Les enjeux des élections présidentielles de 2016

Il est très difficile de faire (ou de parler) de la politique aux Comores. L’une des raisons ? La misère, matérielle et intellectuelle , qu...

Il est très difficile de faire (ou de parler) de la politique aux Comores. L’une des raisons ? La misère, matérielle et intellectuelle, qui empoisonne ce pays. L’une des conséquences ? Personne ne veut savoir ce qui serait bon pour le pays, donc pour tout le monde et donc pour elle ; mais ce qui lui rapporterait directement tel ou tel avantage si telle personne gagnait les élections. En fin de compte : tout le monde est perdant ! Sauf les gouvernants quand ils gouvernent ! Et comme ils ne peuvent pas gouverner éternellement : ils paient, eux aussi, les conséquences de leurs contre-performances dès qu’ils ne sont plus aux affaires ! C’est ce qui a conduit, entre autres, le politologue français Jean-François Bayart (L’Etat en Afrique : la politique du ventre, 1989), spécialiste de l’Afrique noire à affirmer que l’élite comme la population africaines sont toutes corrompues...

Un espoir quand même : le paysage intellectuel comorien a relativement changé : désormais le pays dispose d’une jeunesse relativement bien formée (il compte des milliers de jeunes titulaires d’au moins un diplôme universitaire et qui d’ailleurs ont souvent voyagé), une diaspora très bien formée et fortement politisée et des réseaux sociaux qui permettent à tout ce monde d’être en communication. Habari Za Comores est aujourd’hui, à ma connaissance, le journal le plus lu des Comores ! Et il n’est pas publié à Moroni ! C’est la première fois dans son histoire que les Comores rencontrent une telle situation : une jeunesse et une diaspora bien formées en communication permanente.


Je fais partie de ceux qui ont pu partir après le baccalauréat (1998) à l’étranger pour poursuivre des études d’abord à Antananarivo puis à Lyon où je me suis installé depuis 1999, avec deux fois des séjours aux Comores, comme enseignant-chercheur, à l’Université des Comores (2007-2008 et 2013-2014). Je peux donc prétendre connaître un peu les Comores et un peu l’étranger. Cette vie relativement protégée à l’étranger (loin des salaires impayés, des jours affamés, des routes caillouteuses, du quotidien sans électricité, des nuits sombres, et plus globalement de l’adversité permanente) me donne la possibilité de tenter de penser les Comores de façon relativement honnête, objective et indépendante (je vais essayer en tout cas de relever ce défi). D’autant que personne, parmi les politiques, ne m’a jamais rien donné et je ne demande d’ailleurs rien à personne à titre individuel.

Je vais donc prendre le risque de vous livrer ma modeste compréhension des enjeux des élections présidentielles prochaines.

Le président élu en 2016 héritera d’une situation particulièrement difficile (l’une des plus compliquées que le pays ait connues depuis l’indépendance) à la fois sur le plan économique et institutionnel. Un pays pauvre endetté, des comptes publics (presque) vides, un chômage des jeunes très élevé, une élite politique et économique toujours vorace, un problème d’énergie et de routes qui pénalise toute l’économie depuis déjà trop longtemps… A cela s’ajoute la question de la « Tournante » qu’il va falloir reposer : est-ce franchement la constitution appropriée à ce pays ?

Pour relever ces défis gigantesques, il ne suffira pas d’élire des gens indélicats et approximatifs, assoiffés de pouvoir, capables de financer une campagne électorale, qui savent jouer des Comoriens et de leurs misères, et qui de ce fait, vont distribuer (ou promettre de distribuer) quelques avantages à ceux-ci ou à ceux-là avant ou après les élections…

Pour relever ces défis gigantesques, il faut un homme (ou une femme) bien formé, solide, expérimenté, compétent, capable d’entraîner une équipe solide et compétente qui elle-même entraînerait la population dans une démarche de progrès et d’intérêt général. La jeunesse comorienne devra, en âme et conscience, décider si elle vote pour des sucettes, des promesses démagogiques (aller au paradis forcément après la mort – mais en attendant il faut endurer l’enfer !) ou un homme (ou une femme) capable de prendre en compte ses aspirations : une formation et un emploi.

Nassurdine ALI MHOUMADI, docteur ès Lettres, ancien enseignant-chercheur à l’Université des Comores, est professeur de Lettres modernes dans la région lyonnaise.


Il a signé trois essais chez L’Harmattan : Un métis nommé Senghor (2010), Réception de Léopold Sédar Senghor (2014) et Le Roman de Mohamed Toihiri dans la littérature comorienne (2012).
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1626,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8675,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1630,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1617,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,826,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2627,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5991,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4746,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Les enjeux des élections présidentielles de 2016
Les enjeux des élections présidentielles de 2016
http://2.bp.blogspot.com/-l-sqXf9TeD8/VN2zjvpWcPI/AAAAAAABigM/xbL_vSohp7E/s1600/Beit-salam.JPG
http://2.bp.blogspot.com/-l-sqXf9TeD8/VN2zjvpWcPI/AAAAAAABigM/xbL_vSohp7E/s72-c/Beit-salam.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2015/02/les-enjeux-des-elections.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2015/02/les-enjeux-des-elections.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières