Mayotte : le Conseil d'Etat français valide la rétention des familles avec enfants mineurs

PARTAGER:

Le placement en rétention des familles sans papiers avec enfants mineurs continuera d'être systématique à Mayotte. Ainsi en a décidé,...

Mayotte: Le Conseil d'Etat valide la circulaire sur l'assignation à résidence des sans-papiers
Le placement en rétention des familles sans papiers avec enfants mineurs continuera d'être systématique à Mayotte. Ainsi en a décidé, mardi 28 août, le Conseil d'Etat, en rejetant la requête de plusieurs associations qui défendent les droits des étrangers. Celles-ci contestaient notamment le champ d'application de la circulaire du 7 juillet du ministre de l'intérieur, Manuel Valls.

Le Groupe d'information et de soutien des travailleurs immigrés (GISTI), la Ligue des droits de l'Homme (LDH) et le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) ont été déboutés lundi de leur référé au Conseil d'Etat contre la circulaire sur l'assignation à résidence des sans-papiers du 7 juillet dernier.

Cette circulaire exigeait que les sans-papiers ayant des enfants mineurs bénéficient d'une assignation à résidence plutôt que d'un placement en centre de rétention. Elle faisait néanmoins une exception pour Mayotte, dont la situation particulière au regard de l'immigration illégale imposait, du point de vue du gouvernement, une législation adaptée.

Le Conseil d'Etat a estimé que la demande des trois associations pour faire annuler le régime spécial accordé à Mayotte était irrecevable. Concernant la demande de faire annuler les dispositions autorisant le placement en centre de rétention des familles n'ayant pas respecté leur assignation à résidence, ayant tenté de fuir ou ayant refusé d'embarquer, le Conseil d'Etat a estimé qu'il n'y avait pas de "doute sérieux" sur leur légalité et donc pas de motif pour un référé.

Une procédure de référé a pour but de bloquer si nécessaire une décision manifestement illégale avant qu'elle n'ait pu causer du tort. Il est donc encore possible aux associations d'utiliser une procédure normale pour contester la légalité de la circulaire.

Cette décision intervient quelques jours après la mort d'un nourrisson au centre de rétention de Mayotte.
Source : zinfos974.com
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,109,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2151,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1238,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8887,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,181,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1662,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3310,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1627,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,831,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6103,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4793,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mayotte : le Conseil d'Etat français valide la rétention des familles avec enfants mineurs
Mayotte : le Conseil d'Etat français valide la rétention des familles avec enfants mineurs
http://www.zinfos974.com/photo/art/iphone/4674999-6982340.jpg?v=1346224944
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/08/mayotte-le-conseil-detat-valide-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/08/mayotte-le-conseil-detat-valide-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières