Syrie: attentat sanglant à Alep, Damas s'en prend au Qatar et à l'Arabie Saoudite

PARTAGER:

©SANA/AFP / - Photo diffusée par l'agence de presse officielle de Syrie, la SANA, montrant des personnes rassemblées pour prier sur les...

©SANA/AFP / -  Photo diffusée par l'agence de presse officielle de Syrie, la SANA, montrant des personnes rassemblées pour prier sur les lieux de l'attentat de la veille, le 18 mars 2012 à Damas.
©SANA/AFP / - Photo diffusée par l'agence de presse officielle de Syrie, la SANA, montrant des personnes rassemblées pour prier sur les lieux de l'attentat de la veille, le 18 mars 2012 à Damas.

Cette attaque, la deuxième du genre dans cette ville récemment gagnée par la contestation, intervient au lendemain de deux attentats à Damas qui ont fait des dizaines de morts et de blessés.
Cette attaque, la deuxième du genre dans cette ville récemment gagnée par la contestation, intervient au lendemain de deux attentats à Damas qui ont fait des dizaines de morts et de blessés. ( © AFP photo AFP)
DAMAS (AFP) - Un attentat, le troisième en deux jours, a fait dimanche au moins deux morts à Alep dans le nord de la Syrie, à la veille de l'envoi d'experts mandatés par Kofi Annan pour négocier la mise en place d'une mission d'observation destinée à mettre fin à un an d'effusion de sang.
Cette attaque, la deuxième du genre dans cette ville récemment gagnée par la contestation, intervient au lendemain de deux attentats à Damas qui ont fait des dizaines de morts et de blessés.
"L'attentat à la voiture piégée a eu lieu dans le quartier de Souleimanyieh à Alep, près du siège de la sécurité politique, faisant trois morts et 25 blessés", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
La télévision d'Etat a fait état pour sa part de deux morts et d'"une trentaine de blessés" dans cette explosion "terroriste".
Comme lors des attentats précédents, opposants et régime se sont accusé mutuellement d'être derrière cette attaque.
"Le régime syrien cherche à terroriser les grandes régions, particulièrement Damas et Alep, où d'importantes manifestations ont eu lieu ces dernières semaines", a affirmé Samir Nachar, membre du bureau exécutif du Conseil national syrien (CNS, opposition), soulignant que deux de ces attaques avaient eu lieu dans des quartiers où vit une importante communauté chrétienne.
A Damas, des dizaines de Syriens se sont rassemblés dans le quartier de Qassaa, en mémoire des victimes de la veille, accusant les dirigeants qatari et saoudien, favorables à l'armement des rebelles, d'être responsables du "sang qui coule" dans le pays.
"Nous rejetons la liberté que veulent nous apporter Hamad (Ben Jassem Al-Thani, Premier ministre qatari), le Golfe et l'Arabie saoudite", a déclaré à la télévision d'Etat une habitante de Qassaa.
La presse officielle syrienne a lancé de son côté une attaque en règle contre ces deux pays.
"Le terrorisme de Hamad et (du roi saoudien Abdallah) al-Saoud n'est pas une première, leur crime de sang, issu de leur rancoeur, nous le connaissons déjà (...) nous avons entendu leurs appels et leur incitation", a écrit notamment le quotidien officiel as-Saoura.
Samedi, un diplomate arabe avait affirmé à l'AFP que Ryad acheminait, via la Jordanie, du matériel militaire pour équiper les déserteurs de l'Armée syrienne libre (ASL), une information "catégoriquement démentie" par la Jordanie.
Sur le plan diplomatique, des experts mandatés par l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, doivent partir lundi de Genève et de New York pour rejoindre la Syrie. Ils sont chargés de négocier l'envoi d'une mission d'observation dans le but de faire cesser les "tueries", selon Ahmed Fawzi, porte-parole de M. Annan.
D'après l'OSDH, les violences ont fait plus de 9.000 morts depuis le début il y a un an d'une révolte populaire réprimée dans le sang. Le régime, qui ne reconnaît pas l'ampleur de la contestation, impute de son côté les troubles à des "bandes terroristes armées".
L'ONU devait par ailleurs participer ce week-end à une mission d'évaluation des besoins humanitaires en Syrie, sous la houlette du gouvernement.
Le président du Comité international de la Croix-Rouge, Jakob Kellenberger, doit de son côté rencontrer lundi à Moscou le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, un allié de Damas, pour évoquer la "situation humanitaire (qui) s'aggrave en Syrie".
© 2012 AFP
  • Source : Libération 

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,112,Abdourahamane Cheikh Ali,103,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2133,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1631,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1226,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8795,Daoud Halifa,230,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,176,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1650,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1623,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,475,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6040,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1189,Tribune libre,4778,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Syrie: attentat sanglant à Alep, Damas s'en prend au Qatar et à l'Arabie Saoudite
Syrie: attentat sanglant à Alep, Damas s'en prend au Qatar et à l'Arabie Saoudite
http://www.lepays.fr/fr/images/A1634B7B-6CEA-4F90-B8DB-3924F33C138D/ALS_03/sana-afp-photo-diffusee-par-l-agence-de-presse-officielle-de-syrie-la-sana-montrant-des-pers.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/03/syrie-attentat-sanglant-alep-damas-sen.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/03/syrie-attentat-sanglant-alep-damas-sen.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières