CAN-2022 : Amir Abdou, l'étincelle de la première coupe d'Afrique des Comores

Pour la première fois de son histoire, l'archipel des Comores s'est...CAN-2022 : Amir Abdou, l'étincelle de la première coupe d'Afrique des Comores

CAN-2022 : Amir Abdou, l'étincelle de la première coupe d'Afrique des Comores

Pour la première fois de son histoire, l'archipel des Comores s'est qualifié pour la phase finale de la CAN (Coupe d'Afrique des Nations). Un exploit qui doit beaucoup à son sélectionneur, Amir Abdou, qui a patiemment bâti une équipe compétitive, s'appuyant sur la vaste diaspora.

Il y a des 0-0 qui procurent davantage d'émotions que d'autres. Celui du 25 mars 2021, entre les Comores et le Togo, est de ceux-là. Ce score nul et vierge était synonyme de première phase finale de CAN pour ce petit archipel peuplé de 870 000 habitants, coincé dans les eaux chaudes du canal du Mozambique, au sud-est de l'Afrique. La fête est telle que le président lève de manière exceptionnelle les mesures sanitaires pour permettre au pays de célébrer l'événement comme il se doit.

Au milieu des festivités, un homme, âgé de 49 ans, est érigé en héros national : le Franco-Comorien Amir Abdou, sélectionneur depuis 2014, qui a patiemment conduit les ​Cœlacanthes – poisson vivant uniquement dans l'archipel – vers ce moment historique.

"Ça a été beaucoup, beaucoup de travail pendant des années avec le staff. C'est énormément d'acharnement, de pugnacité. On n'a rien lâché", savourait-il juste après ce match.

Un miracle signé Abdou


Quand Amir Abdou est arrivé sur le banc des Comores, l'équipe végète à la 198e position du classement Fifa (sur 210 au total), instance à laquelle la fédération comorienne n'est affiliée que depuis 2005. Depuis, le pays a grimpé dans la hiérarchie du football mondial au point de disputer sa première Coupe d'Afrique des Nations.

Un véritable miracle ! Car, avant l'arrivée d'Amir Abdou, la sélection était au fond du trou. Éliminée sans gloire des qualifications de la CAN-2012, elle connaît deux années blanches durant lesquelles la petite nation est contrainte de déclarer forfait, en raison d'un manque de moyens financiers. L'équipe reste deux ans sans jouer et l'entraîneur d'alors, Ali Mbaé Camara, finit par démissionner.

"La fédération cherche alors un sélectionneur qui va comprendre les mentalités comoriennes, capable de travailler avec peu de moyens dans une fédération jeune. Sa préférence va donc vers un sélectionneur local ou en tout cas africain", se remémore Boina Houssamdine, journaliste pour Comoros Football 269, interrogé par France 24.

La fédération choisit alors Henri Stambouli, nom prestigieux passé par l'OM, ainsi que par les bancs de la Guinée et du Mali. Amir Abdou, alors entraîneur de Golfech (Tarn-et-Garonne), est approché pour devenir adjoint, notamment grâce à la prestation de son équipe lors d'un cinquième tour de Coupe de France. Son club, en division d'honneur (la sixième division française), terrasse les semi-pros de Luzenac (National, la troisième division).

Cependant, au dernier moment, Henri Stambouli refuse le poste et Amir Abdou est propulsé entraîneur principal. Voilà ce qui est à l'origine de la plus belle histoire de la CAN-2022.

Pour autant, Amir Abdou garde la tête froide. À cette époque, il est quasiment bénévole pour la fédération des Comores, défrayé pour ses déplacements et payé à la mission à chacun de l'un des quatre ou cinq rassemblements des ​Cœlacanthes. Le reste de l'année, il conserve son emploi de fonctionnaire territorial au service jeunesse de la mairie de Bon-Encontre (Lot-et-Garonne), près de là où il entraîne.

Une équipe construite autour de la diaspora


Patience, détermination, passion. Petit à petit, Amir Abdou va s'employer à bâtir un effectif compétitif pour les Comores. À cette époque, la sélection se compose déjà à plus de 90 % de joueurs nés et évoluant en France, la diaspora comorienne se partageant entre Paris et Marseille. Mais tous ou presque jouent au mieux à des niveaux amateurs. Le championnat des Comores n'est même pas une option :

"Il a construit son équipe autour de la diaspora. Aux Comores, le football local n'est pas assez structuré et professionnel pour constituer un vivier compétitif", résume le journaliste Boina Houssamdine. "Il s'est employé à rencontrer les Comoriens qui évoluaient dans les divisions amateurs en France ainsi que les quelques professionnels. Il est allé les chercher, il fallait les convaincre. Il fallait leur proposer un projet avec un passif historique compliqué."

Les binationaux se laissent petit à petit convaincre par le projet. Avec l'appui de l'historique Kassim Abdallah, capitaine de la sélection depuis 2007, Amir ​Abdou fait débarquer Ali Ahamada (alors gardien de Toulouse), Djamel Bakar (alors à Montpellier) ou encore El Fardou Ben Nabouhane (alors à l'Olympiakos).

Renforcée, la sélection obtient rapidement des premiers résultats, avec notamment un match nul contre le Burkina Faso, récent vainqueur de la CAN-2013, et un autre nul contre le Ghana. Et un cycle vertueux s'enclenche. Convaincu par les progrès, de plus en plus de joueurs professionnels comoriens cèdent aux avances de la sélection.

"Aujourd'hui, on a des joueurs qui disputent la Ligue des champions et la Ligue Europa. Amir ​Abdou a fait un travail de longue haleine", s'enthousiasme Boina Houssamdine.

Amir Abdou attend 2017 pour devenir officiellement salarié de la fédération. Sa notoriété naissante lui ouvre aussi en décembre 2020 les portes du Football Club Nouadhibou, en Mauritanie. Un club qui domine le championnat local et qui dispute la Ligue des champions africaine.

"La fierté de tout un peuple"


Sous la houlette de Amir Abdou, les Comores remportent le premier match officiel de leur histoire en mars 2016 contre le Botswana. Puis la plus belle des campagnes de qualification qui les voient restés invaincus pendant 5 journées, leur assurant la qualification au nez et à la barbe du Kenya et du Togo.

"C'était un moment de fierté pour...Retrouvez la suite de cet article sur France24

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,87,Abdourahamane Cheikh Ali,32,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1900,Adinani Toahert Ahamada,33,Afrique,1499,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,70,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,45,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1048,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7845,Daoud Halifa,202,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,132,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1496,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3148,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1537,Hamadi Abdou,444,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,2,Idriss Mohamed Chanfi,399,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2431,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,459,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1596,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,180,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5445,Publication Article,1,Rafik Adili,45,SAID HALIFA,22,Said HILALI,65,Said Yassine S.A,165,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,445,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1069,Tribune libre,4532,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: CAN-2022 : Amir Abdou, l'étincelle de la première coupe d'Afrique des Comores
CAN-2022 : Amir Abdou, l'étincelle de la première coupe d'Afrique des Comores
Pour la première fois de son histoire, l'archipel des Comores s'est...CAN-2022 : Amir Abdou, l'étincelle de la première coupe d'Afrique des Comores
https://blogger.googleusercontent.com/img/a/AVvXsEjXPrMOq77OrfKzk_KIBvjxWvRp8JbJI1QziIr-UZCjOmMzYymzgtAYFJNBEQLSzhRGznVutWbHckrMH_OizJ_xuVP5CtUgSAN06GvUYcu0xXHxn3IuHmtDmBB3HYjbi_NQthMmOVP3-Kq9PYqmtXs9K0fW4D-CkH55FKnrhLnGmOg8rQq8xx_nm-nm=w320-h228
https://blogger.googleusercontent.com/img/a/AVvXsEjXPrMOq77OrfKzk_KIBvjxWvRp8JbJI1QziIr-UZCjOmMzYymzgtAYFJNBEQLSzhRGznVutWbHckrMH_OizJ_xuVP5CtUgSAN06GvUYcu0xXHxn3IuHmtDmBB3HYjbi_NQthMmOVP3-Kq9PYqmtXs9K0fW4D-CkH55FKnrhLnGmOg8rQq8xx_nm-nm=s72-w320-c-h228
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/01/can-2022-amir-abdou-letincelle-de-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/01/can-2022-amir-abdou-letincelle-de-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières