Décès de Socrates, légende du football brésilien, à 57 ans

Socrates, capitaine du Brésil dans la première moitié des années 80, est décédé dimanche matin à l'âge de 57 ans, des suites d'une...

Socrates, capitaine du Brésil dans la première moitié des années 80, est décédé dimanche matin à l'âge de 57 ans, des suites d'une maladie intestinale. Frère de l'ancien Parisien Raï, il incarnait l'une des sélections brésiliennes les plus brillantes de l'histoire, même sans la consécration.

Le Brésil pleure la mort de Socrates. Ce dimanche à 4h30 du matin, les Brésiliens ont perdu l'un de leurs joueurs les plus légendaires, décédé à l'âge de 57 ans des suites d'une maladie intestinale. Déjà hospitalisé à la fin du mois d'août pour une hémorragie digestive, il avait été admis à l'hôpital Albert Einstein de Sao Paulo jeudi en raison d'une infection intestinale. Dans un état grave, Socrates, qui avait avoué son addiction à l'alcool, a été placé sous assistance respiratoire avant de succomber à la maladie dimanche matin.
Socrates aura marqué l'histoire du football brésilien de son empreinte durant sa carrière de joueur, entre 1974 et 1989. Né à Belem le 19 février 1954, il s'est révélé à Botafogo avant de rejoindre les Corinthians, pour lesquels il a évolué de 1978 à 1984. Le frère aîné de l'ancien Parisien Raï était l'idole du légendaire club pauliste. Il a surtout été le joueur emblématique de la Seleçao pendant la première moitié des années 80. Auteur de 22 buts en 60 sélections sous le maillot auriverde, Socrates a été le capitaine de la formation sud-américaine lors des Coupes du monde 1982 et 1986. Il a connu une éphémère expérience en Europe à la Fiorentina, pendant la saison 1984-1985, avant de retourner au Brésil, à Flamengo. Après une ultime saison à Botafogo, il avait mis un terme à sa carrière de joueur en 1989.
Socrates, c'était un nom. Une gueule. Un style. Une classe. Un joueur unique et un personnage hors normes. Pour tous ceux qui sont nés trop tard pour avoir vécu l'ère Pelé, Socrates est, avec Zico, celui qui a fait aimer le football brésilien à toute une génération. Parce que l'homme était aussi charismatique que le joueur, il a fasciné indifféremment partenaires, adversaires et, bien évidemment, spectateurs et téléspectateurs du monde entier. Passionné de philosophie grecque, son père choisit de lui donner le nom de Socrates. Il appellera un autre de ses fils Sophocle. Non content d'en avoir le nom, Socrates, une fois à l'âge adulte, aura également l'allure d'un philosophe de l'Antiquité avec sa grande barbe noire et ses épais cheveux bouclés. Comme si ce style atypique ne suffisait pas, il détonnait d'autant plus dans le milieu qu'il était également diplômé en médecine. Cela expliquait qu'il ne soit devenu international pour la première fois qu'à l'âge de 25 ans.
Perdant magnifique
Trois ans plus tard, en 1982, Socrates s'annonçait comme une des grandes stars de la Coupe du monde en Espagne. La Seleçao, entraînée par Tele Santana, pratiquait un football enchanteur. Socrates en était un des éléments les plus brillants. Avec ses jambes interminables, il déployait une forme de grâce qui n'appartenait qu'à lui. Comme s'il jouait sur la pointe des pieds. Socrates était tout sauf un athlète. Il fumait un paquet de cigarettes par jour, s'en grillait souvent une à la mi-temps. De toute sa carrière, il n'arrêtera que pendant trois semaines, précisément à l'été 82. Sur le terrain, il courait peu. Mais il compensait par une intelligence et une technique largement au-dessus de la moyenne.
Lors du premier tour, il avait marqué un but d'anthologie face à l'U.R.S.S. Il avait récidivé lors du deuxième tour face à l'Italie, mais n'avait pu empêcher la défaite de son équipe (3-2). Un échec vécu comme une injuste tragédie au Brésil, tant cette équipe merveilleuse semblait prédestinée à devenir championne du monde. Il n'en sera rien. Cette génération, et Socrates avec elle, aura à nouveau sa chance en 1986 au Mexique. A 32 ans, le Docteur échouera cette fois en quarts de finale, face à la France, au terme d'un match magnifique. Ainsi vécut cette Seleçao des années 80. Belle, séduisante, parfois fascinante, et finalement toujours vaincue. Mais avec un panache étourdissant. Socrates en restera à jamais l'incarnation parfaite.
Eurosport - L.V. et V.B.


L'ancien meneur de jeu de la Seleçao s'est éteint dimanche matin à Sao Paulo...
L'ancien joueur de la sélection brésilienne Socratès, est décédé dimanche à 57 ans, indique O Globo. De son vrai nom Sampaio de Sousa Vieira de Oliveira, il s'est éteint à 4h30 dans un hôpital de Sao Paulo. Soigné depuis jeudi dernier, il souffrait d'une infection intestinale. Capitaine du Brésil lors des Coupes du monde 1982 et 1986, le meneur de jeu de la Seleçao avait été admis trois fois ces quatre derniers mois, à cause de sa consommation excessive d'alcool. 
Frère de l'ancien parisien Raï, Socrates était surnommé «le docteur», pour avoir suivi des études de médecine. Joueur légendaire, fin passeur et portant perpétuellement la barbe, il était également reconnu pour sonengagement politique. En pleine dictature, lui et ses coéquipiers avaient inventé «la démocratie corinthienne», qui consistait en une prise de décision collégiale au sein de son club, le Corinthians. 
En 1982, il porte le brassard de capitaine, mais ne peut emmener l'unes des plus belles Seleçao de tous les temps en demi-finale. Le brésil s'incline (3-2) contre l'Italie, dans ce qui reste l'uns des plus grands matchs de l'histoire des Coupes du monde.
20minutes

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2126,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1221,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8717,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2637,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1629,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6013,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4758,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Décès de Socrates, légende du football brésilien, à 57 ans
Décès de Socrates, légende du football brésilien, à 57 ans
http://rssim.cloudapp.net/getcontenu.ashx?sn=20minutes_iPhone_prod&url=http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-12/2011-12-04/article_socraok.jpg&w=310&h=270&if=jpg
https://i.ytimg.com/vi/qgRpRTbk1oo/default.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/12/deces-de-socrates-legende-du-football.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/12/deces-de-socrates-legende-du-football.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières