Rires démoniaques à Mayotte

Les événements les plus tragiques, les arbitraires de l’État les plus violents, produisent parfois des retours inattendus. On entend les ...

Les événements les plus tragiques, les arbitraires de l’État les plus violents, produisent parfois des retours inattendus. On entend les démons rires à tue-tête.

A - Les gilets jaunes

Depuis plusieurs mois, la préfecture, qui n'est plus que l'ombre d'elle-même avec le siège du bureau des étrangers, communique et plastronne au sujet de la baisse de la délinquance. Le nouveau préfet sans doute veut en tirer avantage. La population hostile aux étrangers qui leur ressemblent trop, n'en veut croire un seul mot. On peut comprendre ses doutes : elle qui associe immigration et délinquance, comment pourrait-elle admettre la baisse des délits quand les expulsions sont empêchées par les autorités comoriennes. Les étrangers du voisinage affluent tous les jours dans leur kwassakwassa et plus personne n'est expulsé. Un non-sens logique. Plus il y a d'étrangers, plus il y a délinquance : donc les autorités mentent.

On sait également que l’État aime associer délinquance et immigration : l'équation permet de cultiver une xénophobie utile à ses manœuvres. Mais "en même temps", il a intérêt à admettre qu'il contrôle la population.

D'un autre côté, j'avais entendu parler d'initiatives de quartier, une sorte de "voisins vigilants". Mais il semble que la pratique à Mayotte est un peu différente. En effet il est difficile de se méfier d'un passant dont le visage, la couleur, le faciès ne nous reviennent pas. Tout le monde se ressemble. Les jeunes garçons la ramènent un peu et intimident. Parfois, souvent, ils passent à l'acte. Les "voisins vigilants" ici s'appellent "les gilets jaunes". Il s'agit d'habitants vêtus du gilet fluorescent qui circulent dans le village, (c'est ainsi qu'on nomme les espaces urbains qui subirait en métropole le sobriquet de "quartier"), parfois jusque tard dans la nuit. Ils calment les groupes de jeunes agités, invitent les enfants ou jeunes adolescents à rentrer à la maison, les raccompagnent.

Quelques journaux avaient lié la baisse de la délinquance à ces brigades de bénévoles. Ce matin, écoutant RFI (Radio France Internationale), j'entends la présentatrice s'interroger sur ces volontaires pour la paix villageoise : "où sont passés les gilets jaunes" ? Et de donner la réponse : les bénévoles gilets jaunes sont tous des étrangers, les étrangers ici, tout le monde l'a bien assimilé à présent, désignent les habitants venus des îles voisines. Il serait plus juste de parler d'intrus, de voisins indésirables. A présent que le siège de la préfecture de Mayotte empêche le renouvellement des titres de séjour et place toute la population non française en situation irrégulière, il est devenu risqué de poursuivre les rondes pacifiantes. Quoi qu'en dise les expulsions ont repris depuis deux mois. A présent, les personnes titulaires de titres de séjours expirés sont également renvoyées. Donc les gilets jaunes sont rentrés à la maison. Méfiance ! Et Mayotte de craindre le retour de la délinquance !

Ah ! si le monde social pouvait être aussi simple que le souhaiteraient les gouvernements !

B - Délit de faciès à Mayotte.

Les mahorais, ceux qui assiègent la [next] préfecture, ceux qui demandent l'expulsion des étrangers, ceux qui obtiennent des autorités l'agrément à leurs revendications xénophobes, se distinguent mas de ceux dont ils exigent la reconduite aux frontières. Donc la police, la gendarmerie, font des rafles, arrêtent tout ce qui bouge, tout ce qui ressemblent plus ou moins à un comorien. Et comme la blancheur intérieure d'un noir se lit sur les visages beaucoup moins facilement que la noirceur d'un blanc, le pauvre gendarme ne sait pas faire la différence entre un mahorais qui n'est plus comorien depuis 1975 et un comorien qui n'est plus mahorais depuis la même date du référendum d'autodétermination.

Donc ce qui devait arriver arriva. Un certain personnage, responsable syndical CFDT d'un côté, et de l'autre membre éminent des groupuscules locaux hostiles à la présence des "étrangers" et qui assiègent le service de l'immigration de la préfecture, subit un contrôle de police. Il crie au scandale, refuse de se soumettre, commet un outrage à agent, est embarqué, placé en garde à vue. Tout cela produit dans l'île un joli remue-ménage. Scandale : l’État s'en prend à ceux qui défendent les intérêts de Mayotte ! La garde à vue est reconduite. Quelques personnes manifestent leur mécontentement, investissent la mairie de Mamoudzou quand le bougre est retenu à la gendarmerie voisine. Il sera présenté au tribunal en comparution immédiate mercredi 3 octobre à 14 heures. Le procureur se sent obligé de préciser que les faits reprochés « n’ont aucun lien avec les activités, ni les engagements de l’intéressé que les gendarmes qui procédaient au contrôle ignoraient totalement ». Diable ! Assiéger une préfecture ! Quel procureur poursuivrait pour une telle broutille ?

Ce monsieur hélas avait oublié la couleur de sa peau. Il se sentait bercé dans l'illusion de la France. Seul le blanc à Mayotte n'est pas suspect de séjour illégal. Même s'il peut être indésirable.

Mais tout tranquillement, jour après jour, le service des étrangers de la préfecture reste fermé. Les femmes qui l'assiègent sont dorlotées par l’État qui n'en demande apparemment pas tant. J'ai appris qu'un député avait passé la nuit dernière avec elles en signe de soutien.

Les a-t-il empêché de dormir ?
PAR DANIEL GROS. BLOG : MAYOTTE, C'EST LOIN. J'Y HABITE.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1510,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,659,Comores Développement,88,ComoresDroit,387,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5144,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2765,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1381,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,421,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,225,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,101,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,77,Mayotte,1987,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4155,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,47,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,405,Toyb Ahmed,232,Transport Aérien,882,Tribune libre,2579,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Rires démoniaques à Mayotte
Rires démoniaques à Mayotte
https://1.bp.blogspot.com/-iFqGufMZ0jA/W7WZRhQ0ApI/AAAAAAACsI4/pmRVHpheYzQDRVlryVuGSb2S9hx5J1zhwCKgBGAs/s320/IMG_0829.PNG
https://1.bp.blogspot.com/-iFqGufMZ0jA/W7WZRhQ0ApI/AAAAAAACsI4/pmRVHpheYzQDRVlryVuGSb2S9hx5J1zhwCKgBGAs/s72-c/IMG_0829.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/10/il-se-sentait-berce-dans-lillusion-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/10/il-se-sentait-berce-dans-lillusion-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy