Mayotte - La situation à Mayotte : un peu de dignité !

PARTAGER:

Inexistants depuis plusieurs jours, les barrages ont de nouveau fait leur apparition sur les artères de l'île alors que les magasins s...

Inexistants depuis plusieurs jours, les barrages ont de nouveau fait leur apparition sur les artères de l'île alors que les magasins sont pris d'assaut. De plus en plus de supermarchés sont vandalisés alors que la tension monte dans l'île, sans qu'aucun élu n'appelle au calme, au contraire. 
Saccage du supermarché Somaco
Crédit photo : A.L./Malango

Comoresonline.net
Certains barrages comme à Chirongui ou Mtsangabeach sont le fait de syndicalistes, alors qu'à Koungou et Majicavo Koropa, il s'agissait de jeunes qui demandaient un droit de passage de 2 euros. A noter une évolution positive : en début de matinée, les anciens du village de Majicavo Koropa les faisaient déguerpir à la baguette…
Il faut cependant dénoncer l'attitude irresponsable de certains manifestants (drapeau rouge de la CGT Ma à poste) qui refusaient le passage aux ambulances prés de Chirongui, alors que l'une d'elle transportait deux personnes dont une crise d'asthme sévère et une femme enceinte. Alors que la première devait être transportée par hélicoptère, la route fut dégagée par la gendarmerie, permettant son évacuation vers l'hôpital de Mamoudzou. Mais quelques mètres plus loin, l'ambulance dut faire demi-tour, en haut de la côte de Chirongui… impossible de passer.
Voilà le quotidien des personnels soignants lors d'érection des barrages. Faut-il souligner l'éventualité que ces mêmes manifestants aient besoin d'être transportés eux aussi en urgence un jour, ou leur famille… D'autre part, le personnel soignant de l'hôpital de Mramadoudou déplore de ne pas être informé de la situation de l'île dès le matin. Un petit point d'info quotidien pour permettre de s'organiser et de ne pas se retrouver coincé entre deux barrages avec une ambulance pourrait s'avérer utile.
A Mamoudzou, la situation était calme dans la matinée, les supermarchés et commerces avaient rouverts… les gendarmes n'étaient pas loin… Pour ce deuxième jour d'approvisionnement, les entrées étaient toujours filtrées dans les SNIE, Jumbo ou Sodifram. On entrait au compte goutte, pour ressortir bien souvent… 3 heures après, tellement les files aux caisses étaient longues.
Le caddie-type ces jours ci...

« Faire preuve de retenue »

Mais les inadmissibles scènes de pillage se multiplient, rideaux de magasins enfoncés et fenêtres brisées. On pourrait penser que l'accès limité aux supermarchés maintiennent certains dans le manque de denrées alimentaires, mais il n'en est rien : le vol porte sur les bouteilles d'alcool… Le responsable du magasin Shopi de la place mariage qui a été dévalisé en viande et en alcool était en pleurs ce soir. Le Méga de Kawéni a également subi les casseurs alors que la Police intervenait à temps, contrairement au Somaco de Kawéni toujours, qui était dévalisé en téléviseurs et bouteilles d'alcool.
La tension provoquée par le décès d'un homme de 39 ans en marge de la manifestation a incité des manifestants à faire fermer les magasins, guidés par le président du Conseil général Daniel Zaïdani qui, avant d'accuser les forces de l'ordre, aurait du faire preuve d'un peu de dignité en attendant au moins les résultats de l'autopsie. Un président du Conseil général n'est pas un citoyen lambda, contrairement à ce qu'il affirmait. Pendant ce temps, l'intersyndicale à l'origine du mouvement a condamné « l'usage fatale des armes de la part des forces de l'ordre » en demandant que justice soit rendue. Et si elle appelle en petit, en bas de son communiqué, à ce que manifestants et forces de l'ordre gardent leur calme, c'est après avoir décrit que « les manifestants étaient dans le calme Place de la République où ils ont été gazés, matraqués, et un des nôtres a été tué à bout portant par un tir de flash-ball ». Carrément un abattage. Et si on sait que les forces de l'ordre ont souvent l'intervention rapide, cette accusation sur la charge est grave et encline à envenimer un peu plus la situation. Mayotte n'en a pas besoin. Et on peut se poser la question des conséquences d'un tel mouvement pour un enjeu : la baisse du prix de la viande…
Ahamed Attoumani Douchina, de son côté, a envoyé un communiqué où il présente ses condoléances à la famille de l'homme décédé dans la matinée, en sous-entendant qu'une deuxième victime serait à déplorer… Il en profite pour appeler une nouvelle fois la population « au calme, à la retenue et à la responsabilité », et le préfet de Mayotte « à faire un usage proportionnée de la force publique ».
Mayotte ressemblait donc à nouveau en soirée à une île sans vie, d'autant plus que le président du Conseil général, Daniel Zaïdani, s'il n'envoie pas de communiqué relatif à la situation du jour, informe qu'il n'y aura pas de ramassage scolaire à partir de jeudi 20 octobre « et jusqu'à nouvel ordre ». La FSU appelle également les enseignants à utiliser leur droit de retrait.
Malango actualité 

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,112,Abdourahamane Cheikh Ali,103,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2133,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1631,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1226,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8797,Daoud Halifa,230,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,176,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1650,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1623,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,475,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6040,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1189,Tribune libre,4778,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mayotte - La situation à Mayotte : un peu de dignité !
Mayotte - La situation à Mayotte : un peu de dignité !
http://www.malango-actualite.fr/photos/2011-10-19-saccage_somaco_jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/10/mayotte-la-situation-mayotte-un-peu-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/10/mayotte-la-situation-mayotte-un-peu-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières