Libérons les Comores des carcans de la pauvreté et faisons en le Qatar de l'Océan Indien

Libérons les Comores des carcans de la pauvreté et du sous-développement par la faute des politiciens et faisons en le Qatar de l'Océ...

Libérons les Comores des carcans de la pauvreté et du sous-développement par la faute des politiciens et faisons en le Qatar de l'Océan Indien

Les Comores sont maintenues artificiellement dans une pauvreté permanente par les ennemis de la Nation. Ces îles ont pourtant tout ce qu'il faut pour se développer en un clin d'oeil.

Petit par la superficie et le nombre d'habitants, le pays ne devrait pas donner du fil à retordre aux gouvernants pour amorcer son décollage. Seulement, au lieu de s'occuper des affaires du pays, les dirigeants pensent plutôt à s'enrichir.

Les ressources du pays sont aussi utilisées non pas pour améliorer le quotidien des citoyens mais pour financer des projets inutiles de dirigeants qui veulent se maintenir au pouvoir quitte à diviser le peuple.

Par ailleurs, les Comores se trouvent aujourd'hui victimes d'un conflit entre des politiciens d'une île qui sont impopulaires et un seul et unique politicien issu d'une autre île qui, lui, attire l'attention de presque tout le monde y compris de ses propres rivaux.

Ces nombreux politiciens impopulaires mettent tout en oeuvre pour détruire le seul politicien de l'autre île, qui les a curieusement aidés par ce qui semble avoir été sa bonne volonté à arriver au pouvoir alors qu'ils étaient politiquement morts depuis une décennie.

Est-ce qu'il est sage de poursuivre ce conflit entre frères ennemis au détriment du développement et de la stabilité de ce pays? Est-ce qu'il faut permettre aux politiques de s'entretuer par jalousie ou aux cancres de la politique comorienne d'étrangler les meilleurs élèves?

Je suis d'avis que les Comoriens devraient se réveiller davantage pour libérer leur pays des mains des insoucieux, des profiteurs et des menteurs pour le hisser au rang des pays développés.

Notre pays est riche mais il est maintenu dans la misère. Nous devons développer nos infrastrustrures à travers le pays. Mais sur ce point, nous ne pouvons pas compter sur ces gens qui ne se donnent même pas la peine de refaire les routes qui passent devant les bâtiments qu'ils occupent.

Nous devons développer l'éducation et la santé et en faire des services gratuits et obligatoires car financés entièrement par l'Etat. Nos autorités prennent plutôt du plaisir à nous voir financer nous-mêmes l'éducation de nos enfants alors qu'elles nous paient des salaires de misère.

Nous devons développer le tourisme pour accroître les moyens financiers de l'Etat mais rien ne sera fait pour le parc national de Nyoumachouwa car ce parc se trouve par malheur sur l'île de Mohéli.

Nous devons ouvrir des usines à Anjouan pour profiter de la main-d'oeuvre locale et éviter ainsi de devoir tout importer y compris des produits qui menacent notre santé mais rien ne sera fait car il s'agit d'Anjouan.

Pour encore combien de temps allons-nous croiser les bras et voir notre pays sombrer dans la misère alors qu'il pourrait décoller économiquement en ayant des dirigeants plus sérieux et plus respectueux du peuple?

Nous devons garder en tête que la génération actuelle de politiciens comoriens reste notre ennemie. Elle vient au pouvoir non pas pour nous sortir des conditions de vie difficiles mais pour se remplir les poches tout en nous chantant des chansons d'une stupidité inouïe.

Ne laissons personne se moquer de nos gueules. Montrons-leur la voie à suivre et s'ils s'obstinent, descendons massivement et en même temps dans les rues pour les chasser de notre pays.

Aucun dirigeant ne doit et ne peut s'adresser au peuple comme bon lui semble. Nous devons en tant que peuple prendre nos responsabilités et lui montrer que devant nous il n'est absolument rien.

Heureusement que nous voyons maintenant des anciens chefs d'Etat se faire traîner en justice. Nous avons hâte de découvrir les raisons du financement au moins - comme nous en avons tous été témoins - des assises personnelles de février 2018, du référendum inutile du 30 juillet 2018 et de la campagne d'un candidat à la fameuse présidentielle de 2019.

Les anciens Chefs d'Etat des autres îles sont aujourd'hui auditionnés sans aucun vacarme. Nous osons espérer que personne ne parlera de règlements de compte quand arrivera le moment d'auditionner davantage d'anciens Chefs d'Etat pour entre autres raisons les privations de liberté subies par des citoyens innocents qui n'ont fait que s'exprimer librement."

Babayou Houmadi

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,315,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,58,Abdou Elwahab Msa Bacar,35,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,54,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1573,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1420,AHMED Bourhane,234,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,166,Ali Moindjié,52,Anli Yachourtu,70,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,734,Comores Développement,88,ComoresDroit,423,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5765,Daoud Halifa,181,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,95,Djounaid Djoubeir,80,Economie et Finance,1116,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2852,EVENEMENTS,51,Farid Mnebhi,339,France,1409,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,26,Hamadi Abdou,432,High Tech,786,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,256,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,117,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,91,Mayotte,2079,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,425,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1509,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,489,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,148,Omar Ibn Abdillah,15,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,26,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,134,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4665,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,113,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,769,SOILIHI Ahamada Mlatamou,37,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,912,Tribune libre,2904,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Libérons les Comores des carcans de la pauvreté et faisons en le Qatar de l'Océan Indien
Libérons les Comores des carcans de la pauvreté et faisons en le Qatar de l'Océan Indien
https://1.bp.blogspot.com/-fvLIzqsNT1c/WUgFCfTnRfI/AAAAAAACNDs/pezr08IeEO8H3doQKa1knaiZh8UjsM6TwCLcBGAs/s320/moroni1-1024x427.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-fvLIzqsNT1c/WUgFCfTnRfI/AAAAAAACNDs/pezr08IeEO8H3doQKa1knaiZh8UjsM6TwCLcBGAs/s72-c/moroni1-1024x427.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/04/liberons-les-comores-des-carcans-de-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/04/liberons-les-comores-des-carcans-de-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.