Merah: "J'avais un but précis dans le choix de mes victimes"

PARTAGER:

Libération publie la retranscription de 4 heures de conversation entre le terroriste et la police lors du siège où le tueur de Toulouse étai...

Libération publie la retranscription de 4 heures de conversation entre le terroriste et la police lors du siège où le tueur de Toulouse était retranché. Il revient sur son parcours.
MERAH - Mohammed Merah avait expliqué aux policiers qui faisaient le siège de son appartement en mars dernier comment il était entré en contact avec Al-Qaida. Libération publie aujourd'hui ces conversations. Capture d'écran/Sept à Huit
173 pages. Libération publie ce mardi sur son site un partie des échanges entre Mohamed Merah et la police lors du siège de son appartement les 21 et 22 mars.
Dans son édition papier, le quotidien explique avoir eu accès aux retranscriptions de quatre heures de ces conversations, qui s'étalent entre 07h34 et 22h44 le mercredi 21 mars, et dont il a expurgé les "passages les plus abjects".TF1 avait déjà diffusé le 8 juillet les enregistrements des principaux passages de ces conversations.
"J'avais un but précis. Dans mes choix de victimes", affirme le tueur à son interlocuteur de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). "J'aurais jamais tué des enfants (...) si vous aurez pas tué nos enfants", poursuit-il."Je tue les militaires en France parce qu'en Afghanistan, ils tuent mes frères. Je tue des juifs en France, parce que ces mêmes juifs-là (...) tuent des innocents en Palestine", poursuit Merah."Si j'aurais tué des civils (sic), la population française aurait dit que, heu voilà, c'est un fou d'Al-Qaïda, c'est juste un terroriste."
Quand son interlocuteur le pousse à se confier, Merah, avoue que son premier meurtre, celui d'un parachutiste commis le 11 mars à Toulouse, fut "éprouvant".Mais il dit avoir eu le "coeur apaisé" après la deuxième tuerie le 15 mars à Montauban où il a abattu deux autres militaires et en a très grièvement blessé un troisième."Et, comme il était apaisé, je voulais refaire ça à chaque fois et (...) de récidiver dans mes opérations, je me sentais de mieux en mieux", poursuit-il.

S'engager à la Légion pour tuer des soldats français

Mohamed Merah abattra encore trois élèves et un père de famille le 19 mars dans une école juive de Toulouse, avant d'être tué par la police le 22 mars à l'issue du siège de son domicile.Arrêté à plusieurs reprises,Merah date par ailleurs sa conversion à l'islam au 18 février 2008. Il purgeait alors une peine de 18 mois de prison quand il est extrait de sa cellule par les gendarmes pour une autre affaire.
"C'est là que j'ai invoqué Allah en arrivant à la gendarmerie, je lui ai demandé de m'aider. J'ai vu que les gendarmes étaient à côté de leurs pompes (...) Ça a été une preuve d'Allah", dit-il."Depuis ce jour-là, le 18 février 2008, je me suis converti sérieusement à la religion et j'ai toujours été assidu dans mes prières", affirme le tueur.
Libéré fin 2009, il part en mai 2010 en Algérie pour tenter de rejoindre des moudjahidine, mais "c'était vraiment difficile de les trouver à cause des intrusions qu'il y a eues dans le groupe."Il dit avoir eu ensuite le projet de s'engager "à la Légion étrangère pour aller en Afghanistan et retourner mon arme contre les légionnaires et rejoindre les talibans."

Merah arrêté à plusieurs reprises

Incapable de faire aboutir ce projet, il part ensuite en Syrie "pour trouver directement mes frères", et passe ensuite au Liban, en Turquie."Bon, je sais que c'est pas là-bas qu'il faut chercher, mais comme ça j'ai plein de visas dans mon passeport et si je me fais serrer, eh ben je serai crédible en disant que je suis un touriste", explique-t-il.
Il dit avoir été arrêté "par les soldats algériens en plein maquis", "par les soldats américains à Kandahar [en Afghanistan]", puis "à Mossoul". Il dit s'être également rendu en Palestine, au Tadjikistan. De retour en France, il demande un visa pour le Pakistan."Ils m'ont donné le visa et à partir de là ça a été très, très, très, très, très, très facile pour les trouver", poursuit-il, en indiquant avoir "rejoint les frères dans le Waziristan, dans les zones tribales, à Miran Shah", où il reçoit un entraînement aux armes.
La suite, tragique, on la connaît.
 Par LEXPRESS.fr avec AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,109,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2154,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1248,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8902,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,181,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1663,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3310,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1630,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,831,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,141,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6115,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4795,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Merah: "J'avais un but précis dans le choix de mes victimes"
Merah: "J'avais un but précis dans le choix de mes victimes"
http://m.lexpress.fr/imghandler/w/273/d/iphoneos5/i/yTQABf.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/07/merah-javais-un-but-precis-dans-le.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/07/merah-javais-un-but-precis-dans-le.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières