[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
©Mansour Kamardine
Le député de Mayotte, Mansour Kamardine, est un homme politique mahorais familier des Comores indépendantes, il s’y rend souvent, mais qui n’a jamais caché son hostilité et sa haine vis à vis des Comores et des Comoriens. Au mois d’aout 2015, à la suite du retrait des Comores des derniers jeux des iles de l’océan indien à l'île de la Réunion, pour protester contre la violation par la France de la charte des jeux, il avait affirmé que les Mahorais ne sont pas des Comoriens et que Mayotte est plus proche de l’Europe que des Comores.

Ce député de Mayotte issu du parti « Les Républicains » a milité activement pour l’encrage définitif de Mayotte dans la République Française. Militant de l’UMP, devenu « Les Républicains », il a accompagné son ami Nicolas Sarkozy dans son aventure suicidaire de transformer l’ile de Mayotte en " Département Français". Il est un partisan inconditionnel du maintien de « visa Balladur » qui a fêté le 18 janvier 2017, ses 22 ans, un visa qui a été créé par ses amis de la droite, pour lutter contre ce qu’il considère comme une « immigration clandestine ». Ce député de Mayotte s’était illustré dans le quotidien français « le Figaro » du 19 janvier 2016, en affirmant que la situation de plus qu'alarmante de son ile qui est "au bord de la guerre civile". L'insécurité a atteint un niveau insupportable selon lui.
En cause, « l'immigration clandestine » venue des autres iles de l’archipel des Comores. "La population d'origine mahoraise est aujourd'hui minoritaire", affirme-t-il. Dans sa haine vis-à-vis des Comoriens, il affirme que "Dans le flux de migrants se glissent des individus qui s'improvisent imams ou maîtres coraniques. Ils prônent un islam qui est à mille lieues de celui qui est pratiqué par la majorité des habitants de Mayotte". Ces propos ont été jugés irresponsables par l’ancienne Ministre française des Outre-mer, George Pau-Langevin.

Récemment, dans une interview accordée au causeur.fr, Mansour Kamardine récidive dans ses diatribes anti comoriennes en affirmant que « Aujourd’hui, Mayotte compte 52% de sa population d’origine clandestine. C’est le seul territoire de la République française où les immigrés clandestins sont majoritaires. Naissent chaque jour à Mayotte trente enfants, dont 75% ont des parents clandestins. L’émigration à Mayotte provient à 95% de l’île comorienne d’Anjouan (…). Cette passoire pose un gros problème de sécurité, singulièrement en période d’état d’urgence ! Tous les soirs, des bateaux débarquent les passagers dans le port de Mayotte sans que les policiers censés les contrôler n’aient d’ordinateurs, de détecteurs de métaux, si bien qu’on peut apporter une arme ni vu ni connu”!

Afficher la suite...


Le Haut Conseil Paritaire (HCP), organe institué pour la mise en œuvre et le suivi des orientations définies par la Déclaration de Paris sur l’amitié et la coopération entre les Comores et la France, signée à Paris le 21 juin 2013 par les Présidents Hollande et Dhoinine, s’est réuni ce 12 septembre 217 au Quai d’Orsay à Paris pour la 5èmefois, sous la présidence du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le DRIAN, accompagné de Jean-Batptiste LEMOYNE, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Europe et desAffaires Etrangères, et du Ministre comorien des Affaires Etrangères et de la Coopération, SOUEF Mohamed El-Amine. Dans l’esprit de la Déclaration de Paris, placée sous le signe de l’amitié et de la coopération, les deux délégations Françaises et Comoriennes ont recherché ensemble, au cours de leurs travaux, les voies et moyens de parvenir à dégager une nouvelle approche pour rapprocher les vues des deux pays sur leur coopération, notamment sur la question de Mayotte. A cet effet, une feuille de route a été établie, visant à favoriser les échanges humains entre les îles de l’archipel dans un cadre légal et en renforçant la sécurité des liaisons maritimes et aériennes.

A la suite de cette signature, le député de Mansour Kamardine a demandé, dans un communiqué, que le Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian "reçoive une délégation composée des parlementaires et du président du Conseil départemental" de Mayotte"dans les meilleurs délais", compte tenu de"la très vive émotion que suscite", dans l'opinion publique mahoraise,"l'établissement de la feuille de route L'établissement de cette feuille de route suscite un très vif émoi à Mayotte et nous consterne à plusieurs titres", a affirmé M. Kamardine, estimant que"faciliter le regroupement familial aboutirait inexorablement, d'une part, à la régularisation massive des clandestins et, d'autre part, à accroître l'arrivée, en nombre, de nouveaux migrants, alors même que Mayotte est déjà submergée". "Une telle politique ne peut qu'exacerber les très vives tensions qui font de Mayotte une véritable poudrière sociale et sécuritaire", ajoute-t-il, regrettant que"pas un seul des représentants de Mayotte n'a été associé, ni même consulté, directement ou indirectement, sur cette feuille de route".

Le pyromane Mansour Kamardine, tient le même discours anti Comorien depuis des décennies. Et pourtant le monde évolue et lui non plus. Comme tous les autres politiciens mahorais, il n’a jamais milité activement pour le rapprochement de Mayotte avec les 3 iles indépendantes de l’archipel des Comores. Il fait partie de ces élus anti-comoriens de Mayotte qui renient leurs origines comoriennes et qui passent leur temps à vouloir faire avaliser aux dirigeants comoriens le fait accompli de leur statut au sein de la France. Ils oublient que la démographie et le nouveau régime politique français sont en leur défaveur. Les Français d’origine comorienne sont plus nombreux que les « Mahorais ». Ils s’intègrent mieux dans la société française.

D’ailleurs ils étaient impliqués activement dans la campagne électorale du candidat Macron. Saïd Ahamada, 44 ans, nouveau visage du parti de Macron, a été élu député de la 7ème circonscription de Marseille avec 58,39% face à la candidate du Front National, Sophie Grech. Le chanteur le plus apprécié par les enfants français, n’est-il pas un « Comorien » ? Soprano puisqu’ il s’agit de lui pèse et sa parole a plus de poids qu’un député de Mayotte inconnu au-delà de son ile. La population de Mayotte est majoritairement composée de habitants en provenance des autres iles de l’archipel des Comores et aucune politique répressive ne peut changer cette donne démographique. Le Président français, né après l’indépendance inachevée des Comores en 1975, Emmanuel Macron a compris que Mayotte ne peut être isolée indéfiniment de son environnement naturel. Lui qui a été soutenu par plusieurs « Comoriens », lors de sa brève visite à Mayotte le 25 mars 2017, en tant que candidat à l’élection présidentielle, avait tenu un discours pragmatique et avait promis de « tenir un langage de responsabilité de la République ». Il avait proposé « une stratégie de développement des Comores pour endiguer « l’immigration clandestine » dans l’ile de Mayotte.
A la suite de son propos déplacé sur le « Kwassa-Kwassa qui ramène des Comoriens, le Président Macron et son homologue comorien, Azali Assoumani, se sont entretenus au téléphone le 5 juin 2017. Au cours de cet entretien, les deux présidents sont convenus, de « renforcer la coopération dans tous les domaines entre les Comores et la France pour empêcher de nouveaux drames humains ». Les deux chefs d’État avaient également décidé de « réunirà brèveéchéance le Haut conseil paritaire franco-comorien » sous l’égide de leurs ministres des Affaires étrangères pour aborder « à la fois les enjeux de sécurité et de développement ». C’est ce qui vient d’être fait ce 12 septembre 2017 et un député haineux de Mayotte veut faire renier la parole de « son » Président et s’immiscer dans le domaine réservé de ce dernier qu’est « la diplomatie ». Par ComoresDroit
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.