A Mayotte, les ONG toujours interdites de centre de rétention

Valls maintient « un droit d’exception » pour « le pire centre de rétention » de France. Le ministère de l'Intérieur a publié l'...

Valls maintient « un droit d’exception » pour « le pire centre de rétention » de France.

Le ministère de l'Intérieur a publié l'appel d'offres qui permet aux ONG de se porter candidates pour intervenir en centre de rétention. Tous les départements sont concernés ... sauf Mayotte !
Les sans-papiers maintenus en Centre de rétention administrative (CRA) ont droit à l’assistance juridique. C’est inscrit dans la loi depuis 2004… sauf pour Mayotte !

Le 19 septembre, le ministère de l’Intérieur lançait un appel d’offres pour renouveler le contrat qui régit l’intervention associative dans les centres de rétention. Objectif de ces assos’, les seules à intervenir en CRA : informer les étrangers sur leurs droits et possibilités de recours avant l’expulsion. StreetPress a consulté l’appel d’offre (document ci-contre). Huit « lots » sont proposés, afin de définir quelle ONG interviendra dans 26 centres de rétentions.

Pourtant sur le territoire français il n’y a pas 26 mais bien 27 centres de rétention. Mais comme les années précédentes, le centre de Mayotte n’est pas ouvert aux associations. « Un droit d’exception total », s’indigne David Rohi, responsable de la commission éloignement de la Cimade, une des principales associations qui vient en aide aux sans-papiers.

« Inhumain » Selon le militant, le gouvernement ne souhaite pas voir les ONG s’intéresser de trop près « au pire centre de rétention de France ». Avant de rappeler que pour 2012, le nombre d’expulsés depuis l’île était « équivalent » à la totalité de la métropole, soit un peu plus de 16.000 étrangers. Parmi eux 2.575 enfants ont transité par le centre de rétention, contre moins de 400 dans l’hexagone.
De nombreux rapports officiels pointent les « conditions inhumaines » à Mayotte. Un rapport parlementaire de 2009 , rédigé par le sénateur divers droite Pierre Bernard-Raymond, évoquait déjà « des conditions matérielles dégradantes »: « les repas sont pris à même le sol, dans un plat commun, sans couverts », « le centre n’est pas équipé de lit et chaque personne ne dispose pas de sa propre natte de couchage »…

 Matelas Depuis rien de neuf sous le soleil, ou presque. Le gouvernement socialiste a missionné « une personnalité indépendante », le conseiller d’Etat Alain Christnacht, pour qu’il formule « des recommandations en vue de mieux prévenir et contrôler les flux de population dans le respect des droits et de la dignité des personnes » à Mayotte. Un rapport a été rendu en décembre 2012 mais le gouvernement a refusé que la Cimade puisse le consulter. Pas plus que StreetPress : Nous avons demandé au ministère de l’Intérieur si nous pouvions consulter ce document, sans réponse à ce jour.

Suite à ce rapport, Manuel Valls a annoncé que la capacité du CRA serait ramenée à 100 personnes, enfermées dans deux pièces d’un total de 137 m2. Initialement prévu pour 60 personnes, il accueillait en 2012, 140 personnes : On passe de 0,97m2 à 1,3 m2 par retenu… Il promet également la « rénovation du réseau d’assainissement », la « création d’un espace de détente extérieur » et « la mise aux normes sanitaires de la cuisine ». Cerise sur le gâteau, les sans-papiers disposent désormais de matelas ! Mais en quantité insuffisante selon certaines ONG. Et surtout toujours pas d’ouverture aux associations, comme la loi le prévoit pour tous les CRA depuis 2004.

Droit Est-ce bien légal tout ça? Depuis mars 2009, Mayotte est le 101e département français, pourtant le texte de loi qui régit le droit des étrangers en France ne s’y applique pas. Il est remplacé par une ordonnance beaucoup moins protectrice. En substance, les étrangers sans-papiers à Mayotte n’ont pas les mêmes droits que sur le reste du territoire français mais c’est en toute légalité. Officiellement c’est en raison d’une pression migratoire particulièrement élevée. Un habitant de l’île sur trois serait sans-papiers.

Contacté par StreetPress mercredi, le ministère de l’Intérieur nous renvoie vers la préfecture de Mayotte. Cette dernière rappelle être dans la légalité. Ils affirment par ailleurs que les étrangers en rétention bénéficient « d’actions d’accueil, d’information, de soutien moral et psychologique. » Sans doute menées par la Police Aux Frontières puisqu’aucune ONG n’a accès à ce centre.
Mathieu Molard
Mathieu Molard 26 Ans - Paris / Toulouse (75)
Journaliste en charge des questions sociales & éco @streetpress
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3298,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,207,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: A Mayotte, les ONG toujours interdites de centre de rétention
A Mayotte, les ONG toujours interdites de centre de rétention
http://4.bp.blogspot.com/-qlmLvU8YdB0/UmrQp5zURwI/AAAAAAABCHY/CzQUtFneye4/s320/Capture.PNG
http://4.bp.blogspot.com/-qlmLvU8YdB0/UmrQp5zURwI/AAAAAAABCHY/CzQUtFneye4/s72-c/Capture.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/10/a-mayotte-les-ong-toujours-interdites.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/10/a-mayotte-les-ong-toujours-interdites.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières