«Le Mahorais n'a pas l'habitude de se plaindre, mais on souffre»

PARTAGER:

«Le Mahorais n'a pas l'habitude de se plaindre, mais on souffre». «On ne vit pas, on survit» : la colère de Mayotte face à une crise de l’eau inédite.

«Le Mahorais n'a pas l'habitude de se plaindre, mais on souffre»
Mouvement de lutte contre la vie chère en 2011©AFP

«On ne vit pas, on survit» : la colère de Mayotte face à une crise de l’eau inédite


En proie à une sécheresse record, l'ile voit ses réserves d’eau s’épuiser, malgré les coupures quotidiennes. Associations et élus pointent les faiblesses structurelles du réseau d’eau potable.

«Le Mahorais n'a pas l'habitude de se plaindre, mais on souffre.» À Mayotte, la colère ne faiblit pas face à la pénurie d'eau potable qui touche l'ile. Eau impropre à la consommation, coupures, risque épidémique… Saandati Abdou, présidente de l'association Femmes leaders de Mayotte, regrette de voir son île «mourir à petit feu» : «J'ai 55 ans et je n'ai jamais vu ça ! On ne vit pas, on survit.»

Mayotte, qui dépend de l'eau de pluie et de la désalinisation, fait face à une «sécheresse sans précédent», selon la préfecture, qui estimait mi-juillet que les retenues collinaires pourraient être totalement vides «au début du mois d'octobre» si les prélèvements se poursuivaient au même rythme. Les «tours d'eau nocturnes» mis en place début juin ne suffisant pas à réduire la consommation, de nouvelles coupures, bien plus drastiques, sont en vigueur depuis le 17 juillet : l'eau est coupée de 16 heures à 8 heures tous les jours à Mamoudzou et dans quelques communes voisines, et 24 heures trois fois par semaine dans le reste du département. Une solution d'urgence aux conséquences potentiellement dramatiques.

«Menace sanitaire»


Les coupures d'eau représentent «une menace sanitaire importante pour la population mahoraise qui, pour une majorité d'entre elles, est en grande situation de précarité», écrivait Santé publique France dans son point de situation du 27 juillet. Avec un accès à l'eau plus difficile, «on baisse souvent la vigilance sur l'hygiène de base comme le lavage des mains» ce qui peut conduire à un risque épidémique, explique Olivier Brahic, directeur général de l'Agence régionale de santé (ARS).

«Le fait de couper l'eau augmente le risque d'infiltration des germes et d'eau contaminée dans le réseau», ajoute-t-il, précisant avoir renforcé les contrôles sanitaires sur l'eau et avoir demandé au syndicat des eaux de faire de même. Néanmoins, l'ARS estime que l'eau n'est pas potable dans les six heures qui suivent la réouverture des vannes pour les coupures quotidiennes (12 heures après une coupure de 24 heures) et recommande de la faire bouillir. Pour les habitants de Mamoudzou et des communes voisines, l'eau, qui ne coule déjà plus que huit heures par jour au robinet, n'est donc directement potable que pendant deux heures.

«Et l'eau n'est ouverte que pendant les horaires de travail… quand les gens ne sont pas chez eux !» s'indigne Estelle Youssouffa, députée (LIOT) de Mayotte. Les habitants entreprennent donc de stocker de l'eau «dans des seaux ou des poubelles neuves achetées au supermarché», avec le risque d'utiliser une eau stagnante qui n'est rapidement plus potable. L'ARS Mayotte demande de «faire très attention» avec ces stockages précaires.

Le pack d’eau plafonné à... cinq euros


Pourquoi ne pas distribuer des bouteilles lors des coupures, comme cela se fait souvent dans les communes de métropole privées d'eau ? Le gouvernement a préféré prendre, le 18 juillet, un décret pour plafonner le prix de vente des bouteilles d'eau en plastique à leur niveau au début du mois, jusqu'au 15 décembre. «Cela fait cinq euros le pack de six bouteilles d'un litre et demi le moins cher», fulmine Estelle Youssouffa, cinq fois plus qu'en métropole. «On est condamnés à acheter de l'eau trop chère au supermarché, où on est rationnés à deux packs par caddie», poursuit la députée, qui évoque un «marché parallèle» qui se serait mis en place avec de l'eau importée illégalement «par containers de Dubaï et Maurice».

La crise, inédite par sa précocité, pourrait durer «jusqu'en décembre au moins», selon Olivier Brahic. C’est-à-dire jusqu'au...Lire la suite sur LeFigaro

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8853,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6069,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: «Le Mahorais n'a pas l'habitude de se plaindre, mais on souffre»
«Le Mahorais n'a pas l'habitude de se plaindre, mais on souffre»
«Le Mahorais n'a pas l'habitude de se plaindre, mais on souffre». «On ne vit pas, on survit» : la colère de Mayotte face à une crise de l’eau inédite.
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgZ9ewolUusoWbFJndsGzf7mpb6TgApfrogCmHzMh4YkCqdxNcLM--222LD7t1-HwLSloLbvc2rUMwklrGxmKhRUrjKxeS_EyLPsW58uT6h-nTi9iXO-B0MPe-LwE0buWAm82RDvBGnLfE-prDlQ78u129Ui9sOJgRuyPorMqgk6n4pfet7pYmDxxggsj0/w320-h205/768x492_manifestation-contre-vie-chere-10-octobre-2011-mayotte.webp
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgZ9ewolUusoWbFJndsGzf7mpb6TgApfrogCmHzMh4YkCqdxNcLM--222LD7t1-HwLSloLbvc2rUMwklrGxmKhRUrjKxeS_EyLPsW58uT6h-nTi9iXO-B0MPe-LwE0buWAm82RDvBGnLfE-prDlQ78u129Ui9sOJgRuyPorMqgk6n4pfet7pYmDxxggsj0/s72-w320-c-h205/768x492_manifestation-contre-vie-chere-10-octobre-2011-mayotte.webp
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/08/le-mahorais-na-pas-lhabitude-de-se.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/08/le-mahorais-na-pas-lhabitude-de-se.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières