La tension monte d'un cran à Mutsamudu (Anjouan-Comores)

PARTAGER:

La tension est à son comble dans la capitale anjouanaise. Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 février, la voiture du directeur d’Éle...


La tension est à son comble dans la capitale anjouanaise. Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 février, la voiture du directeur d’Électricité d'Anjouan (EDA) a été incendiée devant la mairie de Mutsamudu, comme le fut début janvier celle de la directrice des Douanes, Roukia Ahmed.

La date de cet incendie n'est en rien liée au hasard. Le lendemain, alors que la ville se réveillait avec de nouvelles inscriptions en faveur de Bacar sur les murs ("Aha a trahi", "Sambi fossoyeur de l'UC [pour Union des Comores]", etc), des proches du régime ont appelé à une manifestation d'opposition au débarquement. Venus de toutes les régions de l'île, mais principalement de la capitale, un petit millier de manifestants –parmi lesquels de nombreux fonctionnaires "invités" par leurs supérieurs à participer au rassemblement sous peine de licenciement- ont défilé dans les rues, portant des banderoles anti-guerre et anti-Sambi, telles que : "Anjouan prise en otage par Sambi", "Oui à la table ronde, non au débarquement", ou encore "Anjouan est pour la paix donc contre Sambi".
Organisée par des proches du régime Bacar –parmi lesquels Makany, leader du Parti populaire anjouanais, favorable à l'indépendance de l'île- et par le mouvement des sans-papiers dirigé par Brazza –qui réclame le rattachement de toutes les îles de l'archipel à la France-, cette manifestation à laquelle a participé Caambi el-Yachourtui, ministre du gouvernement Bacar et ancien vice-président de l'Union sous Azali, s'inscrit dans la guerre de l'information que se livrent l'Union des Comores et le gouvernement anjouanais. Elle visait à montrer aux yeux de la communauté internationale que les Anjouanais sont contre un débarquement. Le soir même, la Radio télévision d'Anjouan (RTA), organe de propagande du régime, annonçait un chiffre de 6.000 manifestants...
Pourtant, au passage du défilé, de nombreux "spectateurs" cachaient difficilement leur colère. C'est que la capitale anjouanaise est, à l'image du reste de l'île, loin d'être acquise à la cause du président autoproclamé de l'île. Au contraire : les rues de Mutsamudu bruissent d'espérances quant à une intervention armée qui mettrait fin à ce que de nombreux Anjouanais appellent "une dictature". Le sentiment de terreur est en effet unanimement partagé dans l'île, entre ceux qui se cachent dans les villages de brousse ou dans la vieille médina arabe de la capitale, ceux qui pansent leurs plaies après avoir été passés à tabac par les forces de la gendarmerie anjouanaise, et ceux qui se taisent mais n'en pensent pas moins, espérant échapper aux geôles du régime.
VM
Malango Mayotte
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,102,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2128,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,86,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1222,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8727,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1642,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2641,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1629,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6017,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4760,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: La tension monte d'un cran à Mutsamudu (Anjouan-Comores)
La tension monte d'un cran à Mutsamudu (Anjouan-Comores)
http://1.bp.blogspot.com/-bd7WK6o3zg4/VADhpN-P7PI/AAAAAAABXfY/kye--IaLyig/s1600/1545792640.jpg
http://1.bp.blogspot.com/-bd7WK6o3zg4/VADhpN-P7PI/AAAAAAABXfY/kye--IaLyig/s72-c/1545792640.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2008/02/la-tension-monte-dun-cran-mutsamudu.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2008/02/la-tension-monte-dun-cran-mutsamudu.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières