Ikililou Dhoinine a percé le mystère du sous-développement aux Comores

Un sous-développement dû à la critique adressée au Président de la République.        Les Comoriens peuvent désormais dormir sur leurs de...

Un sous-développement dû à la critique adressée au Président de la République.
       Les Comoriens peuvent désormais dormir sur leurs deux oreilles. Le Président Ikililou Dhoinine, dans son intelligence suprême, a percé tous les mystères sur le sous-développement économique et social affectant les Comores, et l'a dit aux plus proches de ses proches: «Nous autres Mohéliens n'avons pas de chance. Nous sommes maudits. Aujourd'hui, le Comorien qui me critique le plus est le plus diplômé des Mohéliens. Tous les malheurs des Comores viennent de là». Comment un autre Mohélien peut-il être plus diplômé que notre Président bien-aimé, alors qu'il est Docteur en Pharmacie, a donc un Doctorat, alors qu'il n'y a pas un diplôme plus élevé que le Doctorat? Les Comoriens sont donc dans la confusion parce qu'ils croyaient que leurs malheurs venaient de la corruption et de l'incompétence de leurs dirigeants, celles du Président de la République en premier lieu. Et, apprendre que la cause de leurs malheurs réside dans la critique adressée au chef de l'État est confondant pour eux.


      De ce fait, les malheurs des Comoriens ne viennent pas du manque total de préparation du Président à la fonction de chef de l'État, mais de la critique de celui qui le dit inexpérimenté et sans aucune préparation d'homme d'État. Les malheurs des Comoriens ne viennent pas de la protection indue qu'il accorde aux corrompus et aux corrupteurs, mais de celui qui dit qu'il ne rend pas service au pays en devenant l'ami et le protecteur des corrompus et des corrupteurs. Les malheurs des Comoriens ne viennent pas du fait qu'il est le financier et le maître d'œuvre de la réfection ratée de l'«Aéroport» de Mohéli, mais de celui qui dénonce ce mélange des genres, pendant que les chèvres et les ânes investissent les lieux. Les malheurs des Comoriens ne viennent pas de son projet de construction du deuxième Foyer des Jeunes de Djoiezi – le premier ayant coûté 200 millions de francs comoriens, et ayant été construit sans appel d'offres – mais de la critique de celui qui crie au gaspillage. Les malheurs des Comoriens ne viennent pas du fait qu'il tire un profit personnel du cimentage des rues de Mirafeni à Djoiezi, mais de celui qui critique un tel acte de corruption. Les malheurs des Comoriens ne viennent pas du fait qu'il voulait délocaliser le terrain de football de Djoiezi vers la rivière Gnombeni, dans un lieu que se partagent l'océan Indien et les eaux de la rivière, mais de celui qui critique ce projet irréalisable et sérieusement compromis depuis le déferlement des eaux sur le stade du Président de la République.


      Le Président de la République est englué dans le naufrage de la maudite «Citoyenneté économique» jusqu'au cou, mais préfère parler d'un Mohélien qui dit ce qui énerve toute la communauté nationale. Il ne veut pas parler de son entourage incompétent et corrompu, mais met tous les malheurs des Comoriens sur la critique qui lui est adressée. Il ne veut pas voir les méfaits des détournements massifs de fonds publics par Abiamri Mahmoud, Aladine Daroumi et autres mauvais garçons bien protégés, mais fustige celui qui le critique vertement et le rend responsable de tous les malheurs qui frappent les Comoriens. Alors que, 7 ans après son entrée en politique, il est toujours incapable de parler en public sans susciter les moqueries et quolibets du peuple, et qu'il continue à prononcer des discours inutiles, insipides, inodores et incolores, il ne voit qu'un seul responsable des malheurs des Comoriens: celui qui critique sa nullité et son insignifiance. Alors que, jusqu'à ce jour, il ne sait même pas pourquoi il est le meilleur des tous Comoriens morts, vivants et à venir car il est Président, il a trouvé le bouc émissaire parfait: celui qui le critique. Face au naufrage de la pathétique «Justice» comorienne, et après avoir piteusement versé des larmes de crocodiles sur cette pauvre institution le vendredi 11 octobre 2013, il refuse d'admettre que la descente aux enfers de ladite «Justice» comorienne n'est pas le fait de celui qui fait de la critique, mais du Président de la République, du premier magistrat du pays, qui se rend le protecteur et grand ordonnateur d'une association de malfaiteurs endurcis et sans vergogne, une association responsable de tous les malheurs des Comoriens.


       Convaincu qu'il est le meilleur des hommes et répondant à toutes les mises en garde par son sempiternel «Crois-tu que je suis bête?», il estime que tous les malheurs causés au peuple comorien et imputables à son entêtement digne d'un âne rouge ne sont que la conséquence des dénonciations de celui qui dit haut ce que des milliers de Comoriens n'osent pas dire tout haut ou n'ont pas les moyens de dénoncer tout haut.
       Le Président est libre de penser à sa propre sacralité et sainteté. Ça le regarde. Mais, en aucun moment, la critique adressée à un chef d'État incompétent et corrompu ne sera la cause des malheurs des Comoriens. Les malheurs des Comoriens sont causés par le Président et ses hommes, du fait de leurs agissements criminels, ceux de bandits corrompus et incompétents. La roue de l'Histoire tourne et est impossible à arrêter. Aujourd'hui, pour se convaincre qu'il existe encore politiquement, Ahmed Sambi est obligé de passer par le marché de Volo-Volo le mardi 29 octobre 2013, précédé d'Ahmed Abdallah Salim, un marché de Volo-Volo où son aboyeur-hurleur préféré, le Docteur Sounhadj Attoumane, a distribué l'argent acquis sur le dos du peuple auprès des marchands et des marchandes, dont certains l'ont ostensiblement et dédaigneusement ignoré, lui tournant le dos par mépris. La roue de l'Histoire tourne, et il faudra que chacun assume les malheurs qu'il cause au peuple, au lieu de chercher à les attribuer à celui qui critique ce qui ne vaut que la critique, et encore...
 Par ARM
© www.lemohelien.com – Jeudi 31 octobre 2013.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,208,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Ikililou Dhoinine a percé le mystère du sous-développement aux Comores
Ikililou Dhoinine a percé le mystère du sous-développement aux Comores
http://4.bp.blogspot.com/-qv9cPgJO5Rs/UnH7UQ0THYI/AAAAAAABCVw/BPMxdZodqbU/s320/image-716017.jpeg
http://4.bp.blogspot.com/-qv9cPgJO5Rs/UnH7UQ0THYI/AAAAAAABCVw/BPMxdZodqbU/s72-c/image-716017.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/10/ikililou-dhoinine-perce-le-mystere-du.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/10/ikililou-dhoinine-perce-le-mystere-du.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières