De la gestion des affaires collectives à la gestion des deniers publics

PARTAGER:

DE LA GESTION DES AFFAIRES COLLECTIVES A LA GESTION DES DENIERS PUBLICS. La probité et l'honnêteté dans la gestion des affaires publi...

DE LA GESTION DES AFFAIRES COLLECTIVES A LA GESTION DES DENIERS PUBLICS.

La probité et l'honnêteté dans la gestion des affaires publiques sont des vertus qui ne sont pas répandues chez les responsables qui gèrent notre pays. C'est le moins que l'on puisse dire. Et ce quel que soit l'échelon de la société ou de l'administration au niveau duquel chaque gestionnaire opère. Mon affirmation ne vise aucune catégorie particulière. Force est de constater que la corruption et le favoritisme s'immiscent dans l'esprit de chacun de nos gestionnaires sans que nul n'en prenne véritablement conscience.

Alors, je me pose plusieurs questions:
- Quelle idée de mener une politique de lutte contre la corruption comme si les corrupteurs étaient une minorité que la justice pourrait mettre hors d'état de nuire aussi facilement !
- Quelle idée de penser que le diable était l'autre !

Comment peut on penser lutter contre la corruption sans établir la vérité selon laquelle la majorité des comoriens est mêlée à la corruption de façon active ou passive ?

Prenons cinq minutes de notre temps pour effectuer un bref séminaire entre soi et soi- même dans ce domaine de la corruption et du favoritisme.

Si vous abordez cette enquête personnelle dans la stricte honnêteté intellectuelle vous réaliserez que de façon régulière chacun de nous est coupable de corruption de toutes sortes, actives ou passives : Abus de bien social, prise illégale d'intérêt, récompenses suite à un service public rendu, confusion entre intérêt personnel et intérêt collectif, délit de favoritisme, etc.

Qui n'essaie pas de retirer sa marchandise à la Douane sans en payer les frais ?
Quel commerçant n'essaie pas de frauder le fisc en ne payant pas les taxes dues ?
Qui n'essaie pas d'obtenir une faveur, un droit à la place d'un autre citoyen plus méritant ?
Qui n'essaie pas de soudoyer un fonctionnaire afin d'obtenir la gratuité d'un service public payant ?
Qui n'essaie de détourner un bien public pour des fins personnelles ?


Mon questionnement est loin d'être épuisé. Cependant, chacun observera que nous sommes tous concernés, absolument tous. Moi même compris. Car l'autre jour j'étais dans la voiture de mon jeune frère. En pleine circulation sur la voie publique, nous sommes arrêtés par les gendarmes puisque son véhicule était non seulement en surcharge mais également sans assurance. Quelle a été la suite de ce fait sommes toutes quotidien réalisé par ces deux gendarmes qui ont accompli leur mission de sécurité publique ?

Le commandant de la brigade concernée est mon ami. Ce dernier, emporté par la foi de l'amitié entre lui et moi a tout simplement bafoué la foi de la mission régalienne de l'État à savoir la sécurité des biens et des personnes.

J'étais, pour ce fait banal, coupable de favoritisme passif puisque je n'ai pas eu le courage de dire non à mon ami commandant de brigade.
Des faits de cette nature sont légion dans nos administrations.
Allons plus loin et observons le phénomène au niveau de la base de la société.

Qui ne se souvient pas d'un responsable d'association qui a détourné des biens collectifs ? Ou qui a confondu la gestion des biens publics avec celle des biens personnels ?

Le partage du "Mawou" l'argent encaissé suite à une sanction d'ordre social nous révèle le sens que nous donnons à notre mode de gestion collective.

Jetons un coup d'œil dans notre entourage, nous verrons que dans les familles, un oncle ou n'importe quel chef de famille détourne et dilapide les biens indivis familiaux. C'est monnaie courante sauf que nul ne réalise et ne prend conscience qu'il s'agit d'une maladie chronique qui s'érige en endémie dangereuse pour notre économie, pour notre société puisque cela concerne chacun de nous.

La corruption est l'un des phénomènes les plus étudiés au monde, le plus combattu aussi, avec des résultats plus ou moins probants.
Je salue l'initiative politique prise par le gouvernement actuel. C'est une volonté politique salutaire. Cependant, comme j'ai essayé de poser le débat ici, il faudrait une approche plus profondément sociologique qui permettrait de faire le bon diagnostic du mal.

L'approche juridique est nécessaire mais ne suffit absolument pas, car, vous conviendrez, qu'il ne s'agit pas d'une délinquance qui touche une petite minorité de la population. il ne s'agit pas d'une pratique qui concerne une petite poignée de délinquants que les tribunaux pourraient sanctionner. Il s'agit d'un mal qui touche non seulement chacun de nous. Pire encore. Le phénomène gangrène toutes les couches et toutes les institutions de la société.

Cette manière corrompue de gérer et de faire fonctionner notre société a atteint un point tel que les rarissimes individus qui ne détournent pas les biens publics sont honteusement considérées dans leurs villages comme des loosers, des moins que rien. Tout simplement.

La question que je me pose, enfin, après avoir dit tout cela est la suivante :


Comment éradiquer un mal qui attaque une société dont les membres ne se reconnaissent pas malades mais, au contraire, pensent que le mal n'est mal que quand c'est un ministre qui en est possédé ?

SAID HALIFA - Paris
HabarizaComores.com | أخبار من جزر القمر.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2127,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,86,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1222,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8724,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2641,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1629,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6017,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4759,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: De la gestion des affaires collectives à la gestion des deniers publics
De la gestion des affaires collectives à la gestion des deniers publics
http://3.bp.blogspot.com/-bC1v9CdD_Zc/VQdOwmdmxTI/AAAAAAABkBU/xxzwnur8UUs/s1600/halifa.PNG
http://3.bp.blogspot.com/-bC1v9CdD_Zc/VQdOwmdmxTI/AAAAAAABkBU/xxzwnur8UUs/s72-c/halifa.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2015/03/de-la-gestion-des-affaires-collectives.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2015/03/de-la-gestion-des-affaires-collectives.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières