[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Les commerçants préoccupés par la hausse excessive des impôts demandent le soutien de Dar-Nadjah

Ce lundi 13 février 2017, une forte délégation de commerçants et le Groupement des opérateurs économiques de l’île (AKIBA) ont été reçus à Dar-Nadjah par le Premier Magistrat de l’Île Autonome de Ndzuwani, Son Excellence Dr Abdou Salami Abdou. 

Les responsables de la Chambre de Commerce et le Directeur Régional des Impôts : Abdel Kader Charcane ont également participé à cette importante réunion qui a été axée sur la hausse vertigineuse des impôts.

Afficher la suite...


Après l’introduction de l’ordre du jour par le S. G. de AKIBA : Monsieur Bakri Saïd Ali Bacar, le représentant des commerçants Mohamed Bindjo et le Président de AKIBA : Mohamed Abdallah Halidi (alias Mon Garçon) se sont succédés devant le micro pour sensibiliser le Chef de l’Exécutif de l’île sur les multiples maux qui rongent l’économie de l’île, dont les coupures prolongées du courant , la dégradation des infrastructures routières puis, vient s’ajouter la hausse inattendue du taux d’imposition. 

« … Comment peut-on hausser les impôts au moment où il y a un ralentissement d’activités économiques et des commerçants qui, progressivement tombent en faillite. Et ne serait-il pas judicieux que les opérateurs économiques et l’administration des impôts se concertent avant toute décision » a ajouté le Président du Groupement des Opérateurs économiques d’Anjouan.

Pour sa part, le Directeur Régional des Impôts Abdel Kader Charcane a précisé que depuis qu’il dirige ce département, il y a huit mois environ, « il ne fait qu’appliquer à la lettre le Code des Impôts promulguée en 2012 qui, malheureusement est ignorée par la quasi-totalité des commerçants »
De son côté, le Locataire de Dar-Nadjah Hakim Dr SALAMI qui a été très sensible aux interventions des uns et des autres, a salué l’initiative des commerçants (toute catégorie confondue) de privilégier le dialogue. Poursuivant, le Gouverneur a, afin d’éviter l’évasion fiscale, insisté sur « la transparence ». 

Par ailleurs il a souhaité, dans un souci d’efficacité, « une bonne organisation, en collaboration avec la Chambre de Commerce, du commerce de l’île ».

Il ne faut pas en vouloir au Directeur des Impôts car il réagit en fonction des lois, a souligné le Premier Magistrat de l’Île. « S’acquitter de ses droits fiscaux est un droit et on peut trouver une solution intermédiaire, au cas par cas, afin d’atteindre le chiffre d’un milliard neuf cent millions au lieu de six cent millions en 2016 », a conclu le Hakim Dr Abdou Salami Abdou. ©Dar Nadjah
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.