[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Les Comores viennent de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar pour se ranger aux côté des mollahs d’Arabie Saoudite. Beaucoup de Comoriens sont indignés et manifestent contre une telle position. En effet, il convient de remarquer d'emblée que cet acte de souveraineté revient de droit au chef de l’Etat. 

Les Comores, parce qu’elles sont souveraines, ses autorités constituées et en particulier le pouvoir exécutif, ont le droit de nouer des relations diplomatiques avec d’autres Etats et d’y mettre fin. Jusque-là il n'y a rien d'anormal. il n’en reste pas moins que cette décision contre un pays ami, un investisseur important des Comores, tombe au mauvais moment, et les arguments en soutien à cette position sont des plus fallacieux si ce n’est saugrenus. 

C’est un fait historique grave et aux conséquences difficilement maîtrisables pour un petit pays comme les Comores. Les dirigeants de ce pays mesurent-ils la portée de leur décision ? Rien n’est sûr. Mais il y a un précédent en la matière, c’est la rupture des relations diplomatiques avec l’Iran sous le régime finissant de Ikililou 1er.

Tous les observateurs attentifs de la vie politique et diplomatique de ce pays, depuis longtemps, savent très bien que les politiciens de la place excellent dans l'amateurisme lorsqu'il s'agit de prendre des décisions qui engagent l'avenir et honorent le peuple comorien. 

A croire que ceux qui prennent ces décisions ne mesurent aucunement les conséquences de leurs agissements. Pour cette affaire concernant le Qatar et l'Arabie Saoudite, les autorités locales croyaient béatement, avec cette naïveté qui est leur marque de fabrique, que les Qataris allaient applaudir et dérouler le tapis vert pour la mission diplomatique et son personnel au Qatar. 

Pour eux, il s'agit d'un pays ami, on peut le poignarder dans le dos, il ne réagira pas. Mais il fallait s'y attendre. Le Quatar ne pourrait pas croiser les bras et attendre l'orage passé. Quand on agit sans réfléchir, et c'est une honte pour ces gouvernants, qui n'ont pas compris que gouverner c'est prévoir, on doit assumer les conséquences qui en découlent. Il appartient maintenant à l'Etat Azali de trouver une solution pour son personnel diplomatique. Il lui appartient de trouver rapidement une solution de rapatriement de ce personnel. 

A moins que l'Arabie-Saoudite le fera à sa place puisque ceux qui justifient cette décision inique l'expliquent par l'antériorité des relations avec ce premier. Ils ne tarissent pas d'éloge à l'endroit des Mollahs qui sont soit disant sounnites comme les Comoriens. Que ce pays donnent à ce peuple meurtri quelques moutons après le Hajj et par conséquent les Comoriens doivent se comporter comme des moutons en acceptant et en suivant la décision stupide du gouvernement Azali. Le comble est que ceux qui s'essaient à justifier cette décision semblent à court d'arguments. 

Lorsque j'entends que la Mecque est notre kiblaa (direction) en tant que musulman sounnite comme argument en défense, je tombe et roule par terre. Car cet argument ne tient pas du tout la route. Il tombe tout seul. 

En effet, si l'Arabie Saoudite est un pays vraiment frère, musulman, ce qui est moins contestable, les Comores sont-elles sorties de la misère parce que ce pays est notre ami? Depuis l'indépendance, voit-on des belles villas, de belles tours administratifs comme à Riyad? Pourtant avec tous les dollars et le pétrole dont dispose cette monarchie, il suffirait de peu pour aider un peuple ami et le sortir du gouffre. 

Le fait-elle vraiment ? Non. Ceux qui défendent la cause saoudienne pensent-ils que les pays qui ont des relations avec l'Arabie sont tous des pays musulmans ? Les Européens qui n'ont pas rompu leurs relations avec le Quatar se soucient-ils d'une quelconque direction? N'ont-ils pas de relations séculaires avec l'Arabie-Saoudite? Ils ne rompent pas leurs relations parce que leurs intérêts économiques, financières... sont en jeux. 

Autre argument des plus saugrenus c'est de nous servir le fait que nombre de comoriens ont fait leurs études en Arabie Saoudite. Soit. Mais l'intérêt n'est pas exclusif, c'est-à-dire au profit des Comores seulement, il est aussi important pour l'Arabie-Saoudite. Car il ne faut pas croire, qu'il ne gagne rien en retour en formant les élites des pays pauvres comme les Comores.

Afficher la suite...


Il ne fait aucun doute que c'est pour répandre son idéologie : le wahhabisme. Le peuple saoudien est un peuple frère en religion, un point c'est tout. Car lorsque les Comoriens vont à la Mecque ce n'est pas gratuitement, ou aux frais des princes d'Arabie Saoudite. Ou qu'on nous explique que les milliers de FC que nos frères, soeurs, pères... paient pour leur Hajj rentrent dans les poches de voyoux comoriens ou de mafias saoudiens et non dans les caisses de l'Etat saoudien.

Il serait naïf de croire que le Qatar n'a pas de visée hégémonique économique voire religieux. loin de moi une telle idée. Je ne dirai pas non plus que le Qatar aime les Comores plus que l'Arabie Saoudite. Je n'irai pas jusque-là. 

Cependant, le Qatar investit plus aux Comores que l'Arabie Saoudite, nombre d'observateurs pensent en effet que les investissements qataris sont visibles que ceux des Mollahs. Mais peu importe. Car peut-être que cette hégémonie loin d'être religieuse, pour l'un que pour l'autre, n'est rien d'autre qu'une façon d'exister dans le concert des Nations. Peut-être que ces alliances de l'un comme de l'autre sont uniquement d'ordre économique et financier pour leurs intérêts en prime. Du coup, fonder la relations entre les Comores et l'Arabie sur un aspect strictement religieux est dangereux et incompréhensible. Ce d'autant plus que le Qatar est aussi un pays musulman. 

Bien sûr, le pays est chiite. Mais alors? Je crois que nos gouvernants devraient avoir la clairvoyance et la maturité diplomatique à comprendre que le pays n'a aucun intérêt à s'immiscer dans cette rivalité de positionnement dans le monde entre ces deux pays. Le pays n'a aucun intérêt à prendre position dans cette guerre lente mais incontournable entre les sunnites et les chiites. Cette guerre que beaucoup redoute mais que certains se frottent les mains à l'idée que cela arrive le plus vite possible.

L'autre argument avancé par les Américains, au premier chef par son Président, c'est de dire que le Qatar soutient le terrorisme international. Mais alors que vient faire ce petit pays qu'est les Comores dans cette histoire? Nous n'arrivons pas à régler nos problèmes quotidiens pour le bien être de notre peuple, avons-nous une contribution à apporter dans ce qu'ils appellent la lutte sans merci contre les valeurs, la civilisation, la démocratie... ? 

Dans ce cas, il n'y a pas à distinguer entre les méchants qataris et les gentils saoudiens. Je crois que Azali et son gouvernement se trompent de cible car il n'y a pas si longtemps, les Américains pointaient du doigt l'Arabie Saoudite comme Etat terroriste, ce que George Bush fils appelait l'axe du mal, dans sa guerre de civilisation, sa croisade, du fait que ceux qui avaient frappé New - York le 11 septembre furent pour nombre d'entre eux des ressortissants Saoudiens. 

Pour rappel, sous couvert de terrorisme et de détention d'arme de destruction massive, les USA par l'intermédiaire de Powel, son secrétaire d'Etat aux affaires étrangères, ont menti au monde entier pour bombarder l'Irak avec les conséquences qu'on connait. De même pour la Libye, on a décapité un régime et le pays sombre dans la violence et devient le terreau de tous les terrorismes et des trafics de tout genre. Alors Azali et sa bande devraient réfléchir avant de prendre des décisions d'une telle nature. La neutralité était la meilleure position à adopter. Il en va de l'intérêt du pays.

Comble de l'histoire, c'est que les voies discordantes sont muselées et ceux qui manifestent leur sympathie à l'égard du Qatar sont mis en prison. C'est un virage dictatoriale que prend ce régime. Et le peuple comorien ne vous a pas élu pour imposer une vision unique des chose, une pensée unique. Pire, les pros Azali semblent oublier que sans Sambi, l'Imam ne serait pas devenu président. Alors un peu de reconnaissance et de respect car ce que dit Sambi aujourd'hui sur cette question des relations entre les Comores et le Qatar va dans le bon sens.

Enfin, j'espère me trompé, mais à y regarder de près, je me prends à me poser certaine questions. L'arabie Saoudite avec sa générosité soutient-elle le peuple palestinien dans sa lutte de libération? Lorsque ce peuple croule sous les bombes d'un Etat bien soutenu par les américains, que fait l'Arabie? Rien. Au contraire, les USA sont les premiers alliés de cette monarchie. Cherchez l'erreur! 

Alors n'est-ce pas parce que le Qatar soutient financièrement ce peuple en construisant tous azimuts les destructions massives et vient en aide à chaque fois à ce peuple que l'Amérique de Trump, selon Trump, est liguée contre le Qatar? La question mérite d'être posée.

Ali Abdallah Ahmed, Docteur en Droit public
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.