Le grand entretien du Bondy Blog avec Nassuf Djailani

PARTAGER:

Le grand entretien du Bondy Blog avec Nassuf Djailani

Nassuf Djailani, journaliste, écrivain mahorais est l’invité du grand entretien du Bondy Blog cette semaine. Avec nous, il revient sur son regard sur Mayotte et la départementalisation, sur les Comores, sur leur histoire et leur actualité, à travers ses écrits. Entretien.

Extraits de l’interview avec Nassuf Djailani

Sur son rapport à l’écriture :

“Je viens d’une archipel, les Comores, je suis né dans une petite île, Mayotte, administrée par la France mais qui continue à vivre son histoire comorienne de façon apaisée, de façon douloureuse. J’ai besoin de montrer les complexités car on a tendance à vouloir résumer, parfois caricaturer, parfois condamner sans comprendre sans connaitre. Ecrire, pour moi, c’est un peu donner à comprendre comment je ressens les choses. J’écris avec la peau, avec la sensation, et j’essaie de tisser mes personnages un peu comme cela”.

Sur son envie de raconter l’histoire entre franco-mahoro-comorienne :

“J’avais envie de dire cette histoire franco-mahoraise présentée comme étant une histoire apaisée, avec ce message qui nous est proposé “demain ça ira mieux avec ce projet départementaliste”. J’avais envie de poser ma table d’écriture dans les villages au milieu des cours des maisons pour écouter et raconter comment les habitants ressentent les choses. Les gens grimacent parce qu’ils vivent un mal être dans cette espèce de monde un peu merveilleux qu’on essaye de bâtir pour eux. (…) Je me suis posé la question de savoir s’il n’y avait pas une nécessité de dire “nous”, de dire “je”, de nous réapproprier l’autorité discursive, c’est à dire parler en notre propre nom et dire notre propre réalité et non pas laisser à d’autres le soin de nous définir”.

“Quand on sait que la France est présente dans l’archipel depuis 1841, on se pose la question de savoir ce qui s’est passé. Je ne cherche pas ici à chercher les responsabilités mais quand même. Qu’est ce qu’on a fait de ce projet et quel est l’horizon ultime? J’ai l’impression que c’était quelque part un sacrifice. Le projet c’est le statut de département, peu importe comment on y arrive mais on veut le paquet, l’inscription dans la constitution française, car c’était le combat de militants pro-département. Je ne peux pas avoir ce regard distant et me dire ‘bien fait pour nous”. Il y a une part de responsabilité aussi. (…) On n’a pas formé. Il eut fallu former d’abord les jeunes pour pouvoir occuper les postes à responsabilité pour la mise en place de ce projet politique, sauf qu’on n’a pas formé (…). Il aurait fallu préparer les gens. On est dans une impasse, il faut mettre le paquet sur la formation et notamment professionnelle.

“C’est une histoire humaine. Si les gens avaient pu, ils mettraient des murs autour de l’ile pour la protéger… Ce qui se passe aujourd’hui : on veut construire l’homme mahorais nouveau débarrassé de la souillure comorienne et je dis (…) “vers quoi on va ? Cet homme niveau mahorais que la France avec la complicité de certains Mahorais, veut construire, c’est un projet sans issue pour moi. Comment on élève des enfants dans ce contexte? En leur disant qu’ils n’appartiennent pas à cette histoire-là? Je ne veux pas me faire le militant d’un rattachisme comorien mais quand même…

“Cette chose que l’on veut construire de manière artificielle, c’est une fable. Il y en a qui y croient, qui en font une vertu, un projet de vie. Ce que je tente modestement avec la littérature c’est de dire que les fables sont des fables. C’est pour, peut-être, faire comprendre une réalité beaucoup plus prosaïque, beaucoup plus violente, merdique et qu’il est urgent qu’on se regarde enfin ! J’ai été élevé enfant dans une cour au village avec des enfants de partout; les gens se sont mariés entre eux car ce sont les mêmes gens; j’ai vu des oncles épouser des femmes de l’île d’Anjouan, de la grande Comore. Ces enfants ont grandi avec moi dans la cour familiale et du jour au lendemain on nous explique qu’on a rien faire entre nous ?!

Sur les drames de l’immigration comorienne :

“Les responsabilités sont partagées, les pouvoirs comoriens successifs ne font rien. On sait aujourd’hui que dans ces bateaux qui transportent des femmes, des enfants et des hommes à Mayotte, il y a des complicités des gouvernements insulaires, c’est ça qui est tragique. Dans ce crime qui se passe là, il y a des complicités partagées, c’est ça qui est grave. Je crois beaucoup en la littéraire, en l’art pour ramener les gens vers cette beauté qu’on refuse de voir. L’urgent pour moi c’est qu’on puise s’asseoir et considérer que les insulaires circulent parce que c’est comme ça. Ces batailles de papiers il faut en finir !”

Propos recueillis par Nassira EL MOADDEM et Fethi ICHOU| Bondy Blog
Crédit photo : Florentin COTI
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8859,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,478,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6071,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4789,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le grand entretien du Bondy Blog avec Nassuf Djailani
Le grand entretien du Bondy Blog avec Nassuf Djailani
Le grand entretien du Bondy Blog avec Nassuf Djailani
https://1.bp.blogspot.com/-IH5hhiTgBHY/WBmt89sbfqI/AAAAAAACAl4/Gx6N2i5OkeoKQgDo2Bq81GIcdUx3DxBLgCLcB/s400/Capture-d%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran-2016-10-29-a%25CC%2580-11.06.22-640x360.png
https://1.bp.blogspot.com/-IH5hhiTgBHY/WBmt89sbfqI/AAAAAAACAl4/Gx6N2i5OkeoKQgDo2Bq81GIcdUx3DxBLgCLcB/s72-c/Capture-d%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran-2016-10-29-a%25CC%2580-11.06.22-640x360.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2016/11/je-viens-dun-archipel-les-comores-je.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2016/11/je-viens-dun-archipel-les-comores-je.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières