Médecins de l’Océan Indien part soigner 6 000 Comoriens

PARTAGER:

Nouvelle mission pour le docteur Firoze Koytcha. Son association Médecins de l'Océan Indien (MOI, ex-association sanitaire Karane créé...


Nouvelle mission pour le docteur Firoze Koytcha. Son association Médecins de l'Océan Indien (MOI, ex-association sanitaire Karane créée en 1989) s'envolera le 13 juin pour une mission santé à Mohéli aux Comores. La septième du genre dans l'archipel où seule une infime minorité des 700 000 habitants ont accès aux soins. Là-bas, il y tout à faire ou presque. Durant ses huit jours de présence, l'équipe médicale se scindera en deux groupes. Une délégation itinérante, composée de trois médecins généralistes et d'une équipe de chirurgiens dentistes, interviendra dans les environs de la capitale. Tandis qu'une délégation hospitalière complète (chirurgie, ORL, gastro-entérologie, cardiologie, ophtalmologie, optique et échographie) intégrera le bloc hospitalier de Mohéli.

L'hôpital ambulant est apte à gérer quasiment toutes les interventions. Mais les plus "grosses" opérations se feront à l'hôpital comorien en lien avec les médecins locaux, formés à Madagascar (dans 80 % des cas), au Kenya ou au Niger. Le suivi postopératoire est ainsi garanti. "Pour eux, c'est productif, on leur apprend les gestes, on leur communique notre expérience, assure le docteur de retour après un séjour destiné à préparer l'arrivée de ses 32 médecins bénévoles, et le plateau technique. C'est dur mais c'est passionnant. Il faut bien comprendre que c'est la misère sanitaire générale là-bas et l'île la plus déshéritée à tout point de vue, de tout l'Océan Indien".

Selon les prévisions, ce sont entre 6 000 et 8 000 patients qui seront soignés au mieux. Soit près de 50 patients par jour pour les médecins généralistes. Derrière cette opération coûteuse (entre 50 000 et 60 000 euros, dont 15 000 euros de billets d'avion), se trouvent deux parrains particulièrement généreux : le groupe financier Nortia et le Conseil régional de La Réunion. Des sponsors locaux entre aussi dans le financement. La crise économique est terrible pour l'humanitaire : les collectivités sont moins généreuses et les particuliers fidèles revoient à la baisse le montant de leur don. Globalement, entre 30 et 35 % des financements habituels ne sont rentrés dans les caisses de l'association.

Malgré tout, cette aventure médicale, également menée à Madagascar, perdure. L'association ne prend en charge que le transport, le couvert et la logistique. Tout le reste relève du bénévolat. L'aventure humaine est également très forte. Le docteur se souvient avoir assisté, après l'opération d'une cataracte intégrale, à la première rencontre entre un fils qui voyait pour la première fois sa mère. Il ne s'en est jamais remis. source:clicanoo
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2127,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,86,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1222,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8724,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2641,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1629,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6017,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4759,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Médecins de l’Océan Indien part soigner 6 000 Comoriens
Médecins de l’Océan Indien part soigner 6 000 Comoriens
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/06/medecins-de-locean-indien-part-soigner.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/06/medecins-de-locean-indien-part-soigner.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières