[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Lecteurs !!! Ça baigne ! Ne vous inquiétez pas, tout baigne !

En réalité, je ne vois nullement dans une communauté cette barbarie, cette violence prête, cette fureur du Ntsaouenien contre tous, dont nous subissons. La paix, dis-je n'est qu'une courte trêve. Il me semble. Je vois le Ntsaouenien d’actuel refusant le développement, et remarque que nos infrastructures en l’occurrence l’hôpital, qui nous a couté fortune se laissent à la merci des bêtes et cela n’est pas du tout problématique pour personne. Mais, nous penchons sans exception au caprice de nos activités culturelles pleine de volupté et refusons de voir la réalité en face. C’est là où notre intellectualisme baigne. 

L’hôpital est oublié. Et pourtant les commissions d’études se naissent du jour en jour. Nous devons faire preuve de notre intellectualisme et l’amour de notre compatriotisme. Nous ne sommes pas sans savoir que les passants des localités voisines nous lancent des huées tous les jours qu’ils passent. Pourquoi cette négligence ? C’est peut être parce que la honte ne fait pas parmi de nos vocabulaires et que personne ne réfléchi pour essayer de comprendre ce qui nous arrive : et pourtant notre intellectualisme baigne dans un fléau incurable. 

Je connais un homme de cette ville assez intellectuel et courageux qui prétend connaitre les maux de cette ville. On lui prit toutes ses valeurs ; on les ficela devant lui. Jusqu’à ce qu’un autre disait : « J’admire la bravoure et la sagesse de cet homme en tout ce qu’il a fait, en tout ce qu’il a dit et en tout ce qu’il est, en tout ce qu’il prétendre faire, en tout son intelligence, en toutes ces connaissances, en toute sa reconnaissance internationale, en tout, en tout … en toutes ces qualités, mais nous devons le détruire politiquement que localement. » Et jusqu’à lors la situation reste bloquée : les délaissés restent victimes. Cette situation est en réalité problématique pour certains. Comment des intellectuels de référence de toute une région peuvent refuser le développement humain en construisant des bâtiments pour les troupeaux de « Mzé Badaouiya » ! Quel amour ?! 

En passant par la philosophie d’Edmund Husserl, je regarde les habitants de cette ville par la fenêtre. Certes, même si je ne regardais pas ces habitants, ils continueraient bien pourtant, par exemple, à ployer sous les intérêts personnels, car tout se résume en un égoïsme honteux. Si nous continuons de vivre sous une paix déguisée, on va bientôt infliger une cuisante défaite à notre communauté puisque l’histoire nous fait savoir qu’il n’y avait nullement d’évolution sans révolution. Moi je suis toujours en attente d’un cri de détresse.

AHMED Takou doctorant ès philosophie
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.