Environnement : l'appel du président Azali

𝗗𝗶𝘀𝗰𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗦.𝗘.𝗠 𝗔𝗭𝗔𝗟𝗜 𝗔𝘀𝘀𝗼𝘂𝗺𝗮𝗻𝗶, 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗹’𝗨𝗻𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗖𝗼𝗺𝗼𝗿𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗹’𝗼𝗰𝗰𝗮𝘀...


𝗗𝗶𝘀𝗰𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗦.𝗘.𝗠 𝗔𝗭𝗔𝗟𝗜 𝗔𝘀𝘀𝗼𝘂𝗺𝗮𝗻𝗶, 𝗣𝗿𝗲́𝘀𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗹’𝗨𝗻𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗖𝗼𝗺𝗼𝗿𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗹’𝗼𝗰𝗰𝗮𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝗹𝗮𝗻𝗰𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝘂 𝗣𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 «𝗗𝗶𝗮𝗹𝗼𝗴𝘂𝗲 𝗦𝗰𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲-𝗗𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗴𝗲𝘀𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗶𝗻𝘁𝗲́𝗴𝗿𝗲́𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗲𝗻𝘃𝗶𝗿𝗼𝗻𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗹𝗶𝘁𝘁𝗼𝗿𝗮𝘂𝘅 𝗲𝘁 𝗺𝗮𝗿𝗶𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗢𝗰𝗲́𝗮𝗻 𝗜𝗻𝗱𝗶𝗲𝗻 𝗼𝗰𝗰𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗮𝗹».

--------------------------------------------------------
𝐷𝑎𝑟-𝑁𝑎𝑑𝑗𝑎ℎ (𝐴𝑛𝑗𝑜𝑢𝑎𝑛), 𝑙𝑒 12 𝑎𝑜𝑢̂𝑡 2021
- 𝗠𝗼𝗻𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗚𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝗻𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝗹’𝗜𝗹𝗲 𝗔𝘂𝘁𝗼𝗻𝗼𝗺𝗲 𝗱’𝗔𝗻𝗷𝗼𝘂𝗮𝗻;
- 𝗠𝗮𝗱𝗮𝗺𝗲 𝗲𝘁 𝗠𝗲𝘀𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗠𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗚𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁;
- 𝗠𝗲𝘀𝗱𝗮𝗺𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗠𝗲𝘀𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗘𝗾𝘂𝗶𝗽𝗲 𝗱𝘂 𝗗𝗶𝗗𝗘𝗠;
- 𝗠𝗲𝘀𝗱𝗮𝗺𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗠𝗲𝘀𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿𝘀;

Je voudrais, en premier lieu, souhaiter une chaleureuse bienvenue, dans notre pays, à la délégation du 𝗗𝗶𝗗𝗘𝗠, qui se trouve dans nos îles, dans le cadre du lancement du projet «Dialogue Science-Décideurs pour une gestion intégrée des environnements littoraux et marins de l’Océan Indien occidental».

Soyez assurés, Mesdames et Messieurs, que vous bénéficierez, tout au long de votre séjour dans ce pays, de l’appui et de l’accompagnement du Gouvernement comorien, des Exécutifs des iles, et des différents services concernés par la gestion des questions environnementales.

Je voudrais ensuite vous remercier, Chers frères et sœurs d’Anjouan, de votre participation à cette cérémonie et de l’accueil chaleureux que vous nous avez réservé à tous, comme à l’accoutumée.

J’adresse, enfin, une mention particulière à Monsieur le Gouverneur et à ses collaborateurs, pour la parfaite organisation de cet évènement qui nous réunit aujourd’hui.

𝗛𝗼𝗻𝗼𝗿𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗮𝘀𝘀𝗶𝘀𝘁𝗮𝗻𝗰𝗲;

La problématique de la gestion intégrée des environnements littoraux et marins est un sujet de préoccupation pour beaucoup de pays, et son impact se fait sentir, encore davantage, dans les Petits Etats Insulaires en Développement comme le notre, qui ont toujours été victimes des phénomènes naturels.

Notre pays qui est, en effet, particulièrement vulnérable aux cyclones, aux inondations, aux éruptions volcaniques, à l’érosion et à l’élévation du niveau de la mer, voit son paysage naturel se dégrader au fil des années, avec des conséquences négatives sur la vie sociale, l’économie et surtout, l’environnement.

C’est dans ce contexte que le Gouvernement a fait de la question environnementale, une des priorités du volet Environnement du Plan Comores Emergentes.

Aussi, si nous avons décidé de tenir la cérémonie de lancement de ce projet ici à Anjouan, c’est pour attirer davantage l’attention sur cette île qui est la plus touchée de l’archipel, par la dégradation des littoraux et des zones côtières.

Cette dégradation est la conséquence des aléas de la nature, mais elle est aussi le résultat malheureux des activités humaines, découlant du besoin de la population d’assurer sa survie.

Les plages sont progressivement détruites du fait de l’extraction du sable et d’autres sédiments ce qui affecte, non seulement le paysage, mais aussi les activités génératrices de revenus comme la pêche et le tourisme.

Les forêts sont également détruites à cause de leur surexploitation due à la forte demande en bois de chauffage ou de construction.

Les habitations sont souvent inondées, les infrastructures routières sont souvent abimées et les flancs de montagne ne cessent de s’effondrer avec tout le risque que cela peut avoir sur la vie de la population.

Pour réduire cette vulnérabilité liée à l’érosion, le Gouvernement, avec l’appui de ses partenaires au développement, a, entre autres actions, érigé, là où c’est possible, des murs ou des digues de soutien, ce qui n’est pas sans conséquence pour le littoral.

𝗠𝗲𝘀𝗱𝗮𝗺𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗠𝗲𝘀𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲𝘀 𝗱𝘂 𝗗𝗜𝗗𝗘𝗠;

Vous avez dû constater lors de vos déplacements dans notre pays, que l’heure est à l’urgence car sans une action rapide, l’ensemble du pays et plus particulièrement, l’Ile d’Anjouan, risque de se retrouver dans une situation très alarmante.

Le moment est donc venu de former, sensibiliser mais aussi et surtout, identifier les actions à mettre en œuvre pour protéger et conserver la biodiversité à travers, entre autres, la mise en avant de systèmes naturels, ce qui permettra de rendre le pays plus résilient aux catastrophes naturelles et à la menace environnementale.

J’estime que, pour réussir à réduire la dégradation de l’environnement, nous devrons non seulement prendre en compte les effets des changements climatiques, mais aussi les réalités locales liées à l’extrême pauvreté.

Nous devrons également renforcer les actions en cours en généralisant, les aires protégées, comme celle de l’île de Mohéli, en protégeant les mangroves et les coraux, mais aussi en multipliant les activités de substitution à l’extraction de sédiments et à la déforestation.

Nous devrons, enfin, favoriser les échanges d’expérience et le renforcement des capacités entre pays membres de ce projet régional, afin de pouvoir atteindre notre objectif commun, de réduire le risque de dégradation irréversible de zones littorales et marines, par une meilleure intégration de la connaissance scientifique.

𝗛𝗼𝗻𝗼𝗿𝗮𝗯𝗹𝗲 𝗮𝘀𝘀𝗶𝘀𝘁𝗮𝗻𝗰𝗲;
𝗠𝗲𝘀𝗱𝗮𝗺𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗠𝗲𝘀𝘀𝗶𝗲𝘂𝗿𝘀;

Je ne peux terminer mon propos sans souligner l’importance de la responsabilité collective sur l’impérieuse nécessité d’œuvrer en faveur de la préservation de notre bien commun qui est l’Environnement.

Les environnements littoraux et marins ainsi que les zones côtières constituent une importante source de richesse pour nos pays de l’Océan Indien, surtout s’agissant des secteurs de la pêche et du tourisme.

Ils doivent, par conséquent, être protégés et préservés, à travers un cadre législatif adapté et la diffusion des connaissances et de la science.

J’appelle donc la société civile comorienne, les Ecoles et Universités, les Associations et les Comités à se joindre à cette dynamique lancée par ce projet, pour une meilleure sensibilisation et une meilleure formation des acteurs concernés et, par la suite, de la population, à la protection de l’environnement.

C’est sur ce que je lance officiellement le Projet «𝗗𝗶𝗮𝗹𝗼𝗴𝘂𝗲 𝗦𝗰𝗶𝗲𝗻𝗰𝗲-𝗗𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗴𝗲𝘀𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗶𝗻𝘁𝗲́𝗴𝗿𝗲́𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗲𝗻𝘃𝗶𝗿𝗼𝗻𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗹𝗶𝘁𝘁𝗼𝗿𝗮𝘂𝘅 𝗲𝘁 𝗺𝗮𝗿𝗶𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗢𝗰𝗲́𝗮𝗻 𝗜𝗻𝗱𝗶𝗲𝗻 𝗼𝗰𝗰𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁𝗮𝗹», dans notre pays.
𝗝𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗿𝗲𝗺𝗲𝗿𝗰𝗶𝗲.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,85,Abdourahamane Cheikh Ali,29,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1849,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1494,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,45,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1017,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,48,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7636,Daoud Halifa,198,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1462,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3112,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1530,Hamadi Abdou,443,High Tech,821,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,382,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,147,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2398,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1589,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,175,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5370,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,163,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,814,SOILIHI Ahamada Mlatamou,48,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1056,Tribune libre,4495,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Environnement : l'appel du président Azali
Environnement : l'appel du président Azali
https://1.bp.blogspot.com/-cK1k015zGjM/YRUeRtIivAI/AAAAAAAAMm0/xw0ShTlXlAEmEtC-dYSXHYhYAFu1DmzQQCLcBGAsYHQ/s320/az.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-cK1k015zGjM/YRUeRtIivAI/AAAAAAAAMm0/xw0ShTlXlAEmEtC-dYSXHYhYAFu1DmzQQCLcBGAsYHQ/s72-c/az.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2021/08/environnement-lappel-du-president-azali.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2021/08/environnement-lappel-du-president-azali.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières