Azali : «J’espère que le procès du président Sambi pourra s'ouvrir dans les tous prochains mois»

Le chef de l’État comorien revient sur la situation é;Azali : «J’espère que le procès du président Sambi pourra s'ouvrir dans les tous prochains mois»

Azali : «J’espère que le procès du président Sambi pourra s'ouvrir dans les tous prochains mois»

Comores – Azali Assoumani : « Nous devons convaincre les bailleurs d’investir chez nous »


Le chef de l’État comorien revient sur la situation économique délicate que traverse son pays, tout en insistant sur la nécessaire unité politique de l’archipel.

Invité par l’Élysée pour assister aux célébrations du 14 juillet, le président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, a profité de ces quelques jours dans la capitale française pour recevoir Jeune Afrique. L’occasion pour le chef de l’État comorien de faire passer certains messages auprès de la communauté internationale et des investisseurs privés, plus que jamais sollicités pour remettre sur les rails une économie insulaire mise à mal par la crise sanitaire, et par les conséquences alimentaire et énergétique de l’actuel conflit ukrainien.

Pour sortir l’archipel de son isolement géographique amplifié par la pandémie, Azali Assoumani est bien décidé à prendre son bâton de pèlerin. Il espère convaincre les partenaires bilatéraux et multilatéraux de confirmer les 4 milliards de dollars promis lors de la conférence des bailleurs organisée par les Comores à Paris fin 2019, mais gelés depuis l’irruption du virus. Son objectif est simple : il s’agit de disposer de moyens financiers suffisants pour relancer le Plan Comores émergents, et permettre ainsi à son pays de retrouver la dynamique de développement qui était la sienne avant le Covid-19, quand la Banque mondiale classait l’Union des Comores parmi les pays à revenu intermédiaire.

En veillant au rééquilibrage socioéconomique entre les trois îles, le président Assoumani espère aussi mettre un terme aux tentatives de séparatisme qui empoisonnent l’archipel depuis son indépendance. Avant de trouver, avec la France, une solution de compromis acceptable par tous sur la question mahoraise.

Jeune Afrique : Vos priorités sont-elles davantage d’ordre politique qu’économique ?


Azali Assoumani : Elles sont avant tout économiques, puisqu’aux conséquences de la pandémie de Covid 19, se sont ajoutées celles de la crise ukrainienne qui nous fragilisent encore davantage, notamment sur les volets alimentaire et énergétique, domaine où nous importons chaque année près des trois quarts de nos besoins. La flambée des cours du pétrole, des céréales, en attendant peut-être celle des produits pharmaceutiques, nous oblige à trouver des solutions en annulant certaines taxes à l’importation ou en subventionnant les prix, à hauteur de 40 % par exemple pour le riz importé du Pakistan. Ce sont des aides conséquentes qui pèsent très lourd sur les finances de l’État.

D’où provient l’argent dont vous avez besoin ?


Nous avons la chance d’avoir des partenaires bilatéraux et multilatéraux qui nous apportent leur soutien, notamment dans le domaine énergétique. Et le fait qu’ils nous accompagnent aujourd’hui montre que les Comores disposent d’un crédit certain auprès de la communauté internationale. Nous avons également réussi à dégager des fonds propres pour financer quelques investissements, comme l’achat de groupes électrogènes, et pour régulariser les salaires dans la fonction publique. Nous comptons bien poursuivre sur cette voie, même s’il est certain que la conjoncture limite nos capacités.

SUR LE SÉPARATISME, NOUS AVONS GAGNÉ UNE BATAILLE EN 1997, MAIS PAS LA GUERRE

Comment comptez-vous relancer la dynamique avec les bailleurs de fonds, inaugurée lors de la conférence de Paris en décembre 2019 et plombée par la pandémie de Covid-19 ?


Certains projets ont réussi à démarrer grâce aux premiers décaissements réalisés début 2019 par la Banque mondiale dans les énergies renouvelables, ou par la France pour soutenir l’insertion de nos jeunes dans le monde du travail. Mais l’idée est de pouvoir redémarrer nos programmes phares d’ici la fin de cette année ou, au plus tard, le début de la prochaine. Nous tiendrons un séminaire gouvernemental sur cette question en septembre, afin de voir comment relancer la machine. Les bailleurs nous avaient promis 4 milliards de dollars à l’époque, et nous sommes prêts à les faire venir à Moroni, ou à nous déplacer, pour les convaincre de concrétiser leurs promesses dans le tourisme, l’énergie, la mobilité, le social avec la santé et l’éducation…

Où en sont les projets pétroliers du pays  ? 


Profitez-vous de votre passage à Paris pour rencontrer certains opérateurs ? Nous sommes en train de revoir les autorisations de prospection accordées avant mon arrivée à la présidence. Je ne rencontre donc personne à ce sujet durant mon séjour en France, car cela aurait été prématuré. Le plus important pour nous aujourd’hui est de nous assurer que l’arrivée programmée de ce pétrole soit une chance pour l’ensemble du pays, et pas seulement pour l’île la plus proche des gisements potentiels. Il ne doit pas renforcer les...Lire la suite sur JeuneAfrique

COMMENTAIRES

Derniers articles$type=blogging$m=0$cate=0$sn=0$rm=0$c=2$va=0

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,92,Abdourahamane Cheikh Ali,58,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2017,Adinani Toahert Ahamada,38,Afrique,1518,Ahmadou Mze,71,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,74,Anli Yachourtu,77,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1119,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8179,Daoud Halifa,213,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,105,Dini NASSUR,141,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1556,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3218,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1563,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,5,Idriss Mohamed Chanfi,425,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2487,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1605,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,194,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5585,Publication Article,1,Rafik Adili,46,SAID HALIFA,22,Said HILALI,69,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1129,Tribune libre,4590,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Azali : «J’espère que le procès du président Sambi pourra s'ouvrir dans les tous prochains mois»
Azali : «J’espère que le procès du président Sambi pourra s'ouvrir dans les tous prochains mois»
Le chef de l’État comorien revient sur la situation é;Azali : «J’espère que le procès du président Sambi pourra s'ouvrir dans les tous prochains mois»
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEg2A6_HKEbQiwEkGkjEV4sGNnJUjvoKnM97LG8vIiRS8J1__5FYDDiDkqzXUsw1YUr-takG00aLl2e0mtIaaUqCKjMfUichzR-HM1BVmTfidG9CMAgMc3y22QGX9SRJGNG2ZfcaDb44OC052aROWggntLPudkwBy9hB47Z8GlPU7Bvxa4gzcKNeP2Vz/w320-h180/azasambi.jpeg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEg2A6_HKEbQiwEkGkjEV4sGNnJUjvoKnM97LG8vIiRS8J1__5FYDDiDkqzXUsw1YUr-takG00aLl2e0mtIaaUqCKjMfUichzR-HM1BVmTfidG9CMAgMc3y22QGX9SRJGNG2ZfcaDb44OC052aROWggntLPudkwBy9hB47Z8GlPU7Bvxa4gzcKNeP2Vz/s72-w320-c-h180/azasambi.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/08/azali-jespere-que-le-proces-du.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/08/azali-jespere-que-le-proces-du.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières