"Le drame d’Anziza est malheureusement l’une des conséquences de la faillite d’un système"

REFLEXIONS D'UNE MÈRE A Propos du Viol de la Fillette de Mtsangani. L'auteure est une mère de famille qui appelle à la r...

REFLEXIONS D'UNE MÈRE

A Propos du Viol de la Fillette de Mtsangani.

L'auteure est une mère de famille qui appelle à la responsabilité de chacun contre le dézingage d'une société où les enfants sont les premières victimes.

"Dépassionner le débat, se poser et réfléchir aux causes pour trouver sereinement des solutions semble être plus compliqué que de se noyer dans la vindicte populaire et répondre à l’atrocité par l’atrocité. Une gamine de 12 ans violée par 5 ou 6 jeunes adolescents/hommes. On pensait que cela n’arrivait que dans les cages d’escalier des immeubles des banlieues françaises réputées dangereuses aux mains d’une jeunesse désœuvrée. 

Contre toute attente, ces faits se sont déroulés dans l’épicentre de la bourgeoisie locale et en toute logique le premier réflexe a été le déni. Seulement on ne peut nier l’évidence, on ne peut nier la douleur d’une mère qui voit la vie de sa fille probablement détruite à jamais, on ne peut nier la souffrance d’une enfant qui a dû subir le pire de la part des « grands frères » du quartier supposés la protéger. 

Une fois les faits dévoilés, le deuxième réflexe est de demander que justice soit rendue à cette enfant. Que justice soit rendue... quelle justice? Dans un état de droit, les règles sont établies ainsi que les sanctions qui s’appliquent lorsque l’on contrevient à ces règles. Une fois que les responsabilités sont établies, les contrevenants écopent de la peine qu’ils méritent (ou pas) selon l’appréciation du juge, de l’air du moment, de la nature des coupables, des préjudices subis par la victime , etc, etc. Dans un état de droit, les citoyens sont égaux devant la loi. L’origine sociale, le niveau de richesse et/ou de notoriété, le degré de proximité avec les gouvernants ne devraient pas influer sur la qualité du jugement qui sera rendu. 

Malheureusement la nature humaine et les jeux de pouvoir étant ce qu’ils sont, Roman Polansky ne sera pas jugé comme le quidam lambda qui se sera livré aux mêmes actes ignobles. C’est face à ce constat que des mouvements associatifs se mobilisent pour réclamer une justice équitable, mettre fin à l’impunité et protéger les enfants de l’infâme. Quand on assiste à ce combat féroce dans des nations portant fièrement l’appellation d’état de droit, imaginez ce que cela peut donner dans des états tels que le nôtre. Je n’ose imaginer la souffrance des acteurs du monde associatif et du monde juridique qui sont directement aux prises avec ces problématiques au quotidien. 

Combien de récits aussi horribles les uns que les autres doivent ils supporter et quelle réponse du système judiciaire à chacun de ces drames, sans parler du système d’accompagnement des victimes comme des coupables (oui un suivi psychologique s’impose à eux aussi) que l’on imagine quasi-inexistant. Respect à Najda, Aniami, Rahamatou et à d’autres qui emmagasinent cette détresse au quotidien et s’indignent régulièrement de la légèreté avec laquelle on traite ces affaires.... jusqu’à libérer de sinistres violeurs récidivistes contre de l’argent ou bannir les familles qui ont dénoncé ces comportements! 

C’est justement là où l’on touche au cœur du problème. Comment éduquer une population à respecter des règles de droit quand ceux supposés la faire respecter sont les premiers à s’asseoir dessus? Dans quel environnement baigne la jeunesse d’aujourd’hui, quand du premier au dernier magistrat, le maître mot est la corruption. Comment expliquer le bien et le mal à un enfant quand une société encense les voleurs/menteurs et dénigrent les honnêtes citoyens? Comment faire comprendre à un jeune adolescent le respect de l’autre quand la corruption a réduit en cendres les valeurs qui faisaient la charpente de notre société?

Au delà de la justice, qu’en est-il de l’éducation sexuelle de nos enfants? Combien de jeunes ont eu leur première confrontation à la sexualité, là où ils étaient supposés acquérir leurs premières leçons d’éthique et de morale, à savoir à l’école coranique? Combien d’enfants victimes d’abus sexuels dans leur entourage proche? Nous savons tous, sans se le dire, qu’il s’agit de monnaie courante dans toutes les familles, toutes origines confondues. 

Mais comme on dit, nari baye nyumba rizambe! Cacher ce scandale que nous ne saurons voir! Comment montrer le droit chemin à un jeune quand des expressions comme wola handza watrotro ou bien djana tsi parisa mna motro sont banalisées et scandées avec éclats de rire à l’appui sur les places publiques? A l’heure du développement des nouvelles technologies, où le porno est à la portée d’un clic quels sont les garde-fous que nous mettons en place pour préserver nos enfants? 

Autant de questions que nous refusons de confronter jusqu’à ce que le scandale nous explose à la figure!Quand des petits jeunes, apparement sans histoire, se livrent à de tels actes, c’est un signal d’alarme que notre société va mal, très mal. Il est pratiquement sûr qu’Anziza n’est pas un cas isolé mais au moins dans ce cas, quelqu’un a osé dénoncer.

Alors pour toutes les Anziza qui souffrent en silence, ayons le courage de nous regarder en face, d’identifier les causes profondes de ce malaise, de sensibiliser petits et grands sur ces questions et de revendiquer une vraie justice. Mpaka dawla ya haki (une autre expression tournée en dérision...) n’est pas uniquement le cri d’une opposition à un pouvoir mais une exigence citoyenne pour une justice équitable, pour des institutions garantes de la morale, pour une gestion éthique des affaires publiques et pour des hommes et des femmes responsables, tout simplement. Le drame d’Anziza est malheureusement l’une des conséquences de la faillite d’un système. Pour qu’Anziza ne tombe pas dans les oubliettes, sachons dire STOP, nari buwe ze nyumba rizambe! "

©Hayba fm

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,45,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,71,Abdourahamane Cheikh Ali,20,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1703,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1462,AHMED Bourhane,238,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,185,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,73,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,930,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,40,Cookies,1,Culture et Société,6852,Daoud Halifa,186,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,115,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1332,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3027,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1488,Hamadi Abdou,440,High Tech,804,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,313,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,141,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,102,Mayotte,2283,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1566,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,159,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5082,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,60,Said Yassine S.A,148,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,45,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1005,Tribune libre,4035,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: "Le drame d’Anziza est malheureusement l’une des conséquences de la faillite d’un système"
"Le drame d’Anziza est malheureusement l’une des conséquences de la faillite d’un système"
https://1.bp.blogspot.com/-ZT_NkWQ3-KA/Xjm-dVemDxI/AAAAAAAC3ME/m3arKh5NiUcSXlGW0OqWH69ImQ1gZ0unwCLcBGAsYHQ/s320/serviceecoute.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-ZT_NkWQ3-KA/Xjm-dVemDxI/AAAAAAAC3ME/m3arKh5NiUcSXlGW0OqWH69ImQ1gZ0unwCLcBGAsYHQ/s72-c/serviceecoute.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/02/le-drame-danziza-est-malheureusement.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/02/le-drame-danziza-est-malheureusement.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières