Trois Réunionnais meurent mystèrieusement à Anjouan

PARTAGER:

Partis samedi célébrer un grand mariage sur l’île de Mohéli, un couple et leurs deux petites-filles résidant la Réunion n’ont jamais attein...

Partis samedi célébrer un grand mariage sur l’île de Mohéli, un couple et leurs deux petites-filles résidant la Réunion n’ont jamais atteint leur destination. Les corps des deux retraités ainsi que celui d’une des fillettes ont été retrouvés sans vie. La seule enfant ayant survécu accuse des passeurs en kwassa d’avoir tué sa famille pour prendre l’argent destiné aux mariés.
La communauté comorienne de Saint-Denis est sous le choc après l’annonce de la disparition de l’ancien responsable des inhumations, retrouvé mort, avec sa femme et sa petite-fille, dans des circonstances troubles alors qu’ils séjournaient à Anjouan (photo d’archives).
COMORES. L’affaire a provoqué un profond émoi dans la communauté comorienne de la Réunion. Qu’est-il arrivé à Adolphe, son épouse et leurs deux petites-filles, des habitants de Saint-Denis partis samedi d’Anjouan pour célébrer un grand mariage sur l’île voisine de Mohéli ?
Selon les informations qui arrivent difficilement de l’archipel des Comores, le couple de retraités dionysiens et l’une des fillettes ont trouvé la mort dans des circonstances dramatiques au cours de leur voyage. L’autre petite-fille, retrouvée blessée sur une plage d’Anjouan, affirme en effet que ses grands-parents et sa sœur, avec qui elle vit à la Réunion, ont été égorgés par les passeurs en kwassa-kwassa qui devaient les amener à Mohéli. Adolphe, le grand-père, bien connu dans la communauté comorienne de Saint-Denis (lire par ailleurs), avait quitté la Réunion avec son passeport français le 4 juillet dernier, pour se rendre dans son île d’origine, Anjouan. Son épouse, originaire de Mohéli, l’avait rejoint avec ses deux petites-filles dix jours plus tard, pour y passer les vacances.
Samedi, tous les quatre devaient prendre la ligne maritime régulière entre Anjouan et Mohéli, pour assister à un grand mariage dans la famille de la grand-mère. Mais, faute de place à bord, ils avaient dû se résoudre à faire appel aux services de passeurs en kwassa-kwassa, qui devaient les embarquer du côté de Sima, la pointe ouest d’Anjouan.

LA survivante rapatriée à Mayotte

Que va-t-il se passer à bord ? Selon la petite survivante, retrouvée blessée sur une plage et conduite à l’hôpital d’Anjouan, son grand-père, sa grand-mère et sa sœur vont être tués par les passeurs, leur convoitise aiguisée par l’argent liquide que les proches doivent, selon la tradition, offrir aux mariés le jour de la cérémonie.
Prudents, leurs proches restés à la Réunion attendent confirmation de ce récit, alors que le kwassa pourrait aussi bien avoir fait naufrage. L’ambassade de France aux Comores, informée de la découverte de ces corps de ressortissants français, se refuse pour l’instant à commenter les faits. Les autorités policières et judiciaires de Mayotte n’ont pas été saisies de l’affaire jusque-là. Selon nos informations, une tante de la fillette a quitté la Réunion pour aller récupérer l’enfant. Lundi, elles étaient de retour à Mayotte, dans un village du nord de l’île où elles ont des proches. Choquées, elles attendent désormais leur retour vers la Réunion.
Le père des deux fillettes ainsi que son frère ont quant à eux quitté la Réunion avant-hier en direction d’Anjouan, afin de glaner des informations et, surtout, savoir ce qu’il est advenu des corps des victimes. Compte tenu de la tradition musulmane, il se peut qu’ils aient été rapidement enterrés après leur découverte.
Le mystère reste encore à éclaircir sur les conditions tragiques de ces décès. Mais selon certaines sources, un homme aurait tenté de retrouver la survivante à l’hôpital. Mis en garde par la tante au téléphone, le personnel de l’hôpital aurait alors alerté la gendarmerie anjouanaise, qui aurait procédé à l’arrestation de cet homme. S’agissait-il d’un des passeurs venu éliminer un témoin gênant du crime de Sima ? La question reste encore en suspens. L’homme se serait défendu, niant les meurtres et affirmant que le kwassa avait fait naufrage.Bouleversée, la communauté comorienne de Saint-Denis attend chaque jour des nouvelles plus précises sur ce drame. La thèse du crime crapuleux, régulièrement évoquée, semble tellement difficile à croire concernant un paisible couple de retraités et de jeunes enfants...Hier, il restait impossible de vérifier dans quelle mesure et sur quelles bases les autorités comoriennes menaient leur enquête sur ces morts suspectes. Et il est encore trop tôt pour savoir si la justice française sera saisie de la mort tragique de trois de ses ressortissants
Sébastien Gignoux
Source : journal de la Réunino

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,110,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2154,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1248,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8904,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,181,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1663,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3310,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1630,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,831,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,141,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6115,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4795,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Trois Réunionnais meurent mystèrieusement à Anjouan
Trois Réunionnais meurent mystèrieusement à Anjouan
http://2.bp.blogspot.com/-fyHWtEJ5Qv0/UBDuCnYHwMI/AAAAAAAAJMc/su_3gCm-CCM/s640/anjouan-affaire_91584.jpg
http://2.bp.blogspot.com/-fyHWtEJ5Qv0/UBDuCnYHwMI/AAAAAAAAJMc/su_3gCm-CCM/s72-c/anjouan-affaire_91584.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/07/trois-reunionnais-meurent.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/07/trois-reunionnais-meurent.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières