Azali doit partir

Azali doit partir. Mais Azali a battu un autre record : aucun président comorien n’a fait autant de mal au pays depuis l’indépendance. Aucun président

Déclaration N°22 | AZALI DOIT PARTIR

Azali doit partir

1999-2006 soit 7 ans, 2016-2024 soit 8 ans. Au total 15 ans au pouvoir. Record battu. Aucun président comorien n’a passé autant de temps au pouvoir. Cela seul suffirait pour demander son départ.

Mais Azali a battu un autre record : aucun président comorien n’a fait autant de mal au pays depuis l’indépendance.

• Une situation économique et sociale désastreuse.

« Pays à revenu intermédiaire » s’autoglorifie le pouvoir ! Un tour de passe – passe incompréhensible pour ceux qui vivent aux Comores. Il est évident que ce classement est vicié dans la mesure où le pays ne dispose pas de données complètes et fiables dans aucun domaine économique et social. Ce qui inévitablement fausse les critères d’évaluation du pays.

En tout cas chacun peut constater l’ampleur des délestassions d’eau et d’électricité, y compris dans la capitale ; le délabrement avancé de l’éducation nationale et de la santé ; le pourrissement effroyable de la justice. D’où viendrait un tel bond des revenus des Comoriens, même s’il ne s’agit que de la « tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire » (Banque Mondiale)

• Une autocratie qui se croit tout permis

Depuis la dissolution arbitraire et arrogante en 2018 de la Cour Constitutionnelle, l’institution faîtière du pays, Azali croit pouvoir agir à sa guise. Il a adapté la Constitution à ses désiderata en 2018, s’est emparé de la présidence en 2019 et s’est assujetti les pouvoirs législatifs et judiciaires. Ce qui lui a permis d’organiser une mascarade électorale en 2024 qui s’apparente à un putsch constitutionnel. Il a cru pouvoir rééditer le putsch électoral de 2019 ?

La répression abattue sur le pays rappelle le temps des mercenaires. Des assassinats de militaires et de civils non élucidés. Réveil d’une cour de sureté de l’Etat pour embastiller ses principaux opposants dont l’ancien président Sambi. Arrestations massives de jeunes et détention dans des camps militaires dans des conditions épouvantables. Musellement de l’Opposition, y compris l’interdiction de tenir des meetings dans des lieux privés, pendant que le parti du président dispose de la télévision nationale et du journal national, organise allègrement des rassemblements sur les places publiques.

• Une capitulation frisant la trahison nationale

L’indépendance de notre pays est incomplète puisque Mayotte demeure encore sous administration française. Cela seul suffit à formuler une appréciation négative des pouvoirs qui se sont succédés à la tête du pays depuis 1978.

Sous ce prisme, Azali a, encore une fois, battu tous les records.
C’est lui qui, en 2005, a rompu l’encerclement régional de l’île de Mayotte et ouvert la porte à la « départementalisation » en concédant à la France la participation de Mayotte, en tant qu’entité indépendante des Comores, aux jeux des jeunes des îles de l’Océan Indien. C’est lui qui en 2019, a signé un « accord de partenariat avec la France », accord consacrant la collaboration d’Azali avec l’Occupant, en particulier en réduisant les forces de sécurité comoriennes en supplétifs de la Police de l’occupant de Mayotte dans leur lutte contre les déplacements entre Anjouan et Mayotte.

Azali n’a jamais manifesté la moindre compassion envers les dizaines de milliers de Comoriens victimes du visa mortifère Balladur. Azali a pris sa part dans l’opérations spéciale Wambushu, il a accueilli les expulsés de Mayotte sans le moindre scrupule. Face à la perspective d’un Wambushu 2, à la multiplication des pogroms et des destructions des habitats, Azali met en avant la suppression du droit sol comme si le sol maorais serait français.

• Une image internationale du pays écornée

Le président comorien choisi pour diriger l’Union Africaine, c’est incontestablement un honneur fait à notre petit pays insulaire, une visibilité internationale inconnue jusque-là. Malheureusement la personnalité d’Azali ne convenait pas à la fonction. Même son « ami et frère » Maky Sall a observé, non sans rire, que cette promotion relevait du maraboutage. Et la suite allait lui donner raison.

Face aux multiples conflits, y compris armées comme au Soudan, l’UA n’a pris, sous sa direction, aucune initiative d’envergure pour éteindre les feux qui ravagent l’Afrique. Pire, Azali fut interdit de se rendre dans les trois pays du Sahel, Mali, Burkina Faso et Niger, là où il fallait précisément trouver des voies d’apaisement des tensions au sein de la CEDEAO. En somme, Azali a finalement joué un rôle improductif pour ne pas dire négatif pour l’Afrique.

Azali se congratule d’avoir fait entrer l’Afrique dans le G10. Oubliant que c’est le fruit d’une bataille engagée depuis plusieurs années par des dirigeants africains qui rampent devant l’Occident. Quelle indignité que de mettre sur le même niveau un continent entier et un pays, fut-il occidental ! Summum de la déchéance, Azali n’a pris aucune initiative sur la « question de l’île comorienne de Mayotte » suivant la formule onusienne ! la question principale pour son pays. Dans aucun de ses nombreux discours en tant que président de l’UA, Azali n’a jamais prononcé le mot Mayotte. A l’entendre il lui fallait éviter un piège, une fumisterie : qui piégeait qui et dans quel but.

AZALI DOIT DONC PARTIR


Ses « prouesses » lors des élections de 2024, rendent ce départ urgent. Jamais, au grand jamais, au niveau mondial, on a vu une fraude à une si grande échelle d’un bout à l’autre du processus électoral. Azali et son clan n’ont même pas cherché à maquiller leur forfait.

Un président -candidat qui jusqu’à la dernière minute change les compositions des organes chargés des élections, des urnes ramassées avant la clôture du scrutin, des proclamations de résultats fantaisistes par la CENI. Une validation des résultats encore plus suspects par la Cour Suprême qui n’a même pas pris la peine d’examiner en séance les recours des candidats.

On comprend la révolte spontanée de la jeunesse comorienne qui s’est insurgée contre ce qu’il faut bien appeler un coup d’état institutionnel, des citoyens responsables qui ont affronté l’armée durant plus de deux jours. Une situation inédite dans le pays depuis l’indépendance.

Toutes les couches de la population comorienne, jeunesse, notabilité, imams sont vent debout contre le régime. Azali ne peut plus diriger le pays sans aucune légitimité, avec un tel rejet populaire, uniquement par la force. Le mot d’ordre qui rassemble presque tous les Comoriens est désormais :

AZALI DEGAGE.

Comité National
01/03/2024

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2125,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1221,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8713,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2637,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1628,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6009,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4758,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Azali doit partir
Azali doit partir
Azali doit partir. Mais Azali a battu un autre record : aucun président comorien n’a fait autant de mal au pays depuis l’indépendance. Aucun président
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEiqL_i1j_PAVE7YALUZoMAm9KbDJu2V9WRF95y2eZ1H63nri2YmQMcDHHBNIgQgHAjrkOPaB4yAbiTrt-J4lh_tKkeljbCwOZk9UEy-lC_6NSckrPP37XPls2_nifxmcjGpL4NR9LFDMyygwXUQADTyhw-xh27MH2caHpbBUkIwbwPx8F0EN2lW0HviDCg/w320-h182/aza%20tasbih.png
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEiqL_i1j_PAVE7YALUZoMAm9KbDJu2V9WRF95y2eZ1H63nri2YmQMcDHHBNIgQgHAjrkOPaB4yAbiTrt-J4lh_tKkeljbCwOZk9UEy-lC_6NSckrPP37XPls2_nifxmcjGpL4NR9LFDMyygwXUQADTyhw-xh27MH2caHpbBUkIwbwPx8F0EN2lW0HviDCg/s72-w320-c-h182/aza%20tasbih.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2024/03/azali-doit-partir.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2024/03/azali-doit-partir.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières