Appel pour préserver la paix, la stabilité et l’unité nationale

Appel pour préserver la paix, la stabilité et l’unité nationale Bismillah Rwahamani Rwahim Mes chers compatriotes de l’Intérieur et de la Di...


Appel pour préserver la paix, la stabilité et l’unité nationale


Bismillah Rwahamani Rwahim

Mes chers compatriotes de l’Intérieur et de la Diaspora

Les événements de ces derniers mois dans notre pays démontrent malheureusement que notre Nation est en danger. L'Unité Nationale, la cohésion sociale, la concorde et la stabilité du pays sont plus que jamais menacées. On assiste au foisonnement de discours séparatistes que l’on croyait bannis. Ceci éloigne toute entreprise sérieuse et durable de développement, malgré le discours officiel affirmant le contraire.

À cela s'ajoute la cohorte de maux qui empoisonnent la vie quotidienne des Comoriens depuis des décennies et qui ont pour noms : l’extrême pauvreté, le chômage de masse de nos jeunes, les mauvais services sanitaire et d'éducation. Cette situation avait déjà comme résultat le désespoir de la jeunesse, la méfiance des uns vis-à-vis des autres et la défiance à l’égard des institutions de la République, considérées par la grande majorité comme illégitimes et corrompues. Notre population, qui manque de toute possibilité pour une vie descente, est au bord de l'explosion. L’autorité est partout huée et contestée. Le risque de l’effondrement de l’Etat devient de plus en plus menaçant. 

Ce tableau catastrophique mais réel de la situation doit nous interpeller tous. Celles et ceux qui croient en l’avenir des Comores, comprennent qu’il ne peut y avoir de prospérité sans unité, de développement sans consolidation de l’État de droit, doivent se réveiller, refuser la fatalité afin de s'engager à construire un chemin et un espoir.

« Notre pays dispose des ressorts solides pour se relever. »


En effet, malgré les défis auxquels il est confronté, notre pays dispose des ressorts solides pour se relever. Notre histoire est riche de moments où le génie du peuple comorien a permis de surmonter des épreuves difficiles. Nous sommes un peuple vaillant et victorieux lorsque nous sommes unis. Ce fut le cas lors de la proclamation unilatérale de l’Indépendance, de la victoire de la Jeunesse estudiantine sur les mercenaires, de la libération de l’Ile d’Anjouan sous l’impulsion de l’Armée Nationale de Développement...

Ensemble, dans une fraternité reconstruite, nous avons la possibilité, et surtout la responsabilité de changer le cours des choses en mettant fin à la série noire de violences physiques et verbales, du dénigrement perpétuel, de la violation des droits de l’homme et des règles du vivre ensemble, de la corruption et du chauvinisme. "Même au plus sombre de la nuit, l'aube est toujours à portée de main ".

Comme pour beaucoup de Nations, la nôtre a connu un père de la nation, de l’indépendance, de la révolution, de la démocratie, de la libération et de la réconciliation. Nous devons reconnaître les sacrifices consentis par les uns et les autres, pardonner les erreurs et honorer les mérites. Nous ne pouvons pas construire l'avenir en reniant notre passé.

Depuis des mois, je me suis investi dans les quatre coins du pays à rencontrer les Comoriens et à partager leurs soucis, leurs angoisses, leurs déceptions, leurs rêves souvent brisés, leurs convictions et leur attachement à la nation. Devant cette réalité, j’ai compris qu’il y a urgence à agir d’autant plus que cette situation profite aux extrémistes séparatistes.

Mon parcours d’ancien élu, mes responsabilités passées dans la haute administration, mon vécu à chaque fois que l'unité nationale était menacée, ma participation au niveau international dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions du conseil de sécurité des nations unies, mon expérience dans les arcanes de la politique nationale, tout cela comme mon activité sociale fait que je ne peux pas rester insensible. Je ressens naturellement de manière profonde le mal qui frappe notre société. Et les fracturations multiples qui lui sont imposées.

Convaincu que cette douleur est ressentie par la plupart d’entre vous, mes chers concitoyens, j’ai fait le choix de m’adresser à vous à travers cet appel. Je voudrais citer notamment, les forces syndicales, les masses paysannes, les forces politiques, les organisations de la société civile, la jeunesse et la diaspora. Chacun de nous doit prendre conscience que notre pays se trouve sur une pente dangereuse, une crête très raide. Face à cela, nous devons agir maintenant et ensemble pour stopper cette situation.

Ensemble, nous pouvons réinventer le rêve comorien et le réaliser, rompant ainsi avec l’atmosphère de guère, de haine, de règlement de compte qui alimentent la mauvaise gouvernance, la corruption généralisée et la violation permanente des règles démocratiques et des droits humains.

Nous ne pouvons pas construire l'avenir en reniant notre passé.


Rejetons les insultes, la haine, la stigmatisation et les divisions au profit de la tolérance, de l'apaisement, de la concorde et de l'unité nationale. L'addition des "je" n'a plus de place dans notre société, et encore moins aujourd'hui. Nous avons besoin de "nous" à la place du "je" pour rassembler notre peuple et retrouver notre fierté.

Pour cela, notre réconciliation est plus que jamais indispensable. Elle doit commencer en chacun de nous. 

Elle doit être bâtie sur l’engagement de toutes les forces vives de la Nations dans le cadre des Accords de Fomboni dont nous semblons nous éloigner de jour en jour, notamment en ce qui concerne la présidence tournante et l'autonomie large des îles.

La réconciliation que j’appelle de tous mes vœux doit avoir comme perspective la construction d’un avenir meilleur pour nos enfants qui périssent dans les différents océans du monde en quête d'un lendemain meilleur.

Je m’adresse plus particulièrement aux autorités de notre pays, notamment au Colonel Azali Assoumani qui préside aujourd’hui à la destinée de notre cher pays. Pour lui dire que l’histoire l’interpelle plus que tout autre comorien ou comorienne. La politique de l’autruche ne peut pas être la seule réponse. Je voudrais m’adresser à l’officier supérieur de l’Armée qu’il est, au parrain de l’Accord de Fomboni. Les Comoriens attendent toujours de lui, et en vertu des responsabilités qui lui sont confiées, qu’il agisse pour permettre au pays de retrouver la sérénité et l'unité qui étaient les siennes en 2016 lorsque lui-même a été investi à nouveau président. 

Le meilleur service qu’il peut rendre aux Comores et aux Comoriens serait de respecter la tournante telle qu'elle a été instituée par la constitution de décembre 2001 adoptée par la majorité du peuple.

« C’est le moment pour chacun d’entre nous de faire quelque chose pour son pays »


En 2021 en effet, il est impératif de permettre à un comorien d’origine anjouanaise de présider à la destinée de notre pays. Toute action contraire risque de faire perdre à notre pays les acquis de la réconciliation. J’appelle les ainés, plus particulièrement, les grands compatriotes qui ont participé au combat pour l’accession de notre pays à l’Indépendance, les ulémas et les notables en leur disant que le pays a encore besoin d’eux pour sortir de l’impasse dans lequel il se trouve. Et à la communauté internationale, à la France, à l'Afrique du Sud, à la Tanzanie et autres pays amis et partenaires des accords de Fomboni de bien vouloir tout mettre en œuvre pour nous accompagner. 

A tous les Comoriens je voudrais dire, que c’est le moment pour chacun d’entre nous de faire quelque chose pour son pays. Je suis persuadé que vous êtes nombreux à être prêts à vous y engager. Quant à moi, je suis prêt tout naturellement à consacrer toute mon énergie à vos côtés pour la paix, la démocratie et le développement des Comores.

Vive les Comores dans la paix et la stabilité.

Abidhar Abdallah

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,53,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,23,Aboubacar Ben SAID SALIM,41,Actualité Sportive,1758,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1471,AHMED Bourhane,239,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,66,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,962,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,41,Comoropreneuriat,14,Cookies,1,Culture et Société,7088,Daoud Halifa,188,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1374,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3049,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1504,Hamadi Abdou,441,High Tech,809,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,337,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2321,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1577,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,165,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5185,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,152,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,46,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1028,Tribune libre,4094,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Appel pour préserver la paix, la stabilité et l’unité nationale
Appel pour préserver la paix, la stabilité et l’unité nationale
https://1.bp.blogspot.com/-SJrRn15czBY/X5HdjV0GWjI/AAAAAAAAIeg/oCZVNsgQ1AYLcxHbIZ1GZu0HwN8R6jxyACLcBGAsYHQ/s320/abidhar.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-SJrRn15czBY/X5HdjV0GWjI/AAAAAAAAIeg/oCZVNsgQ1AYLcxHbIZ1GZu0HwN8R6jxyACLcBGAsYHQ/s72-c/abidhar.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/10/appel-pour-preserver-la-paix-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/10/appel-pour-preserver-la-paix-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières