L’ An III de Mouigni Baraka dédié à la jeunesse

PARTAGER:

A l'occasion de la célébration du 3ème anniversaire de l'accession du Gouverneur de Ngazidja à ses fonctions actuelles, Mouigni Bar...

A l'occasion de la célébration du 3ème anniversaire de l'accession du Gouverneur de Ngazidja à ses fonctions actuelles, Mouigni Baraka Said Soulihi s'est adressé, le 23 mai, à plus d'un millier de jeunes rassemblés pour la circonstance au palais de Mrodjou. Il a précisé ses projets par rapport aux attentes de la jeune génération dans le discours ci après.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,
Jeunes étudiants, jeunes cadres, futurs dirigeants de notre pays,
23 mai 2011 – 23 mai 2014. Voici 3 ans que j'ai l'honneur d'assumer les fonctions de Gouverneur de l'Ile Autonome de Ngazidja. Cette cérémonie est un moment de retrouvailles et de réjouissances. Mais elle est surtout un moment privilégié de réflexion sur les activités menées jusqu'ici, afin de mieux cerner les nouveaux axes de notre politique de développement, pour le reste de mon mandat.
IMG_0080
La nouveauté cette année, est que j'ai invité chacun des membres de l'Exécutif de Ngazidja à s'exprimer dans les médias, pour rendre compte des actions de son Commissariat et des perspectives pour les années à venir. Ainsi, chaque citoyen avait le loisir de les interroger pour demander des comptes.
Mais avant de poursuivre mon propos, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue pour avoir fait ce déplacement en masse, afin  de venir communier avec l'Exécutif de l'Ile de Ngazidja en cette heureuse circonstance. Je voudrais dire à vous tous et à vous toutes, combien je suis sensible et vous exprimer toute ma gratitude.
Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,
J'ai suivi avec beaucoup d'attention, la restitution des travaux du séminaire d'hier organisé à l'initiative de 200 jeunes parmi vous. J'ai pu mesurer la hauteur de vue que reflètent les documents de synthèse qui viennent de nous être présentés. Je me rends compte aussi que le choix des thèmes reflète bien les préoccupations de ceux qui réfléchissent pour notre pays. Enfin, il m'apparaît que vos analyses fournissent un bon éclairage sur les défis à relever pour permettre à l'Ile de Ngazidja de s'engager véritablement sur le chemin du développement.
En effet sur 5 thèmes étudiés j'ai retenu les idées suivantes :
  • Sur « jeunes et conflits » besoin de former les jeunes en prévention et gestion des conflits ; mise en place des structures locales.
  • Sur « Jeunes et insertion socioprofessionnelle » création d'un fond de garanti en appui aux jeunes dans leurs projets  professionnels..
  • Sur « jeunes et élection : formation des jeunes sur le mode électoral. Mais je peux vous assurer que le slogan que vous avez
  • affiché appelant les gens à s'inscrire sur les listes électorales pour devenir électeurs a reçu un franc de succès.
  • Sur « gouvernance scolaire » :implication de tous les acteurs pour l'élimination de la corruption en milieu scolaire (parents, élèves, enseignants, et autre personnel d'encadrement, partenaires au développement).
  • Sur « la jeunesse et l'environnement » : exploitation des ressources naturelles existantes ; protection de l'environnement.
Ce travail de bonne qualité que vous venez de nous livrer me réconforte car, il  apporte les preuves tangibles de votre maturité et de  votre capacité à jouer un rôle important dans la mise en œuvre de nos projets de développement. D'autre part, tous ces aspects positifs épousent parfaitement la vision nouvelle que je souhaite introduire dans le fonctionnement de nos institutions, pour les années qui viennent.
Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,
bupp211
Comme chacun de vous peut le constater, cette cérémonie du 3ème anniversaire présente un nouveau décor par la présence massive de la jeune génération. Il s'agit ici d'une réponse à la demande qui m'a été faite par vous, pour venir échanger avec moi sur des questions touchant essentiellement à l'avenir des jeunes. J'ai décidé de répondre positivement à cette demande et c'est la raison pour laquelle cette journée de fête et d'échanges, je la dédie à la jeunesse de notre île.
La prise en charge de la jeunesse est un sujet de grande préoccupation, à une époque où chacun de vous désire faire entendre sa voix et exige que ses idées soient prises en compte. J'ai compris que le moment est venu chez-nous, d'impliquer  la jeunesse dans l'action de construction de notre pays.
D'autre part, chacun de nous a pu se rendre compte que nous avons des jeunes qui brillent par leur intelligence, qui ont montré à plusieurs occasions des talents qui confirment leur capacité d'être des vrais acteurs du développement.
Je peux donc affirmer, sans risque de me tromper, que notre jeunesse constitue un atout incontournable, parce qu'elle a beaucoup à donner à son pays. Notre grande interrogation vis-à-vis d'elle porte sur l'éducation.
Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,
Je voudrais dire ici, avec force, que l'éducation  n'est pas une faveur que l'on peut accorder ou pas. L'éducation est un droit fondamental que les jeunes peuvent faire valoir et un devoir à rendre qui incombe les dirigeants de notre pays.
  • L'éducation permet aux jeunes d'acquérir les compétences essentielles pour s'insérer  dans la société et perpétuer les valeurs, mais en plus, elle est une condition nécessaire au développement et  à la stabilité. Or, comme chacun sait, il ne peut y avoir de développement  sans stabilité.
  • L'éducation pour tous doit donc devenir une réalité dans notre pays. De ce point de vue, notre engagement est total.
    IMG_0103
  • Pour y parvenir nous nous sommes fixés comme priorité, assurer la protection de l'enfant, notamment ceux issus des familles en situation de précarité. Nous nous y attelons, notamment avec la mise en place d'une couverture sanitaire pour les enfants de l'école primaire publique. Je signale aux familles des enfants pris en charge que la durée de la couverture sanitaire qui devait courir du 1er janvier 2014  à la date de fermeture pour les grandes vacances vient d'être prorogée jusqu'au mois d'octobre. Désormais les enfants seront couverts chaque année durant les 12 mois, à compter de la rentrée.
  • Nous avons dit par ailleurs qu'il faut encourager les filles à progresser dans la société. Cela ne peut être envisageable  sans l'instruction. Il est donc impératif de favoriser par tous les moyens, l'accès des filles à l'éducation.
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,
Dans cet effort de longue haleine, l'engagement de tous est requis, y compris celui de la société civile. J'ai conscience que les conflits inter-villageois affectent  parfois cet effort. Contenir ces conflits revient aussi à  protéger  l'école. Cette problématique ne me laisse pas indifférent et c'est la raison pour laquelle, j'ai demandé et obtenu un rapport d'expert sur ce sujet complexe qui exige une réponse délicate qui tienne compte de nos spécificités.
Il s'agit à présent de faire le choix d'une région sur notre territoire pour procéder à l'expérimentation des mesures préconisées.
En parlant de l'école, je sais que rien n'est possible sans la  motivation profonde des enseignants. Les dispositions prises pour améliorer les revenus de ces derniers, participent à cet effort pour susciter, de la part des maîtres d'école, la volonté de mieux servir. Je saisis donc cette occasion pour saluer la volonté du Chef de l'Etat qui a bien voulu réserver un avis favorable à notre proposition de réviser à la hausse leurs rémunérations.
Mais il faut savoir aussi  que nous ne sommes pas en train de nous battre pour l'école d'hier mais bien pour celle de demain. Je veux affirmer que de nos jours, les nouvelles technologies de l'information et de la communication doivent faire partie de l'outil d'enseignement et d'éducation dans notre pays. Je sais que nous avons besoin d'un programme ambitieux dans ce domaine, impliquant tous les acteurs.
IMG_0108
Je ferai le plaidoyer de ce programme  auprès de tous les décideurs, y compris ceux de l'Union. Je mène actuellement des pourparlers avec un partenaire à ce sujet et  j'ai des raisons de croire à une issue positive cette démarche.
Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,
Un des problèmes qui affectent la jeunesse et qui me touche profondément, c'est le chômage, notamment celui causé par l'échec scolaire, générateur de la délinquance juvénile. C'est un sujet qui mérite beaucoup de réflexion, beaucoup d'engagement et beaucoup d'efforts.
Le premier effort revient au jeune lui-même. Il s'agit d'abord de l'acquisition d'une véritable maturité et une autonomie pour faire le choix de son orientation dans sa vie sociale et professionnelle. Il doit démontrer dans les actes, sa capacité à se prendre en charge, dans la recherche de formation et d'emploi.
Mais il a besoin aussi d'un accompagnement pour la réalisation de son projet professionnel. C'est dans ce souci que tous les efforts de notre Exécutif sont consentis pour soutenir la création des écoles de formation dont le but est de répondre aux besoins de notre jeunesse.
Des projets sont en cours de réalisation. En premier lieu, je citerai l'école de formation technique de Hambou que nous souhaitons, avec notre partenaire, parfaire à sa finition et à son équipement dans un futur proche. Nous comptons aussi poursuivre les négociations initiées par l
Par ailleurs, dans le cadre de notre coopération avec l'extérieur, des engagements sont pris par certains de nos partenaires, dans le domaine de la formation professionnelle. Ma récente mission en Côte d'Ivoire promet de donner des  résultats  satisfaisants, pour l'obtention de bourses d'études supérieures et des formations de haut niveau.
Le combat pour lutter contre le chômage passe invariablement par la formation. J'encourage donc les jeunes à faire eux-mêmes le choix de leur métier, en cherchant à se former surtout dans les domaines les plus porteurs de l'économie de notre pays : l'agriculture, la pêche, le tourisme. Mais nos possibilités futures ne se limitent pas là. Il est désormais acquis que de fortes chances existent que notre territoire national recèle des ressources pétrolières. C'est une situation qui doit interpeller fortement chacun de vous, sur la meilleure façon d'aborder cette nouvelle ère qui va s'ouvrir, les années qui viennent.IMG_0124
Toujours dans le souci d'enrayer cette calamité qui est le chômage des jeunes, je nourris l'idée de la création d'une Fonction Publique communale, dans le cadre de la mise en place de la décentralisation. Nous souhaitons entamer la création de ce département administratif sitôt que  les nouvelles collectivités territoriales seront totalement mises en place au début de l'année prochaine
Puisque nous sommes dans la problématique de l'insertion des jeunes par la formation et l'emploi, je voudrais évoquer un sujet qui me tient tout particulièrement à cœur. Il s'agit des jeunes formés dans les pays et les établissements d'expression arabe. A mesure que  les années passent, leur nombre augmente, sans aucune proposition d'emploi au sein de l'administration. Pire encore, l'opinion courante leur attribue comme seule compétence, celle de faire office d'imams dans les mosquées. Pourtant, plusieurs d'entre eux sont titulaires de diplômes dans diverses spécialités.
Je crois fortement que le moment est venu d'aborder ce problème pour rechercher les voies et moyens d'admettre cette catégorie sur le marché de l'emploi. Ceci est d'autant légitime que la constitution  reconnaît la langue arabe comme une des langues officielles de notre pays.
Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,
Je n'ai jamais manqué dans mes interventions, l'occasion d'évoquer la nécessité de mettre en place une véritable stratégie d'intégration et d'insertion de la jeunesse et de la femme. Mais pour bien réussir cette démarche, ces deux groupes ne doivent pas rester dans la passivité. Ils doivent s'affirmer au sein de notre société pour montrer qu'ils ont eux aussi leur mot à dire et doivent, de ce fait, être pris en  compte.
C'est pour ce motif que j'encourage les jeunes et les femmes à s'inscrire massivement sur les listes électorales, afin de se donner les moyens d'exercer leur droit civique.
Je désire à présent  porter mon regard hors de nos frontières, en évoquant le drame qui a frappé le Nigéria. Plus de 220 jeunes lycéennes ont été enlevées par une organisation terroriste, du nom de Boko Haram.  Face à ce drame, je vous demande de vous joindre à moi, pour prier pour elles et surtout condamner fortement ces malfaiteurs qui relèvent d'une religion islamique qui n'est pas la nôtre  puisque leur religion ignore la fraternité et la tolérance.
IMG_0125
Je tiens  de même à exprimer notre profonde gratitude à la Fondation  Sheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane d'Abu Dhabi qui a financé en totalité un nouveau bloc opératoire à l'hôpital El-Maarouf  dont les équipements techniques modernes peuvent rivaliser avec les grands hôpitaux. Je  salue également  les relations de coopération qui existent  si heureusement entre les Emirats Arabes Unis et l'Union des Comores.  Et j'adresse mes vives félicitations au  président de l'Union  qui s'est personnellement investi dans la réalisation de ce projet.
Je voudrais enfin lancer un appel à tous les acteurs politiques et économiques de notre pays, pour prendre conscience que la jeunesse est le maillon qui nous lie avec le passé  et qui prépare l'avenir. Elle représente notre première richesse. Elle mérite donc notre attention, notre protection car, agir pour la jeunesse, c'est agir pour notre avenir collectif.
Pour terminer , J'ai un dernier appel à faire : je m'adresse à l'équipe nationale de foot-ball des Comores dont les joueurs sont, à leur manière, nos ambassadeurs,  pour  leurs bonnes prestations techniques et tactiques en France et Kenya et leur dire que nous sommes tous derrière eux et que nos vœux  de succès les accompagnent.
. Sachez de même qu'au moment où je vous parle, l'équipe féminine de  foot-ball joue contre l'équipe nationale féminine des Bafana-Bafana. Je mesure ce que cela représente comme défi. C'est pourquoi, je demande à tous les Comoriens de les soutenir.
Je vous remercie.
Ngazi Ngomé 
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8853,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6069,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: L’ An III de Mouigni Baraka dédié à la jeunesse
L’ An III de Mouigni Baraka dédié à la jeunesse
http://1.bp.blogspot.com/-EpJXlpzXnT4/U39ylfDm8fI/AAAAAAABPno/Du2DGWX3aOE/s1600/timthumb.php.jpg
http://1.bp.blogspot.com/-EpJXlpzXnT4/U39ylfDm8fI/AAAAAAABPno/Du2DGWX3aOE/s72-c/timthumb.php.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2014/05/l-iii-de-mouigni-baraka-dedie-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2014/05/l-iii-de-mouigni-baraka-dedie-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières