympique. Et elle ne s'arrêtera pas en si bon chemin. Schmitt s'adjuge l'or sur 4x100m quatre nages et 4x200m libre.
_______________________________
17. RYAN LOCHTE (Natation - Etats-Unis - 5 médailles dont 2 d'or)
Comme à Pékin, Ryan Lochte a été "éclipsé" par les titres et les records de Michael Phelps. Le nageur de Rochester est pourtant reparti de Londres avec cinq médailles. Deux en or (400 m 4 nages donc et relais 4x200m nage libre), deux en argent (200m 4 nages et relais 4x100m nage libre) et une en bronze (200m dos). C'est une de plus qu'en 2008 mais c'est toujours dans l'ombre de l'athlète le plus médaillé de tous les temps. Lui qui ne venait pas "uniquement" pour le battre ne l'a finalement dominé que sur une seule course (400m 4 nages).
_______________________________
18. ELISA DI FRANCISCA (Escrime - Italie - 2 médailles, 2 en or)
L'Italie a survolé ces Jeux en escrime avec sept médailles (comme quoi, l'internationalisation de ce sport n'empêche pas toutes les nations traditionnelles de briller...). Et Elisa Di Francisca en a été l'incontestable reine. Seule double médaillée d'or à Londres, elle a enfin imposé son talent, à bientôt 30 ans, pour sortir définitivement de l'ombre imposante de Valentina Vezzali. Son titre mondial à Paris, en 2010, avait posé la première pierre. mais l'éclat de l'or olympique est in comparable. La star, désormais, c'est elle. Sacrée en individuel au fleuret, Di Francisca a ensuite conquis, aussi, le titre par équipes.
_______________________________
19. YANNICK AGNEL (Natation - France - 3 médailles, 2 en or)
Le grand bonhomme de la délégation française. D'un point de vue comptable d'abord, avec ses trois médailles et ses deux titres, sur 200m et 4x100m nage libre. Puis il y a l'impression laissée par le Niçois. Dans l'eau, et en dehors de la piscine, où il a révélé au grand public une personnalité hors normes. Son dernier relais sur le 4x100 restera comme un des grands moments du sport français en 2012. Et à 20 ans, il n'est peut-être qu'au début d'une carrière déjà glorieuse.
_______________________________
20. GABRIELLE DOUGLAS (Gymnastique artistique - Etats-Unis - 2 médailles d'or)
Dans une gymnastique américaine de très haut niveau, on attendait la championne du monde Jordyn Wieber. Ce sera finalement Gabrielle Douglas, médaillée en or en individuel et par équipes. Elle permet ainsi aux Etats-Unis de conserver son hégémonie sur le titre olympique après Carly Patterson (2004) et Nastia Liukin (2008). Mais la native de Virginie devient surtout un symbole, celui de la première gymnaste noire sacrée en individuel, 16 ans après sa compatriote Dominique Dawes qui avait touché l'or par équipes. Soit quelques mois à peine après la naissance de Douglas.
_______________________________
21. ZHANG JIKE (Tennis de table - Chine - 2 médailles d'or)
Les Chinois ont survolé ces Jeux en tennis de table, ne laissant que des miettes au reste du monde. Deux noms sortent du lot: Li Xiaoxia, victorieuse en simple dames et par équipes, et Zhang Jike, qui en a fait de même chez les messieurs. Numéro un mondial et champion du monde en titre, c'est peu dire qu'il était attendu comme la star de la discipline à Londres. Son calme impressionnant durant tout le tournoi n'a rendu que plus saisissant le contraste avec son exubérance après sa victoire. La cocotte-minute a explosé. Le talent aussi. Champion du monde, numéro un mondial et désormais champion olympique, il entre dans la légende de son sport.
_______________________________
22. MICHAEL JUNG (Equitation - Allemagne - 2 médailles d'or)
Fêter ses trente ans lors des Jeux  de la XXXe Olympiade par deux médailles d'or, c'est classe. C'est ce qu'a fait Michael Jung à Londres. Le rio du concours complet, c'est lui. Sacré par équipes avec l'Allemagne, il a également dominé le concours individuel. Champion du monde 2010, champion d'Europe 2011, et désormais champion olympique, il signe un triplé inédit. Archi-favori, il a tenu son rang d'un bout à l'autre. Et modeste avec ça: "Sam est un tel cheval qu'avec lui, tout est facile", a-t-il dit après ses deux sacres, rendant hommage à sa monture.
_______________________________
23. THIERRY OMEYER (Handball -France - 1 médaille d'or)
Difficile de sortir une personnalité de ce collectif exemplaire. Mais c'est la logique de notre classement, alors on assume. Pourquoi Omeyer et pas un autre? Peut-être parce que le gardien de but est un cas à part. Une vraie individualité, de par la nature de son poste. Surtout, Omeyer a une fois encore montré sa capacité à se surpasser dans les très grands matches. Il n'est pas toujours impérial. Mais quand ça compte vraiment, le "vieux" cerbère n'a pas son pareil. La façon dont il a écœuré les Croates en demi-finale, c'est un des grands moments de ce tournoi, et de sa carrière.
_______________________________
24. TEDDY RINER (Judo - France - 1 médaille d'or)
Y a-t-il un Français qui était plus attendu que Teddy Riner à Londres? Une médaille d'argent aurait été vécu, par lui comme par les autres, comme un colossal échec. C'est dire la pression qui pesait sur lui. Plus gestionnaire que spectaculaire ("je n'aurais pas besoin de briller", avait-il prévenu), il a malgré tout survolé son tournoi. Roi de la catégorie reine, Riner s'impose déjà, à 23 ans, comme un des plus grands judokas de l'histoire. Une star, une vraie. La preuve vivante qu'on peut avoir un énorme ego de champion sans pour autant être imbuvable.
_______________________________
25. CHARLOTTE DUJARDIN (Equitation - Grande-Bretagne - 2 médailles d'or)
Un nom à consonance française mais une élégance toute britannique sur le cheval. Charlotte Dujardin, qui disputait ses premiers Jeux olympiques à 27 ans, s'est offert deux médailles d'or en dressage (par équipes et en individuel) avec à chaque fois un record olympique à la clé sur son cheval Valegro. Une petite surprise pour cette cavalière au parcours atypique qui n'avait jamais monté un cheval de dressage avant 22 ans et qui n'a disputé son premier Grand Prix que l'an dernier. L'avenir appartient à cette cavalière qui est aussi la plus jeune de l'équipe britannique.
_______________________________
26. YE SHIWEN (Natation - Chine - 2 médailles d'or)
Elle a stupéfié le monde. Du haut de ses 16 ans, Ye Shiwen a survolé le 200 et le 400 mètres 4 nages avec une facilité déconcertante. Lors de cette seconde course, l'adolescente chinoise s'est même payé le luxe de signer un dernier 50 m plus rapide que celui de Ryan Lochte, sur la même distance, quelques minutes plus tôt (sur ces 100 derniers mètres, elle n'était que cinq centièmes plus lente que Lochte, 58"68 contre 58"63) ! Elle a nagé son 400... sept secondes plus vite qu'aux Mondiaux de Shanghai l'an dernier. On progresse vite à cet âge-là, mais l'admiration s'est teintée de doutes chez certains observateurs. En attendant, elle a incontestablement marqué ces Jeux.
_______________________________
27. ALIYA MUSTAFINA (Gymnastique artistique - Russe - 4 médailles dont 1 d'or)
Elle aurait pu être la grande dame de ces Jeux. Mustafina repart néanmoins avec quatre médailles, mais seulement une en or. Aux Mondiaux 2010, la Russe avait époustouflé en glanant deux médailles d'or et autant d'argent. A Londres, elle reste l'athlète la plus titrée de la gymnastique et signe surtout un retour au premier plan après une blessure au genou qui l'avait handicapée l'an dernier. Elle a contribué à la médaille d'argent par équipes de la Russie avant de décrocher le bronze en individuel. Mais sa consécration, elle l'a enfin touchée aux barres asymétriques avant d'ajouter le bronze au sol.
_______________________________
28. BRADLEY WIGGINS (Cyclisme - Grande-Bretagne - 1 médaille d'or)
Quel été pour Bradley Wiggins. Dans la foulée de son Tour de France triomphal, le Londonien, chez lui, a été un personnage central des J.O. D'abord en jouant les sonneurs de cloche lors de la cérémonie d'ouverture. Puis, surtout, en décrochant la médaille d'or lors du contre-la-montre, qu'il a tout simplement écrasé. La sixième (mais la première sur route) médaille olympique de celui dont on mesure mal, vu  de France, à quel point il est devenu une star outre-Manche.
_______________________________
29. TONY ESTANGUET (Canoe-Kayak - France - 1 médaille d'or)
Après son rendez-vous manqué avec l'histoire à Pékin, Tony Estanguet a remis les pendules à l'heure à Londres. Le céiste français l'avait annoncé : contrairement au plan d'eau chinois, celui de Lee Valley, il "le sentait bien". Et le Palois a construit sereinement son troisième titre olympique, sans affolement, avant de tout donner en finale. Un parcours parfait pour devancer l'Allemand Sideris Tasiadis et son grand rival slovaque Michal Martikan. A 34 ans, Estanguet devient le premier sportif français à glaner une médaille d'or dans une même discipline, dans trois Jeux Olympiques différents (2000, 2004, 2012). Il entre dans la galaxie des triples champions olympiques.
_______________________________
30. DMITRYI MUSERSKIY (Volleyball - Russie - 1 médaille d'or)
Entre le sacre des Experts en handball et la finale Etats-Unis/Espagne en basket, l'autre grande finale de sports de salle est passée un peu inaperçue dimanche. Vu de France, en tout cas. Pourtant, la victoire des Russes contre le Brésil, en cinq sets, au terme d'une finale d'anthologie, valait le détour. Le grand bonhomme, à tous les sens du terme, en aura été Dmitryi Muserskiy. En pointe, le géant (2.18m) a martyrisé les Brésiliens, en claquant 31 points au cours du match. A 23 ans, il s'annonce comme la nouvelle star du volley russe, enfin sacré au niveau olympique.
_______________________________
LA REDACTION : eurosport.fr

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,109,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2152,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1239,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8894,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,181,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1662,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3310,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1628,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,831,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6105,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4795,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Jeux olympiques - Londres 2012. Le Top 30 des stars de Londres
Jeux olympiques - Londres 2012. Le Top 30 des stars de Londres
http://i.m.eurosport.fr/2012/08/12/875397-14740514-317-238.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/08/jeux-olympiques-londres-2012-le-top-30.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/08/jeux-olympiques-londres-2012-le-top-30.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières