[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Je suis Comorien, je vis aux Comores. J’y suis retourné après quinze années de formation et de vie à l’étranger. J’y travaille avec fierté. Je m’en irai quand je le voudrai bien, mais jamais je le ferai sous la contrainte dictée par les autres, moins encore par ceux et celles fragilisés par l’âge et surtout affaiblis à force de ne plus être aptes à suivre le cours d’un monde qui change toutes les secondes pour le meilleur de la cité. Ici, aux Comores, le terme diaspora froisse tous yeux, chagrine de nombreux gens quasi aigris, ceux-là mêmes prêts à applaudir pour les échoués. Cruellement et bizarrement, tel est le constat, amer qu’il soit que je fais depuis si longs mois que j’ai décidé de venir servir mon pays. L’histoire que je vais vous conter est donc la mienne. Faites-en-vous sienne si cela semble vous convenir.

Jadis, dans des siècles très reculés (XIIIe), des mesures prophylactiques étaient prises par les chrétiens, notamment l’interdiction faite aux fidèles de faire leurs courses, d’acheter surtout des aliments ou des médicaments aux marchands et médecins juifs. En même temps, d’autres se sont vu accusés, durant de longues périodes dans l’Histoire occidentale d’avoir harmonisé la théorie de l’empoisonnement collectif porté en 1321 et en 1348 contre les Juifs. Ces derniers étant accusés tout de même de semeurs de maladie et de mort par infection des eaux et des airs. Ça, c’est de l’Histoire humaine très reculée.

Afficher la suite...


La mort de Yasser Arafat en novembre 2004 ou la maladie du candidat à la présidence de la république ukrainienne Viktor Louchtchenko ramène en tout cas la question du complot tragique dans l’actualité de notre ère. Mais le prophète Mohamad (SAS), lui-même n’a-t-il pas été victime de la dite théorie ? – Alors qu’il venait de sortir d’une guerre contre les Juifs, une guerre qu’il a gagnée, le prophète Mohamad (SAS) se vit offrir lors d’un repas un mouton rôti. Dès lors que Mohamad commença à s’attaquer à l’épaule (sa partie préférée), la viande se mit à parler le détournant de continuer à manger. En fin de compte, l’épaule était empoisonnée par une femme juive.

Il est, ici question de la théorie consistant à éliminer ce que l’on considère comme adversaire potentiel, et cela à tous les prix. Dans les années de la guerre dite « froide » où la disqualification, voire même la suppression de ce que l’on considère adversaire pouvait passer par l’usage des substances toxiques parfois dissimulées dans un cigare cubain ou dans un parapluie bulgare. Tout ça pour s’offrir la tranquillité et de continuer à agir avec toute quiétude, cela malgré la malhonnêteté, l’escroquerie, le détournement, la mauvaise conduite dont on fait objet jours et nuit au travail. 
Dans un pays où certains n’ayant pas froid aux yeux, de se servir des biens publics pour leur confort social (on peut corrompre le voisin pour s’acheter paix, honneur et sécurité), il serait étonnant que des adeptes de ces méthodes déloyales soient aux côtés des prôneurs de la loyauté. Ainsi, ils seront prêts à tout pour abattre ces derniers. Mais qu’ils sachent une chose, une certitude : tenir bien l’épée, que celle-ci ne tombe au risque de parler contre le camp, l’autre camp.

Mais, comment ne pas comprendre la théorie du complot si l’on vit jours et nuits dans une maison comme l’ORTC où certains par accoutumance, négociaient prix et services pour leurs propres excédents au lieu d’en servir la régie publicitaire ? Comment est-ce que vous pouvez ne pas comprendre de tels enjeux ?

Oui, c’est parce que nous avons décidé de venir servir ce pays et que nous le faisons avec courage et amour que cela déplaise ; oui, nous avons fermé des vannes qui furent libres, bien libre à ceux qui n’ont toujours pas compris le slogan « Aide-toi, le ciel t’aidera ». Nous avons pris contrôle grâce à la mise en place d’une équipe solide ayant l’œil sur tout et à laquelle des comptes sont demandés pour le rayonnement de l’ORTC et pour l’intérêt de tous. Oui, nous avons brisé la glace en cassant les mauvaises habitudes, prenant l’employeur pour le valet, l’esclave, l’assujetti ! Oui, finies les pratiques délétères consistant à se distinguer de l’autre pare ce qu’on est au dessus par hiérarchie. Oui, finis le TAHLILS, ce lait malpropre qui ne tient compte de la santé de sa vache. Oui, ce qui se passe à l’ORTC, c’est plutôt de bonnes choses : modernisation de la station, réinvention des émissions et conceptualisation des mentalités dans la dignité humaine et pour faire rayonner les Comores à travers la vitrine médiatique.

Oui, cette guerre intestinale répond surtout à la logique de l'adage comorien "MDRUNDA WUTSO NA TRUNDA KA WUFULIWA BWE". Les Comoriens d'ici et d'ailleurs sentent le changement. Ils le vivront concrètement.

Telle est la vraie guerre qu’il y a et non les sottises complotistes que propagent certains alimentées par les ennemis du progrès. Oui, nous et nombreux compatriotes non aigris suivons le cours tracé par l’équipe dirigeante à la tête de laquelle, un natif de MBOIKOU, un jeune socialement distingué par la sobriété et la modestie sociale. Il se peut qu’il s’appelle MSA ALI Djamal. Un Djamal dont je n’ai connu le village (comme lui d’ailleurs) qu’une fois arrivés ici il y a moins d'un an pour le « DJIHAD » national.
Par Abdoulatuf Bacar
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.