[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
ADDA DAWENI ACCUEILLE LE PRESIDENT AZALI ASSOUMANI

Après avoir visité le projet CRCCA, le Président de la République a fait sa prière de vendredi dans le village de ADDA. Il y a été accueilli par le Président de l’Assemblée Nationale, natif de la localité du Nioumakélé et une foule nombreuse venue de toute les localités de la région des Nioumakélé Haut et Bas. Le Président a pris part à un mini-meeting qui donnait l’occasion aux habitants de la localité d’échanger avec lui. C’est Madame Echa la Maire de ADDA qui a souhaité la bienvenue au Chef de l’Etat et à cette foule nombreuse concentrée sur l’une des place de la localité. Et elle a dit cette phrase à la fois troublante et saisissante : notre principale action politique dans ce pays doit être le salut de nos âmes. 

Nous devons apprendre à mieux aimer ce pays et à le servir sans communautarisme et sans esprit clanique. Et ensuite on dessinera le cap du développement. Quant au notable qui s’exprimait au nom de la Région, il a rendu Grace à Allah d’avoir donné à ce pays un président jeune, brillant, et visionnaire, un homme attaché aux grandes valeurs de l’Islam. Dans le Premier mandat, Azali a fait son stage, et ce mandat de 2016 est celui des grandes réalisations qui mettront notre pays sur les rails du développement a renchéri le notable de Mrémani. Vous êtes ici pour valoriser l’agriculture de notre pays. Merci pour cette attention particulière. 

Ensuite le Président de l’Assemblée a pris la parole pour dire que ce n’est pas de la politique que nous faisons aujourd’hui. Le Président est venu visiter les champs de la région et il est normal que nous l’accueillions comme il se doit. Le Président de l’assemblée natif du village de Adda a raconté cet entretien qu’il a eu avec le président aussitôt investi. « Le temps de la politique politicienne est terminé mon cher Abdou Ousseine. Nous devons ensemble réfléchir au devenir de notre pays ». Le Président de l’Assemblée a compris alors qu’Azali est un homme particulier. 

Il s’inspire sans doute d’un grand homme, Nelson Mandela qui a géré son pays avec ceux-là même qui l‘ont combattu des années durant a-t-il dit. Le Président de l’Assemblée Abdou Ousseine de rajouter, qu’Azali a promis de faire les routes et il les fait en ce moment. Il a promis d’apporter une solution à l’énergie et la solution est presque là. Et il a conclu en disant que le Président Azali a promis durant la campagne électorale d’ouvrir l’hôpital de Bambao Mtsanga. Nous attendons a-t-il dit. Mais je sais que c’est pour bientôt a conclu le président de l’Assemblée Nationale.

Dans son allocution en langue nationale, le Président de la République a encore une fois insisté sur le fait que nous devons rendre Grace à Allah pour espérer avoir encore plus comme cela est dit dans le Livre Saint. Abdou Ousseine a dit que nous ne faisons pas de la politique. Ce n’est pas vrai. Nous faisons ici aujourd’hui de la politique. Mais ce n’est pas la politique des mensonges et des illusions, c’est la politique des actions, a dit le Président de la République. Le Président a ensuite abordé un sujet très sensible, celui du rapport des comoriens après des élections. Il n’est pas acceptable que dans ce pays, nous ne soyons pas capables de dépasser les clivages. 

« NARIDO SAZA VO HANDZANIYA » a dit le Président. Il a ensuite abordé le problème du chômage et de la création d’emplois. Le rôle de l’Etat est de créer les conditions qui favorisent les initiatives privées et c’est ce que nous avions fait dans le premier mandat avec les pêcheurs notamment et c’est ce que nous voulons faire durant ce nouveau mandat pour les agriculteurs, entre autres, d’où notre présence dans la région du Nioumakélé ce vendredi. J’ai promis d’améliorer le quotidien des comoriens. Et je tiendrai mes engagements par la volonté d’Allah.
L’obscurité ne sera plus qu’un mauvais souvenir dans moins de 2 mois sur l’ensemble du pays, une fois que les groupes électrogènes déjà arrivés au pays seront tous installés. Nous avons promis de faire nos routes. Le chantier est titanesque mais nous les avons commencées. Pour l’eau, je suis conscient de la difficulté rencontrée par les comoriens tous les jours, même ici à Anjouan. Mais soyez rassurés que nous gérons ces problèmes avec beaucoup de sérieux pour avoir des solutions le plus rapidement possible.

Le Président de la République a fini par un message à l’endroit des maires. Il leur apporte son soutien. Les maires sont les relais de l’administration, et ils doivent avoir les moyens nécessaires pour mieux s’occuper du quotidien des comoriens dans leurs localités respectives.
©Beit Salam
Titre©habarizacomores
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.