Pour promouvoir le développement nous devons briser les barrières commerciales

Le potentiel et la portée de l’industrie de fabrication et l'agro-indus.Pour promouvoir le développement nous devons briser les barrières commerciales

Pour promouvoir le développement nous devons briser les barrières commerciales

Pour promouvoir le développement nous devons briser les barrières commerciales


L'Afrique est toujours aux prises avec l'héritage du colonialisme et la façon de traiter avec les effets des frontières nationales établies il y a plusieurs années en Europe, sans avoir recours à la culture ou aux habitants locaux. Ces frontières continuent d'affecter l'économie, le commerce, l'immigration et la situation géopolitique des anciennes colonies.

Pour de nombreux pays en Afrique aujourd'hui, il est plus facile de faire du commerce avec l'Europe, l’Amérique ou la Chine qu’au-delà de ce qui pour beaucoup est une ligne imaginaire dans le sable désignant deux pays différents. Pourtant, il y a des individus et des entreprises aux prises avec la façon d'étendre leurs activités au-delà des frontières. Beaucoup en effet ont créé le chemin à suivre par beaucoup d’autres quand on pourra enfin profiter du rêve panafricain.

BMW, un des pionniers dans l’industrie automobile a entrepris un programme d'expansion régionale qui verra grandir à travers la région Afrique de l'Est. Une usine de montage de véhicules neufs de sa marque vient de voir le jour. Basée à Kigali, au Rwanda, la société a récemment innové et ouvert de nouvelles salles d'exposition dans différents sites en vue de la création d'une présence renforcée. C’est cette capacité à opérer au-delà des frontières qui est importante.

Des recherches ont démontré que le commerce transfrontalier régional permettrait d'approfondir l'expérience de la clientèleen générant des économies d'échelle et améliorant la disponibilité des fonds pour la recherche et le développement au bénéfice d’un plus grand marché. 

Selon des experts, y compris ceux de la Banque mondiale, un des facteursimportants limitant le commerce intra-africain est le problème de «frontières épaisses», ces complexes droits de douane et, plus important encore, ces restrictions non tarifaires qui ralentissent le trafic de commerce réel et virtuel à travers lesfrontières africaines. Cela signifie que les entreprises qui opèrent à travers les frontières en Afrique passent souvent beaucoup de temps dans la lutte contre la bureaucratie transfrontalière.

Le tout premier éventuel sommet d'affaires sur les produits fabriqués en Afrique doit chercher à régler cette question et bien d'autres défis qui assaillent les entreprise en réunissant les principaux fabricants, les industries d'approvisionnement, les grossistes et les détaillants ainsi que les responsables gouvernementaux, les décideurs et les régulateurs, et d'obtenir qu'ils s’engagent de manière à créer un terrain d'entente et éliminer une partie de la bureaucratie qui est souvent un casse-tête pour ceux qui sont engagés dans le commerce.

Cela devrait améliorer le climat d’affaires africain.

Du point de vue continental, il est clair que le plus grand marché créé par le biais d'initiatives de renforcement de blocsqui ont l'intention de fusionner comme la SADC, COMESA ou même les Etats de la Communauté des pays de l’Afrique de l’Est (EAC) se traduirait par d'énormes gains d'efficacité et pourrait donner une impulsion à la croissance des capacités de haute technologie et une forte intensité du capital industriel où les économies d'échelle seraient critiques et par conséquent, nécessiteraient de plus grands marchés pour être compétitives.

Parlant de la SADC et du COMESA je ne cesse de me demander ce que notre pays bénéficie étant membre de ces communautés. Et pourtant je sais ce que les autres paysmembres ou les Etats membre du EAC bénéficient. C’est dommage que notre pays n’ait pas fait un pas pour intégrer cette dernière communauté voisine avec laquelle nous partageons beaucoup de valeurs communes …

L'arrangement entre ces blocs de communautés pourrait engendrer une taille de marché de plusieurs milliards en termes de PIB, avec une base de consommateurs de plus de 500 millions de personnes à travers les différents pays membres. La création de ce genre de marché fait partie intégrante de réel décollage économique et la transformation en Afrique. 

Malgré l'exubérance mondiale, le décollage en Afrique reste minime en raison du faible investissement en général et plus particulièrement en ce qui concerne l’industrie de fabrication, l’agro-industrie et la sensibilisation limitée sur les opportunités d'investissement qui y sont disponibles. Une majorité de ces investissements ont été dirigées sur les industries extractives, notamment le secteur pétrolier et les projets d'infrastructure. 

Le potentiel et la portée de l’industrie de fabrication et l'agro-industrie axées sur la voie du développement économique en Afrique est énorme, tenant compte le déficit de fabrication apparent où jusqu'à 70 pour cent de la demande totale des importations est imputable aux produits manufacturés.

De même, les possibilités de l'agro-industrie dans la région sont considérables compte tenu des bonnes conditions agro-écologiques dans la plupart des régions africaines et la croissance des trajectoires de la demande dans les marchés régionaux et internationaux.

Adinani Toahert Ahamada

COMMENTAIRES

Derniers articles$type=blogging$m=0$cate=0$sn=0$rm=0$c=2$va=0

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,92,Abdourahamane Cheikh Ali,58,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2017,Adinani Toahert Ahamada,38,Afrique,1518,Ahmadou Mze,71,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,74,Anli Yachourtu,77,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1119,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8179,Daoud Halifa,213,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,105,Dini NASSUR,141,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1556,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3218,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1563,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,5,Idriss Mohamed Chanfi,425,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2487,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1605,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,194,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5584,Publication Article,1,Rafik Adili,46,SAID HALIFA,22,Said HILALI,69,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1129,Tribune libre,4590,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Pour promouvoir le développement nous devons briser les barrières commerciales
Pour promouvoir le développement nous devons briser les barrières commerciales
Le potentiel et la portée de l’industrie de fabrication et l'agro-indus.Pour promouvoir le développement nous devons briser les barrières commerciales
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgt7Dz0xI7VLBGvwqVSBzfJMSjido5q04wCReXtWzGd3sp1J3x9fr6MWdtFbiGJeYgZbBJu-KRh1JLQqNZhXgFHN7SUsIIL4YNJw4ACnLlH_h0QLiIBKJywLugnoayAxnHFmLL7BrzOdF8amOnRh1HztJLRtbcmIhoSvRuYZ0h5IOHWN8h9g-m2i9Mx/w320-h274/D3540593-2249-4F20-9AB3-963E2F373E86.jpeg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgt7Dz0xI7VLBGvwqVSBzfJMSjido5q04wCReXtWzGd3sp1J3x9fr6MWdtFbiGJeYgZbBJu-KRh1JLQqNZhXgFHN7SUsIIL4YNJw4ACnLlH_h0QLiIBKJywLugnoayAxnHFmLL7BrzOdF8amOnRh1HztJLRtbcmIhoSvRuYZ0h5IOHWN8h9g-m2i9Mx/s72-w320-c-h274/D3540593-2249-4F20-9AB3-963E2F373E86.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/08/pour-promouvoir-le-developpement-nous.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/08/pour-promouvoir-le-developpement-nous.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières