Les Comores disposent d'une vaste zone économique exclusive 85 fois plus grande que sa superficie terrestre

PARTAGER:

Les Comores disposent d'une vaste zone économique exclusive 85 fois plus grande que sa superficie terrestre, n potentiel très important de ressources.

Comment les Comores ouvrent la voie à une pêche gérée par les communautés pour un avenir durable


Les Comores disposent d'une vaste zone économique exclusive 85 fois plus grande que sa superficie terrestre

Alors que nous célébrons la Journée mondiale de l'océan ce 8 juin, inspirons-nous des Comores, où la gestion communautaire de la pêche est à la fois une stratégie et un mode de vie qui honore la générosité de l'océan tout en préservant son avenir.

Les vagues de l'océan Indien caressent les côtes des Comores, et la nation de l'archipel célèbre la générosité de ses mers, en particulier pendant la joyeuse saison de février lorsque les communautés de pêcheurs de poulpes accueillent l'ouverture de la saison après des mois de fermeture. Cette période marque un temps de fête et aussi de réflexion sur les pratiques durables qui ont été intégrées à leur mode de vie, un sujet qui résonne profondément à l'approche de la Journée mondiale de l'océan.

Les Comores disposent d'une vaste zone économique exclusive 85 fois plus grande que sa superficie terrestre, un potentiel très important de ressources marines pour promouvoir un développement durable et inclusif. Cependant, ce potentiel n'a pas été pleinement exploité et est souvent abordé de manière fragmentée. En tant que nation insulaire, une gestion efficace des pêches et des zones côtières est cruciale pour la conservation de l'environnement et pour assurer la sécurité alimentaire et la stabilité économique.

La recherche et le développement de l'analyse environnementale des Comores effectuée par notre équipe ont révélé la richesse mais aussi la dégradation des écosystèmes côtiers et marins, les pratiques de pêche faisant face à une pression croissante. En réponse, notre rapport a recommandé aux Comores de promouvoir activement la pêche durable et la gestion intégrée des zones marines et côtières. Adoptant ce conseil, les Comores s'efforcent maintenant de renforcer la gestion des zones côtières et d'étendre les zones protégées. Le pays a également élaboré une stratégie de haut niveau visant à donner aux communautés locales les moyens de diriger cet effort.

La gestion communautaire est plus qu'un simple concept ; c'est une approche transformatrice qui inculque un sens de responsabilités et du leadership dans la gestion des ressources locales. Son objectif est de faire en sorte que les avantages des aires protégées soient ressentis localement par les générations actuelles et futures, en améliorant les conditions de vie et en favorisant un lien entre l'environnement, l'éducation et l'action collective.

Les Comores ont mis cette approche en action avec des pêcheries cogérées et dirigées par la communauté. Le projet de cogestion des ressources côtières pour des moyens de subsistance durables soutenu par la Banque mondiale a joué un rôle déterminant dans l'élaboration d'accords de cogestion entre les Grandes Comores, Mohéli et Anjouan, axés spécifiquement sur le développement des capacités humaines et institutionnelles et l'exécution des plans de gestion des pêches.

Le chemin vers une gestion durable des pêches n'est pas facile, car certains membres de la communauté sont aux prises avec les fermetures saisonnières et donnent la priorité aux gains financiers immédiats. Cependant, les avantages à long terme deviennent plus évidents. Les efforts combinés et l'approche collaborative se traduisent par des prises plus importantes et plus abondantes, prouvant l'efficacité des initiatives communautaires.

Mme Mariama Mahamoud, présidente de la coopérative de pêche des femmes Sadampoini à Anjouan, partage son expérience : « Tous les poissons que nous mangeons proviennent de Chiroroni, notre site de cogestion. Le site est devenu très productif depuis que nous avons mis en place des mesures de gestion durable, y compris des périodes de fermeture. Nous organisons maintenant une coopérative de femmes pêcheuses pour transformer et ajouter de la valeur à nos produits. »

S'appuyant sur les projets précédents, le projet de pêche du sud-ouest de l'océan Indien (SWIOFish1) a fixé des objectifs de performance clairs pour les Comores, en organisant régulièrement des réunions de cogestion et en assurant l'enregistrement et l'autorisation des opérations de pêche conformément à la loi.

L’aventure se poursuit avec le Programme de résilience des systèmes alimentaires pour l'Afrique orientale et australe Phase 3 (FSRP3), qui inclut les Comores et est soutenu par le Programme mondial pour l'économie bleue – PROBLUE. Le FSRP3 vise à renforcer la résilience des systèmes alimentaires et la préparation aux périodes d'insécurité alimentaire. Il se concentre sur les activités liées à la pêche en tant qu'évaluation critique des efforts de cogestion passés et en tant que guide pour l'expansion future.

Grâce à ces projets, nous gardons à l’esprit que lorsque nous travaillons ensemble, nous pouvons atteindre un équilibre entre nos besoins et la santé des écosystèmes marins qui nous nourrissent.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2143,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1230,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8839,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1656,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1624,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6064,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4789,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Les Comores disposent d'une vaste zone économique exclusive 85 fois plus grande que sa superficie terrestre
Les Comores disposent d'une vaste zone économique exclusive 85 fois plus grande que sa superficie terrestre
Les Comores disposent d'une vaste zone économique exclusive 85 fois plus grande que sa superficie terrestre, n potentiel très important de ressources.
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgeV2sBe57URLZ6jcGsMhcfrEZpA49SkrJjuEgjXTb5ZLBk1dhDPnTDibcD039BHVY0mhZey-bq9ZcNOoNQV6SoPCS3tLNsCYox2nw_3DG5q8nLnFR1cj9GJtGM_jeW4KDjBAvz7KewGfzfW9mMsjk9cTahWE2vokabG5jedr0_99DGfy248jajqoL3SOo/w320-h140/afe-comoros-blog-1_1140x500.webp
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgeV2sBe57URLZ6jcGsMhcfrEZpA49SkrJjuEgjXTb5ZLBk1dhDPnTDibcD039BHVY0mhZey-bq9ZcNOoNQV6SoPCS3tLNsCYox2nw_3DG5q8nLnFR1cj9GJtGM_jeW4KDjBAvz7KewGfzfW9mMsjk9cTahWE2vokabG5jedr0_99DGfy248jajqoL3SOo/s72-w320-c-h140/afe-comoros-blog-1_1140x500.webp
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2024/06/les-comores-disposent-dune-vaste-zone.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2024/06/les-comores-disposent-dune-vaste-zone.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières