[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Je n'ai pas cru mes yeux et mes oreilles quand des journalistes sont venus me demander ce matin ce que, en tant que président de la FCC, je pensais de la disparition du don de riz japonais. Euh ! Le président de la FCC, se prononcera sur le rapport qualité/prix et les conditions de commercialisation de ce riz quand il sera dans les points de vente.

Sur sa disparition, la question doit s'adresser aux responsables politiques, aux associations citoyennes dédiées à la transparence et à la bonne gouvernance et à la presse...

Disparu dites vous? Nulle part on ne trouve trace de ces 2860 tonnes de riz. Aucune boutique ne le vend. De qui se moque-t-on ? Ceux qui ont voulu prouver la déliquescence de l'état et l'indifférence du gouvernement au sort des couches populaires ont réussi à 100%.

Je suis peiné que Said Ali Said Ahmed, un responsable de communication à la Présidence de l'Union, un homme que je respecte beaucoup pour sa droiture, sa culture, son souci de toujours étayer ses arguments par des faits et son respect de l'autre, ait, en quelque sorte, officialisé sur Facebook que la Présidence de l'Union ignorait tout du sort du riz japonais au point de demander des tuyaux au citoyen.

Comment peut on imaginer que ni la présidence, ni les ministères, n'aient fait ordonner aux gendarmes et aux policiers d'aller demander à l'ONICOR la liste des grossistes qui ont acheté le riz ? On les envoie pourtant arrêter des journalistes et des responsables associatifs juste pour montrer que ce pouvoir est infiniment plus fort que l'ancien VP Mamadou Ngena nvuu.

L'ONICOR a t-il vendu ce riz aux grossistes sans engagement de respecter l'esprit ou même les conditions du don japonais ? Pour le Japon, ce riz de luxe doit être vendu à un prix abordable pour les couches populaires et l'argent financer des projets de développement. Est ce contractuel ou simplement une recommandation? Ceux qui s'intéressent peuvent écrire à notre Ministère des Finances et à l'Ambassade du Japon pour le savoir.
Que diraient les juristes de Beit Salaam si suite aux éventuels tuyaux des amis de Facebook, la police arrivait, à identifier des grossistes (pour quoi êtes vous sceptiques ?) et, que ceux-ci disent qu'ils réservent ces milliers de tonnes de riz au mariage de leurs enfants et aux prières du village ?

Selon les déclarations d'un responsable de l'ONICOR le sac de 30 kg de ce très bon riz devrait être vendu au prix de 8000 F, soit 500 F de moins que le riz populaire en boutique. Pour la dernière livraison sous le président Ikililou, on a vu des demi-grossistes et des détaillants vendre le sac à 10500, d'autres à 11500. De grands petits malins reconditionnaient le riz dans des sacs de 10 kg pour un prix de 7500, soit 21500 les 30 kg qui devraient être vendus à 8000. Ce pays regorge de génies. On devrait ouvrir une Business school pour les Japonais. Le gouvernement semble ne pas être informé de cette histoire. ? Beit Salam espère des tuyaux des citoyens. La seule leçon de cette affaire, est que l'aide japonaise nous aidera à produire plus vite des grossistes millionnaires qu'au Japon. Tsi haba. ©Said Mchangama
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.