Ramadhwani au nord de Moroni : cherche eau à tout prix…

PARTAGER:

Le nord ouest de Moroni, la capitale comorienne manque cruellement d’eau depuis plusieurs années maintenant. Pendant le mois sacré du ...

Ramadhwani
Le nord ouest de Moroni, la capitale comorienne manque cruellement d’eau depuis plusieurs années maintenant. Pendant le mois sacré du jeûne, ce manque d’eau est plus péniblement ressenti par les habitants notamment ceux des deux quartiers de la Coulée et de Sahara, qui consacrent la plus importante part de leur budget consacré au mois de ramadhwani pour l’achat du précieux liquide.

Beaucoup de familles n’ont d’ailleurs d’autre choix que d’aller acheter l’eau auprès des livreurs en jerricanes qui sillonnent les zones à longueur des journées. “On s’en procure malgré les prix exorbitants. Il faut admettre que cette eau nous revient trop chère comparée au coût de l’eau de robinet dans le pays.

Un jerricane de vingt litres à 150 francs, c’est trop mais on n’a vraiment pas le choix“, se plaint Hadidja Ali de la Coulée. “Le manque d’eau empoisonne notre vie quotidienne, surtout, pendant le mois sacré du ramadhwani“, ajoute-t-elle. La jeune femme estime ses besoins à, environ, quatre vingt litres quotidiennement, rien que pour la cuisine “et cela en faisant beaucoup de restrictions”.

Sa voisine Harmia Anttiba loue quand à elle les services de ces vendeurs hors commun en expliquant que c’est mieux ainsi que d’aller chercher soi même l’eau en taxi dans les autres quartiers de la ville. “Il est vrai qu’on paie le jerricane de vingt litres parfois à 200 francs, mais il faut aussi tenir compte du temps que l’on perd dans les bornes fontaines des autres quartiers et le poids des jerricanes à déplacer“, dit-elle avant de calculer que son foyer peut dépenser “facilement plus de 30.000 francs en eau pendant le mois du jeûne“.

Désabusée, elle se demander pourquoi on parle de solidarité dans un pays où on ne fait rien pour aider les citoyens “pour qu’ils ne murent pas de soif ne serait-ce que pendant le mois musulman le plus béni“. Il faut noter que les quartiers Coulée et Sahara ne sont plus alimentés par le réseau de la Mamwe depuis environ une dizaine d’années maintenant.

Les responsables de l’entreprise continuent à expliquer ce problème par la décrépitude de la tuyauterie dans cette partie de la capitale mais aussi par l’insuffisance de l’eau contenue dans les bassins. “Les capacités sont largement dépassées ce qui fait que l’eau dans le réseau n’arrive pas à atteindre toutes les zones raccordées“, se contentent d’expliquer les agents de l’entreprise.

Saminya Bounou
alwatwan

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,109,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2153,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1246,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8901,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,181,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1662,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3310,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1630,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,831,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6115,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4795,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Ramadhwani au nord de Moroni : cherche eau à tout prix…
Ramadhwani au nord de Moroni : cherche eau à tout prix…
http://www.alwatwan.net/images/photosactu/mini2_mini_Ramadhwani.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/07/ramadhwani-au-nord-de-moroni-cherche.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/07/ramadhwani-au-nord-de-moroni-cherche.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières