[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
L’aviation civile comorienne (ANACM) prend des mesures perçues par les spécialistes du secteur comme un coup de boutoir « direct » contre Int’Air Iles. La seule compagnie de droit comorien en activité depuis que l’Anacm a cloué au sol AB Aviation il y a exactement six mois et sept jours.

Dans cette note d’information en date de 14 juillet et dont nous avons copie, l’aviation civile informe que « désormais, le vol direct entre l’aéroport international Moroni Prince Said Ibrahim et l’aéroport de Ouani est interdit pour les avions de type monomoteur en transports public ». La note précisera qu’il faut passer par le Sud de Ngazidja, se diriger vers l’île de Mohéli avant d’atteindre l’aéroport de Ouani (Anjouan).

Ce parcours de combattant imposé aux avions monomoteurs, le type d’avion exploité par Int’Air Iles, est aussi jugé « très onéreux » et « contraire aux réglementations en vigueur ». « Quand un monomoteur survole une étendue d’eau à une distance supérieure à celle à laquelle ils peuvent atteindre la côte en vol plané, ceci doit être doté d’un gilet de sauvetage pour chaque personne se trouvant à bord. Ce que nous, nous en tenons rigueur », nous expliquent un technicien d’Int’Air Iles et un autre spécialiste du secteur.

Nos interlocuteurs estiment aussi que cette mesure va grossir énormément le temps de vol mais aussi la consommation en carburant. Un fait qui viendra rajouter des dépenses supplémentaire à cette compagnie qui bat de l’aile, en partie à cause des soucis qu’elle ne cesse de connaitre avec l’aviation civile malgache, et ce dans l’indifférence (ou complicité ?) de l’aviation civile comorienne.
Cette note de l’Anacm est tombée à un moment où la structure et le ministère de tutelle mettent les bouchées doubles pour faire venir une compagnie étrangère pour le transport inter-île, notamment le tanzanien BlueSky. Selon le secrétaire général du ministère des transports, BlueSky vient avec une armada d’ « au moins » trois avions. Nous apprendrons d’autres informateurs que ces avions seront tous des bimoteurs. Cela dit que BlueSky pourra relier Hahaya-Ouani avec des vols directs en moins de 40 minutes, contrairement à Int’Air Iles qui, avec l'exercice périlleux imposé à son monomoteur, verra sont temps de vol passer de 40 minutes à 1h et 20 minutes. 

Encore faut-il dire que l’agence qui se chargera de vendre les billets de la nouvelle compagnie pourrait bien être installée dans un bureau situé en face du palais du peuple, à Hamramba. Laquelle agence sera gérée par… le fils du secrétaire général du ministère des transports.

Toufé Maecha, La Gazette des Comores
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.