Mayotte ou la folie d’un archipel Comorien morcelé

Mayotte ou la folie d’un archipel Comorien morcelé. De 1946 à 1975 l’archipel des Comores est d’abord une colonie Française constituant un seul et mêm

Mayotte ou la folie d’un archipel Comorien morcelé

POINT DE VUE. Aux racines de la violence à Mayotte


Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a passé le réveillon du Nouvel an à Mayotte, un mois après une première visite dans l’île en proie aux violences. Le médecin psychiatre Lionel Buron, en poste dans l’île depuis 20 ans, revient sur l’historique de cette relation ambivalente entre la France et cette partie de l’archipel des Comores, 101e département français, à l’entrée du canal du Mozambique.

À Mayotte, un déferlement de violences de plus en plus féroces provoque la venue ce week-end du ministre français de l’intérieur Gérald Darmanin. Le discours sera probablement sécuritaire pour panser au plus vite des maux qui se sont installés depuis des décennies sur l’île. Abordons quelques pistes pour mieux appréhender ces phénomènes de violence sur cette poudrière perdue au milieu du canal du Mozambique.

Mayotte ou la folie d’un archipel Comorien morcelé


De 1946 à 1975 l’archipel des Comores est d’abord une colonie Française constituant un seul et même territoire.

En 1974, un 1er référendum appel les 4 îles Comoriennes (Grande Comore, Anjouan, Mohéli et Mayotte) à décider de leur indépendance ce que choisit l’ensemble des habitants de l’archipel.

En 1975, l’ONU proclame donc l’Union des Comores comme pays indépendant incluant Mayotte.

Pour d’évidents intérêts géostratégiques et sous la pression de leaders politiques locaux, la France ne se plie pas au vote de la majorité Comorienne et organise un second référendum en 1976 en dépit du droit international.

Cette balkanisation des Comores a posé les jalons d’un premier type de violence : celle de la discrimination et a fait naître une différence ethnique entre Mahorais et Comoriens.

Cette différence s’est exacerbée en 1995 après l’instauration des visas Balladur pour les Comoriens souhaitant se rendre sur l’île. Ces visas ont créé des barrières artificielles entre Mayotte et ses îles sœurs. Les « cousins » qui circulaient jusqu’alors librement sont brutalement devenus les “clandestins”. Du fait de nombreux naufrages, le bras de mer séparant Anjouan de Mayotte est devenu le plus gros cimetière de l’océan Indien.

« La chasse à l’homme » soutenue par une politique du chiffre dans le cadre d’une lutte répressive contre l’immigration clandestine a accentué cette violence par la ségrégation et l’abaissement du droit des étrangers. Les Comoriens en situation irrégulière sont ainsi « parqués » dans un centre de rétention administrative ultra-saturé et expulsés dans les 48 heures sans voie de recours.

Un choc entre deux sociétés aux cultures hétérogènes


Suite au référendum de 1976, Mayotte s’engage dans un lent processus d’intégration politique qui entraînera de profondes mutations culturelles. Un choc entre une civilisation occidentale à la française, judéo-chrétienne à rythme rapide et une culture traditionnelle à la comorienne, musulmane, à rythme lent.

Ce choc civilisationnel a graduellement entraîné une fragmentation douloureuse des valeurs collectives (morales, religieuses, juridiques) qui faisaient le socle d’une cohésion communautaire. La logique du groupe ainsi fragilisée a favorisé l’émergence de comportements violents car les lois et les règles ne garantissaient plus la régulation de l’ordre social.

L’importation accélérée d’une société de consommation a, par exemple, créé un monde à deux vitesses. En 2020, 77 % de la population vit sous le seuil de pauvreté métropolitain. Contrairement aux idées reçues, cette pauvreté ne concerne pas que les Comoriens car 60 % des ménages Mahorais sont également concernés. Le désir de posséder comme les autres a entraîné l’explosion des violences d’appropriation (cambriolages, vols avec ou sans agression, pillages).

Dans un autre registre, la réforme juridique de 2010 sonne le glas du droit coutumier arabo musulman entraînant heurt des cultures juridiques et chaos identitaire. L’islam comorien sunnite reconnu comme modéré véhiculait par un mode de transmission orale, des principes de solidarité et avait à ce titre un rôle majeur dans le maintien de la cohésion sociale et de l’ordre public. Le droit écrit, laïc et républicain se substituait au droit coutumier et religieux. Les cadis qui détenaient les fonctions de juge, notaire et tuteur perdaient leurs fonctions juridiques.

Cet impérialisme juridique pourtant annoncé dans le pacte pour la départementalisation s’intègre dans un plus large processus d’acculturation. Ces éléments peuvent être considérés comme un fait post-colonial dans le sens d’une mainmise sur les modes de représentation, de gestion politique et de développement économique des anciennes colonies.

Quoi qu’il en soit, le 31 mars 2011 Mayotte devient le 101e département Français. Impatients et déçus de ne pas acquérir d’un seul jet les attributs d’un département « normal », les Mahorais s’embrasent dès octobre 2011 dans une grande grève contre la vie chère, surnommée « la révolte des mabawas (1). » Ces événements paralysèrent l’île durant 44 jours et se transformèrent en guérilla urbaine d’une rare violence.

Défaillance des contenants familiaux, culturels et sociopolitiques 

Les profondes mutations sociétales ont entraîné une défaillance de ces contenants qui permettait une certaine harmonie communautaire. La violence à Mayotte est l’expression de contenants qui font défaut et qui n’opèrent plus sur l’unité collective. Toute violence ne se développe pas dans le vide, mais en rapport avec un environnement dysfonctionnel. 

À Mayotte, cette violence émane d’une population majoritairement jeune avec...Lire la suite sur Ouest France

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,95,Abdourahamane Cheikh Ali,69,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2040,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1525,Ahmadou Mze,74,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,75,Anli Yachourtu,80,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1145,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8335,Daoud Halifa,218,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,127,Dini NASSUR,142,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1576,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3243,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1574,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,7,Idriss Mohamed Chanfi,437,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2506,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1606,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,197,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5664,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,78,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,816,SOILIHI Ahamada Mlatamou,50,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1145,Tribune libre,4626,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mayotte ou la folie d’un archipel Comorien morcelé
Mayotte ou la folie d’un archipel Comorien morcelé
Mayotte ou la folie d’un archipel Comorien morcelé. De 1946 à 1975 l’archipel des Comores est d’abord une colonie Française constituant un seul et mêm
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgxoQ6T00IQYXwTd5EKBIQ_585jQs4b7XoOAIh345ysDE9nmuCYa0d4sg3kycK1NH9RzTyWGei7uzeSE3d0-XRyATv6u_Pfags9194vQ6M6hvAcbFkyAr7Jgz12EeakB4j6qEHjR80OFSFp0tqIFWX17ZC-9jub5ysVDnLPAgUFNyS6rpK8o7RzQm1d/w320-h192/boueni.png
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgxoQ6T00IQYXwTd5EKBIQ_585jQs4b7XoOAIh345ysDE9nmuCYa0d4sg3kycK1NH9RzTyWGei7uzeSE3d0-XRyATv6u_Pfags9194vQ6M6hvAcbFkyAr7Jgz12EeakB4j6qEHjR80OFSFp0tqIFWX17ZC-9jub5ysVDnLPAgUFNyS6rpK8o7RzQm1d/s72-w320-c-h192/boueni.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/01/mayotte-ou-la-folie-dun-archipel.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/01/mayotte-ou-la-folie-dun-archipel.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières