Purge historique en Arabie saoudite avec arrestations de princes et de ministres

Le prince héritier cherche à asseoir son autorité pour mener un certain nombre de réformes majeures. Le prince héritier d’Arabie saoudit...

Le prince héritier cherche à asseoir son autorité pour mener un certain nombre de réformes majeures.
Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane.
Reuters/Hamad I Mohamed

Onze princes et des dizaines de ministres, anciens et actuels, ont été arrêtés samedi soir en Arabie saoudite. Il s’agit d’une purge sans précédent qui doit permettre au jeune prince héritier de consolider son pouvoir. Parallèlement, les puissants chefs de la Garde nationale saoudienne, une force d'élite intérieure, et de la Marine ont été limogés.

Ces arrestations et limogeages sont intervenus quelques heures après la création, par décret royal, d'une commission anticorruption dirigée par le prince héritier et homme fort du royaume ultraconservateur, Mohammed ben Salmane, âgé de 32 ans et surnomé MBS.

Le conseil des religieux approuve la lutte anticorruption

Selon la chaîne satellitaire Al-Arabiya, à capitaux saoudiens, onze princes, quatre ministres et des dizaines d'anciens ministres ont été arrêtés alors que la commission a lancé une enquête sur les inondations qui ont dévasté en 2009 la ville portuaire de Jeddah (Ouest du pays), sur la mer Rouge, à la suite de pluies torrentielles qui ont fait une centaine de morts. L'agence de presse officielle saoudienne SPA a indiqué que le but de la commission est de «préserver l'argent public, punir les personnes corrompues et ceux qui profitent de leur position». Le conseil des religieux a rapidement réagi sur son compte Twitter en affirmant que la lutte contre la corruption est «aussi importante que le combat contre le terrorisme».

Parmi les personnes arrêtées figure le prince et milliardaire Al-Walid ben Talal, selon des sites web saoudiens. Cette information n'a pas été confirmée officiellement. Une source aéroportuaire a par ailleurs indiqué que les forces de sécurité ont cloué au sol des avions privés à Jeddah pour empêcher que certaines personnalités quittent le territoire. «L'étendue et l'ampleur de ces arrestations semblent être sans précédent dans l'histoire moderne de l'Arabie saoudite», a affirmé Kristian Ulrichsen, spécialiste du Golfe à l'institut Baker de l'université Rice, aux Etats-Unis. «Si la détention du prince Al-Walid ben Talal se confirme, elle constituera une onde de choc sur le plan intérieur et dans le monde des affaires internationales», estime cet expert. Le cours de son groupe a en tout cas chuté de 10% ce dimanche. Il a des intérêts, entre autres, dans les géants américains Citigroup et Apple, et dans le parc d'attractions Euro Disney.

Une purge pour l'exemple en Arabie Saoudite

Contrôlant les principaux leviers du gouvernement, de la défense à l'économie, Mohammed ben Salmane semble chercher à étouffer les contestations internes avant tout transfert formel du pouvoir par son père, le roi Salmane, âgé de 81 ans.

Fin octobre, MBS, issu de la jeune génération princière saoudienne, a promis une Arabie «modérée», en rupture avec l'image d'un pays longtemps considéré comme l'exportateur du wahhabisme, une version rigoriste de l'islam qui a nourri nombre de djihadistes dans le monde. «Nous n'allons pas passer 30 ans de plus de notre vie à nous accommoder d'idées extrémistes et nous allons les détruire maintenant», a-il assuré sous les applaudissements des participants à un forum économique baptisé le «Davos dans le désert» (en référence au forum économique de Davos, en Suisse) qui a attiré 2 500 décideurs du monde entier.

MBS a lancé plusieurs chantiers de réformes (droit de conduire pour les femmes et ouvertures de cinémas notamment) qui marquent le plus grand bouleversement culturel et économique de l'histoire moderne du royaume, avec une marginalisation de fait de la caste des religieux conservateurs. Dans le même temps, il a oeuvré pour renforcer son emprise politique sur le pouvoir, procédant notamment en septembre à une vague d'arrestations de dissidents, dont des religieux influents et des intellectuels. Selon des analystes, nombre de ces dissidents critiquaient la politique étrangère musclée du jeune prince héritier, comme le boycott du Qatar, ainsi que certaines réformes comme la privatisation d'entreprises publiques et la réduction des subventions de l'Etat. Le Parisien (avec AFP)
Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1510,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,660,Comores Développement,88,ComoresDroit,387,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5160,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2766,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1382,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,422,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,226,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,102,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,77,Mayotte,1987,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1503,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4171,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,47,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,406,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,882,Tribune libre,2586,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Purge historique en Arabie saoudite avec arrestations de princes et de ministres
Purge historique en Arabie saoudite avec arrestations de princes et de ministres
https://1.bp.blogspot.com/-WHSjJF6hTGk/Wf7_ygZI_wI/AAAAAAACWcs/_AkyEmxMSrcwjIOcXP8PPOmAVK7TOnhMwCEwYBhgL/s320/purge%2Barabie.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-WHSjJF6hTGk/Wf7_ygZI_wI/AAAAAAACWcs/_AkyEmxMSrcwjIOcXP8PPOmAVK7TOnhMwCEwYBhgL/s72-c/purge%2Barabie.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2017/11/purge-historique-en-arabie-saoudite.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2017/11/purge-historique-en-arabie-saoudite.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy