Licenciée pour son sens de l'état et de la loi

La Directrice de la Fonction publique «coupable» de droiture . Madame Koulthoum Djamadar, licenciée pour son sens de l’État et de la Loi ...

La Directrice de la Fonction publique «coupable» de droiture .
Madame Koulthoum Djamadar, licenciée pour son sens de l’État et de la Loi

Tel Comorien qui a fait une partie de ses études supérieures à l’École nationale d’Administration publique (ÉNAP) de Rabat, notamment du milieu à la fin des années 1980, même s’il n’était pas dans la même promotion que Madame Koulthoum Djamadar, la connaît forcément. Il se réjouit sans s’étonner quand il apprend que celle-ci est tellement à cheval sur les principes qu’elle a été surnommée «La Dame de Fer» ou «Madame Blocage», et est scandalisé en apprenant son licenciement pur et simple. Un licenciement abusif. Ce scandale aurait été «acceptable» si on avait une faute à lui reprocher. Mais, on ne lui reproche qu’une chose: son attachement aux règles du métier. Un métier qu’elle a appris à l’ÉNAP de Rabat, le Temple de l’Intérêt général et de l’Ordre public, dont le cursus comprend une discipline appelée «Fonction publique».


 On se souvient encore de l’interview qu’elle avait accordée à Al Watwan, le 30 janvier 2013, interview au cours de laquelle elle avait déclaré en substance: «Je suis là pour respecter les règles», «La volonté politique est là. Le Président de la République n’a jamais cessé de le répéter, et personnellement, je l’ai entendu», «L’Administration comorienne n’est pas prête pour les réformes. Une mauvaise volonté est même affichée par certains responsables techniques. Je préfère avoir quelqu’un qui ne comprend rien que d’avoir quelqu’un qui ne veut rien faire. Des secrétaires généraux ne veulent pas de cette réforme. Certains cadres croient pouvoir prendre en otage tout un État!».


  Une chose est certaine: quand on a été à l’ÉNAP de Rabat et quand on a bien écouté les professeurs, au cours des quatre ans de Cycle normal ou de sept ans incluant le Cycle supérieur, on suit un cursus qui s’ordonne autour de deux concepts et de deux concepts seulement. Pas trois concepts ou quatre, mais deux: «L’Intérêt général» et son vecteur qu’est le service public, et «l’Ordre public» (salubrité, tranquillité et sécurité publiques) et son outil de prédilection qu’est la Police administrative. Or, où a-t-on vu de l’intérêt général et de l’ordre public aux Comores? Nulle part. Comment un cadre de haut niveau comme Madame Koulthoum Djamadar peut travailler dans une administration au sein de laquelle elle se retrouve seule et désespérément seule en train de parler un langage administratif? Quelles sont les chances de survie d’un cadre bien formé dans une Administration dont les principaux animateurs n’ont aucune formation juridique, en général, et administrative, en particulier? Chacun connaît la réponse à ces questions lancinantes. Passons…


  D’ailleurs, le jour où le «Premier ministre» Saïd-Mohamed Ali Saïd, affublé du titre de secrétaire général du gouvernement, a reçu Madame Koulthoum Djamadar pour lui signifier qu’elle n’avait commis aucune faute, ni aucune illégalité, on a senti la différence énorme qui existe entre une personne qui a appris le métier qu’elle exerce et une personne qui a été choisie pour de basses manœuvres politiciennes entre Ikililou Dhoinine et le demi-frère, le Gouverneur Mohamed Ali Saïd. Il faudra d’ailleurs que Saïd-Mohamed Ali Saïd nous parle un jour du domaine dans lequel il a fait ses études supérieures car on n’a jamais vu une personne sensée et intelligente dire à un grand commis de l’État: «Tu as été licenciée parce que tu faisais bien ton travail et qu’on n’a rien à te reprocher». C’est d’une bêtise crasse… Si aux Comores, on était dans un pays normal, c’est Madame Koulthoum Djamadar qui aurait dû être à la place du «Premier ministre» Saïd-Mohamed Ali Saïd.


  Le ministre Anliane Ahmed n’est pas sorti grandi de l’affaire, lui qui, pour expliquer le licenciement de Madame Koulthoum Djamadar, se contente d’un lapidaire «Elle ne respecte pas sa hiérarchie». Quelle hiérarchie? Une bande de corrompus récalcitrants? On croit rêver. Le 22 mai 2013, n’est-ce pas le Président de la République qui rendait hommage au travail accompli par Madame Koulthoum Djamadar en parlant de «l’amélioration de la gestion des ressources humaines» et de «l’assainissement du fichier des agents de la Fonction publique»? Alors, comment peut-on, un jour, reconnaître la qualité du travail accompli, et le lendemain, licencier l’artisan de ce travail réussi dans l’un des secteurs les plus corrompus des Comores?


 Dans tout ça, une lueur d’espoir est apparue quand le personnel de la Fonction publique avait observé une grève de soutien à la «Dame de Fer». Triste destin tout de même que de voir un État former des cadres de valeur et leur refuser le droit et même l’obligation de donner à leur pays ce qu’il y a de meilleur en eux. C’est avec des méfaits de ce genre que plusieurs cadres comoriens préfèrent vivre de petits métiers à l’étranger que de confronter la mauvaise foi et la duplicité d’autorités supérieures aux allures d’analphabètes semi-bilingues.
Par ARM
Lu sur www.lemohelien.com
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8674,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1630,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1617,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2627,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5991,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4745,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Licenciée pour son sens de l'état et de la loi
Licenciée pour son sens de l'état et de la loi
http://2.bp.blogspot.com/-ex2SZKsuo7I/UatBjh6oOQI/AAAAAAAA4k4/TgwlPbYfG5I/s1600/3140561476_1_2_1ToO3IEB.jpg
http://2.bp.blogspot.com/-ex2SZKsuo7I/UatBjh6oOQI/AAAAAAAA4k4/TgwlPbYfG5I/s72-c/3140561476_1_2_1ToO3IEB.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/06/licenciee-pour-son-sens-de-letat-et-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/06/licenciee-pour-son-sens-de-letat-et-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières