Une ville de Martinique exige des entreprises la vérité sur leur lien avec l'esclavage

Une commune de Martinique, Sainte-Anne, demande à toute entreprise répondant à un appel d'offres de dire si elle a des ascendances ave...

Une commune de Martinique, Sainte-Anne, demande à toute entreprise répondant à un appel d'offres de dire si elle a des ascendances avec d'anciens esclavagistes.
Le crime paye. C'est en tout cas ce qu'entend démontrer la petite ville de Saint-Anne, en Martinique, en incitant les entreprises à expliquer comment elles ont bâti leur richesse et combien la traite négrière y a contribué. La commune d'environ 5.000 habitants, très prisée des touristes pour ses plages de sable blanc, demande aux chefs d'entreprises désirant répondre à un appel d'offre de justifier le passé de leur groupe et de dire si ou non, elle a exploité des esclaves. Le maire, Garcin Malsa, est aussi le président du Mouvement International pour les Réparations (MIR).
Le Conseil représentatif des associations noires (Cran), à l'origine de l'initiative, s'est inspiré d'un texte adopté en 2000 en Californie, qui demandait aux compagnies d'assurance travaillant pour l'État de faire la lumière sur leur passé. D'autres États avaient rapidement suivi, ce qui avait conduit des grands groupes tels que JP Morgan à reconnaître avoir exploité plus de 13.000 esclaves. L'entreprise a ensuite créé un programme de bourses pour les étudiants afro-américains en guise de réparation.

«La vérité est la première des reconnaissances»


Garsin Malsa, le maire de la commune refuse de voir de la «discrimination» dans cette démarche. D'autant plus «qu'aux Antilles, très peu de grandes fortunes se sont construites sans profiter de l'esclavage», explique Louis-Georges Tin, président du Cran. Peu de chance donc que la municipalité ait à choisir entre deux groupes, l'un ayant profité de l'esclavage et l'autre non, «tant que le clivage économique est lié au clivage colonial», poursuit le représentant. Quant aux groupes refusant de répondre, ils ne seront officiellement pas défavorisés. Difficile toutefois de croire que la municipalité ne favorisera pas les entreprises acceptant de rendre des comptes sur leur passé lors de l'attribution de marchés publics.

Se pose une seconde question, celle de la possibilité de tenir quelqu'un pour responsable de crimes commis il y a plus de 100 ans. «Les entreprises sont des personnes morales, et les personnes morales ne meurent pas, répond le président du Cran. L'argent ne meurt jamais. Le capital de départ qu'elles ont engrangé, notamment grâce à l'esclavage, continue de fructifier.» Il s'agit pour le défenseur des droits des noirs de faire la lumière sur la part des inégalités sociales d'aujourd'hui issues de l'histoire coloniale. «La vérité est la première des reconnaissances pour les descendants d'esclaves. Il ne s'agit pas de diaboliser les entreprises, mais de dire les choses. La SNCF assume par exemple sa collaboration avec le régime nazi durant la seconde guerre mondiale», poursuit-il. Même discours pour Garsin Malsa, pour qui «il y a pas mal d'entreprises, en Martinique et ailleurs, qui ont constitué leur capital sur l'esclavage et la traite négrière». Il entend, avec cette clause, «faire toute la lumière sur les profits issus de l'esclavage». Il évoque «à la fois une démarche de devoir de mémoire et de réparation», précisant qu'il pourrait s'agir, à l'avenir, «d'inciter ces entreprises à embaucher des afro-martiniquais».
Lefigaro.fr
HabarizaComores.com | أخبار من جزر القمر.
Le journal de la diaspora comorienne en France et dans le monde : Information et actualité  en temps réel 24h/24 et 7j/7.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3298,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,207,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Une ville de Martinique exige des entreprises la vérité sur leur lien avec l'esclavage
Une ville de Martinique exige des entreprises la vérité sur leur lien avec l'esclavage
http://1.bp.blogspot.com/-YyxurQxx8zw/UpjNCCMqEbI/AAAAAAABD4s/VtNly-H7iaU/s320/image-769685.jpeg
http://1.bp.blogspot.com/-YyxurQxx8zw/UpjNCCMqEbI/AAAAAAABD4s/VtNly-H7iaU/s72-c/image-769685.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/11/une-ville-de-martinique-exige-des.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/11/une-ville-de-martinique-exige-des.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières