Madagascar : et maintenant ? « Au travail ! »

Déclaré officiellement vainqueur de l'élection présidentielle, Andry Rajoelina, qui se donne cinq ans pour développer l'île, va d...

Déclaré officiellement vainqueur de l'élection présidentielle, Andry Rajoelina, qui se donne cinq ans pour développer l'île, va devoir vite se retrousser les manches tant les attentes sont immenses.

La voie est libre. Andry Rajoelina, le nouveau président malgache, dont l'élection a été confirmée le 8 janvier dernier (55,66 % des voix) par la Haute Cour constitutionnelle (HCC), doit en principe prêter serment samedi 19 janvier prochain. Il prendra officiellement les rênes du pays. C'est la deuxième fois après sa prise de pouvoir, entre 2009 et 2014, que celui qu'on surnomme « TGV » accède à la plus haute fonction, mais, cette fois-ci, il y est parvenu par la voie des urnes. Le processus électoral n'est pas pour autant terminé, les Malgaches devant encore se rendre aux urnes pour élire leurs députés. Alors que le mandat des parlementaires s'achève le 5 février prochain, la commission électorale nationale, qui a proposé la date du 20 mars pour l'organisation des législatives, n'a pas été suivie, car aucun décret de convocation des électeurs n'a été pris par le gouvernement. En attendant ce scrutin crucial, une nouvelle page semble se tourner pour cette ancienne colonie française.

Une nouvelle ère pour Madagascar

Signe que les temps ont changé, mercredi, son grand rival, l'ancien chef d'État Marc Ravalomanana , qui avait contesté les résultats provisoires de cette élection, a finalement félicité le président élu. « Je le félicite et lui souhaite du succès dans l'accomplissement de la tâche qui lui incombe », a déclaré Marc Ravalomanana dans un message vidéo publié sur les réseaux sociaux. « J'ai constaté ce que le peuple malgache subit, 92 % vivent dans la misère, ils ont besoin d'aide, a-t-il ajouté. Le temps de la réconciliation, de l'amour et de la solidarité est venu pour pouvoir s'atteler au développement économique de notre très cher pays. »

« La victoire n'est pas seulement la mienne. C'est aussi la victoire du peuple malgache », a déclaré Rajoelina à ses partisans au siège de son parti, le Parti des jeunes Malgaches déterminés. « Je suis le président de tous les Malgaches », a-t-il ajouté. « Ils ont choisi le patriotisme et le développement...Maintenant, travaillons pour Madagascar ! » Les priorités pour le nouveau président sont multiples. Les délestages, le chômage, l'amélioration du secteur de la santé et de l'éducation sont au centre des préoccupations de la population.

Des richesses naturelles : vanille, saphirs, tourisme

Et Andry Nirina Rajoelina, ancien DJ de boîte de nuit et ancien maire d'Antananarivo qui a commencé sa carrière dans le secteur privé en organisant d'abord des événements sur l'île, puis en investissant dans le secteur de la publicité et des médias, se donne cinq ans pour réussir. Aujourd'hui, dans le pays qu'il va présider, p lus de 76 % des Malgaches, premier producteur mondial de vanille, vivent dans une pauvreté extrême et subsistent avec moins de 2 dollars par jour. Depuis 2016, Madagascar enregistre une croissance annuelle supérieure à 4 %, mais les récoltes de ce pays essentiellement agricole, notamment le riz, ont été affectées par des catastrophes naturelles qui ont poussé les prix alimentaires à la hausse, note la Banque mondiale. En revanche, Madagascar a bénéficié de l'envolée des cours de la vanille, dont elle génère 80 % de la production mondiale. L'île fournit aussi 40 % de la production mondiale de saphirs.

Entre malnutrition et dépendance financière

L'indice de développement humain des Nations unies – qui mesure la santé, l'éducation et les performances économiques – classe Madagascar à la 161e place sur 189 pays. La moitié des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique, un phénomène attribué par des experts à une trop grande dépendance vis-à-vis du riz. Madagascar est le 5e pays au monde pour le nombre d'enfants non scolarisés. Chaque hiver austral, l'île connaît une épidémie de peste, qui a été plus virulente et a gagné les villes en 2017, provoquant plus de 200 morts.

L'île, qui est également réputée pour sa faune unique, est la quatrième plus grande île au monde, avec une surface de 587 000 kilomètres carrés pour près de 25 millions d'habitants (Banque mondiale), dépend de l'aide étrangère et est accablée par une longue histoire de coups d'État et de troubles, avec une insécurité croissante. L'île jouit d'une biodiversité exceptionnelle qui suscite des trafics d'espèces animales et végétales, dont certaines sont menacées de disparition. L'ampleur du trafic de bois de rose, notamment vers la Chine, a révélé son lot de scandales au plus haut sommet de l'État.
Cinq ans pour réussir  ?

Pour booster l'économie nationale, redynamiser le secteur privé, Andry Rajoelina entend actionner quelques leviers que sont l'agrobusiness, les mines, le tourisme, l'économie bleue et l'énergie. En effet, l 'agriculture, principale source de revenus pour la plupart des gens, est vulnérable aux catastrophes météorologiques telles que les tempêtes tropicales, les inondations et la sécheresse. Le secteur est également limité par la faible productivité due à l'utilisation minimale de techniques agricoles modernes, au manque de connectivité aux marchés pour faciliter le transport des marchandises. Madagascar est aussi le pays ayant l'un des taux d'inclusion financière les plus bas d'Afrique. Pour attirer les investisseurs, le nouveau président propose diverses réformes telles que la révision du code des investissements de Madagascar, le maintien du taux de change, la fin de la concurrence déloyale, la construction de tribunaux de proximité, la responsabilisation des titulaires de mandats publics, l'assainissement du système de passation de marchés, etc. 


La Banque mondiale prévoit que l'économie va continuer à se développer à moyen terme, mais il est nécessaire de mettre l'accent sur la croissance inclusive pour réduire la pauvreté. La croissance économique projetée signifie que la population malgache vivant sous le seuil de pauvreté va probablement diminuer. L'effectif de la pauvreté devrait passer de 75 % en 2018 à 73 % en 2020. « Quand je dis, aujourd'hui, que nous allons rattraper le retard de développement de Madagascar, je vous donne rendez-vous d'ici cinq ans pour voir le résultat », a lancé Rajoelina dans une interview àL'Express Mada.







COMMENTAIRES

Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,56,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,14,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1539,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1409,AHMED Bourhane,231,Akram Said Mohamed,58,Ali Mmadi,163,Ali Moindjié,51,Anli Yachourtu,61,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,391,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,684,Comores Développement,88,ComoresDroit,410,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5412,Daoud Halifa,171,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,89,Djounaid Djoubeir,78,Economie et Finance,1066,Élections 2016,370,Élections 2019,2,Est africain - Océan Indien,2816,EVENEMENTS,50,Farid Mnebhi,339,France,1401,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,25,Hamadi Abdou,427,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,240,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,106,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,82,Mayotte,2026,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,421,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,471,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,144,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4388,Publication Article,1,Rafik Adili,36,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,74,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,420,Toyb Ahmed,235,Transport Aérien,894,Tribune libre,2681,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Madagascar : et maintenant ? « Au travail ! »
Madagascar : et maintenant ? « Au travail ! »
https://4.bp.blogspot.com/-qUEmBJYPzfc/XDuEaCT8KQI/AAAAAAACwY0/FLHoo_3h3k8d6VakTzrZoDa0lZduvnStgCLcBGAs/s320/84D1BA5B-C654-41DE-B751-BBBD546C056D.jpeg
https://4.bp.blogspot.com/-qUEmBJYPzfc/XDuEaCT8KQI/AAAAAAACwY0/FLHoo_3h3k8d6VakTzrZoDa0lZduvnStgCLcBGAs/s72-c/84D1BA5B-C654-41DE-B751-BBBD546C056D.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/01/madagascar-et-maintenant-au-travail.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/01/madagascar-et-maintenant-au-travail.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy