[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Azali multiplie les signes tous les jours depuis son arrivée au pouvoir ; encore faut-il les interpréter pour identifier son véritable dessein : que veut-il faire ? Quels sont ses véritables objectifs ?

Azali crie à tue tête qu'il veut faire des Comores, un pays émergent ; tout le monde en accepte l'idée mais peu de gens savent vraiment ce que cela signifie encore moins ce que cela implique.

Et lui le sait-il seulement ? Ou fait-il seulement preuve de volontarisme ? A moins qu'il ne fasse que donner le change pour cacher ses véritables objectifs ?

D'abord, il a voulu réduire les prix des denrées alimentaires, par décrets, sans grand succès.

Afficher la suite...


Puis, il s'est attaqué au problème de l'énergie, en tablant sur le thermique, avec l'achat de moteurs neufs, et bientôt le fuel lourd en tout cas pour la Gde-Comore, pendant que Ndzuwani se débat encore dans l'obscurité.

D'autres grands projets se mettent en place, comme un grand hôpital de référence de 7 étages à Moroni, ainsi qu'un grand aéroport international, et dit-on un véritable port à Moroni, sans compter les forages multiples pour trouver de l'eau à Ngazidja.

Autant des projets d'envergure qui sont censés favoriser le développement d'un pays, Ngazidja, même si on peut s'interroger sur les choix faits souvent au détriment d'une véritable politique respectueuse de l'environnement et du développement durable et qu'on peut être dubitatif sur une véritable maîtrise budgétaire.

Mais la question importante réside surtout dans la conception même de cette émergence.

Si émergence il y a, s'agit-il de l'émergence de « Ngazidja mfukare » ou de cette fumeuse « Union des Comores » ?

Comment comprendre que tout soit centré sur cette île ? Que cherche à faire donc Azali ?

S'il donne l’électricité, l'eau à ses frères, s'il leur assure la santé, l'éducation, le désenclavement portuaire et aéroportuaire, pour booster l'économie de Ngazidja, qu'est ce qu'il a prévu pour Anjouan ou Mohéli ? Rien pratiquement rien... des moteurs défaillants pour ne pas dire des épaves pour une énergie inadaptée, chère et polluante pour une île dotée de potentialités hydrauliques et dont les projets de développement de longue date sont toujours restés lettre morte.

L'hôpital de Bambao qui pourrait devenir un hôpital de référence est devenu un hôpital pour fantômes.

Le port de Mutsamudu déjà boycotté en partie par les commerçants de Ngazidja, va devenir un port secondaire avec une construction portuaire à Moroni.

Et les Anjouanais resteront toujours enclavés avec le minuscule aéroport d’Ouani qui rend quasiment impossible un véritable essor touristique de l'île. Sinon quel touriste étranger insensé accepterait de galérer à Moroni pour venir à Anjouan, en sachant en plus que le départ de cette île serait une autre galère ?

En somme, on aurait dit qu'Azali est en train de régler des comptes avec les Anjouanais, en essayant de les écraser et de les humilier au maximum.

Après avoir dépouillé Anjouan de toutes ses prérogatives liées à son autonomie interne, (après la déloyauté du mythomane Sambi), Azali est passé à une étape supérieure en réprimant violemment les jeunes vendeurs Anjouanais de Moroni puis en installant des sbires armés violents et brutaux pour terroriser les Anjouanais.

A moins qu'il ne cherche tout simplement à pousser les Anjouanais à bout, les pousser à la révolte pour pouvoir pêcher tranquillement en eau trouble. Car ce que cherche Azali c'est de garder le pouvoir, après son tour, en se débarrassant de la tournante avec ce qui reste de la constitution.

Pour cela, il va se délester du poids mort de Sambi, qui ne lui sert plus à rien, et se trouver une nouvelle alliance politique afin de réviser la constitution.

Il garde ainsi donc deux fers au chaud : soit Anjouan se rebelle et il fait ce qu'il sait faire, installer une dictature militaire, soit il profite de l'affaiblissement anjouanais pour modifier la constitution et revenir en arrière à un pouvoir encore plus hyper-centralisé, autoritaire. Il pourra ainsi usurper le pouvoir et le garder, renforçant la crise et exposant de nouveau le pays à la régression des tentations et des convoitises putschistes.

Azali est là et compte rester et il n'a rien à faire d'Anjouan ou Mohéli.

Pendant qu'Anjouan s'enfonce de plus en plus dans la crise, Azali s'occupe de son pays « la Grande-Comore » ou Ngazidja ou encore Komor tout court, crispe de plus en plus son pouvoir en le rendant de plus en plus brutal et arrogant et s'apprête à tout faire pour s'accaparer durablement de la présidence du pays. Et il pourra compter sur Ngazidja qui le suivra de façon unanime car, il dépense sans compter pour cette île ; ou dites-moi, où sont passés les « mille » partis de Ngazidja qui voulaient tous arriver au pouvoir ? Y a t-il des partis d'opposition ou tout simplement des partis d'élection, prêts à fondre sur la moindre parcelle de pouvoir ? 

Quant aux Anjouanais, au lieu d'encenser « l'imam », (après avoir encensé le cynique « Ayatollah » Sambi à perte), ils seraient mieux inspirés de manifester leur mécontentement et leur ras-le-bol en boycottant Azali et ses affidés (accueil aéroports, manifestations, applaudissements, taris etc.)

Anjouan ne peut compter que sur elle-même : les Anjouanais doivent être un seul parti et parler d'une seule voix, s'ils veulent se faire entendre.

Et que les représentants d'Anjouan (Vice-président, coordonnateur et même le gouverneur...) s'ils sont impuissants, s'ils sont inutiles pour Anjouan, qu'ils démissionnent !!!

A bas le pouvoir brutal et hégémonique de l’État comorien sur le peuple d’Anjouan !

Pour la voix des Anjouanais en colère

Anli Yachourtu JAFFAR
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.