CRC, ce partouche cheval de bataille de Nour El Fath Azali

CRC, ce partouche cheval de bataille de Nour El Fath Azali.

CRC, CE PARTOUCHE CHEVAL DE BATAILLE DE NOUR EL-FATIHOU AZALI



Bien qu’il soit au pouvoir, le parti CRC, est la formation politique la plus pestiférée des comoriens. Insoucieux des maux qui rongent le quotidien des citoyens, ce parti met en compétition tout ce qui est illicite. Tueries, liberticide, confiscation de la justice, arrestations arbitraires, répression de la population, famine, profanation de la religion et des us et coutumes, abus de pouvoir… pour ne citer que ces méfaits. 

Quelques lignes dans le contrat entre le président du pouvoir CRC et Satan. Comme l’argent ne fait pas l’homme, la fortune, et les moyens de l’Etat ne rendent pas populaire un parti politique. C’est bien le cas de la CRC née avec la cuillère en or dans la bouche, donc une croissance dans l’argent et les biens de l’Etat. Contrairement à certains partis politiques créés sans le pouvoir ou en dehors duquel, le parti CRC, est un parti créé dans le pouvoir depuis Azali 1. 

Un petit recule en arrière. Ceux qui ont Trent ans aujourd’hui, vivent des partis qu’ils n’ont pas vu naitre. Exemple les partis SHUMA, et le Front Démocratique. Sinon, il y a aussi le parti Juwa, qui a dix ans d’existence… sont des partis qui ne sont pas nées du pouvoir contrairement à la CRC. Donc de ceux-là on peut dire des partis fondés dans des idéologies, des programmes, d’orientations et de convictions. Et malgré les menaces et les difficultés inhérentes du pouvoir fitnocratique, l’existence de ces partis met en mal ce pouvoir en place depuis huit ans sans aucun intérêt du peuple. Ce qui fait que ses moguls deviennent paranoïaques et n’ont aucune défense que la théorie du complot et les intrigues. Preuves montrant que le manque des substances d’un parti politique leS rend vulnérables. La dignité d’un parti c’est la confrontation et le combat d’idées.

« Ces derniers temps, adhésion contre poste »


Crc, un tiercé qui fait profiter les subordonnés. Aux yeux du monde, une secte. Alors qui dit pouvoir, dit CRC. Donc l’impopularité du pouvoir n’est autre que celle de la CRC, un PARTOUHE qui enrichit les heureux. « Si tu veux rester dans ton travail, si tu veux échapper à la prison, si tu veux que certains dossiers tiens ne soient pas déterrés… adhère à notre parti, la CRC. » Telle est la méthode de recrutement du parti de loterie. Aussi des petites coupures des billets de banque jaillissent chez les candides qui ne supportent pas la souffrance au recoin, infligée par cette même CRC et son régime fitnocratique. Said Ali Chayhane, Oumara Mgomri, Idi Boina, Houmed Mdahoma Msaidié, Abdallah Said Sarouma (Chabhane)… servent d’exemple. 

Qu’ont vu les comoriens il y a un an ? Tous les coins de l’archipel des Comores ont été sillonnés par les ascètes de la CRC et Compagnie pour soi-disant sensibiliser… afin d’obtenir des adhésions. Les incohérences, les incertitudes, le manque d’assurance en soi, la fourberie et l’auto culpabilité de ses prêtres sur scène, ont déshabillé cette formation. Tout a été concave. Comme c’est un cheval de bataille du conseiller de son père Nour El-Fatihou, les comoriens refusent la vassalité du père en fils. Témoignage de ce refus, le rejet du régime fitnocratique du 14 janvier 2024, lors des élections présidentielles et des gouverneurs. Lorsque le Bulldozer du pouvoir, Oussoufa Mohamed Belou chantait 30 000 adhérents, au parti à l’espace d’un mois, ce ne sont que les obtus qui ont cru. Et la conscience des comoriens leur a approuvé le contraire. Aucun candidat de la Mouvance n’a récolté ne serait ce que la moitié du nombre des adhérents annoncé. C’est ce qu’on appelle adhésion sans conviction.

« Nour El-Fatihou, cet héritier du désert »


Parmi les raisons faisant que les comoriens rejettent ce parti, l’impertinence de ses membres. Sans pédagogie ni humilité, sans courtoisie ni amabilité… les discours tombent des bouches rouges des sorciers animateurs du parti. C’est bien le cas du fils à Papa Nour El-Fatihou, maitre des sujets dont les têtes sont entre les cuisses, et du gaffeur chargé d’ôter les âmes des innocents, le téméraire chargé de la défense du Maitre paternel de son maitre héritier… Pour se vêtir des nouveaux habits d’un parti politique, le rituel n’est pas abandonné. 

Des festins carapaces. Mais d’abord à Ikoni, lors de son rassemblement, pourquoi les postes ont été rechignés par ceux qui se comptent des éprouvés et/ou des importants du parti, si en vérité, ils croient en l’existence de leur secte comme parti politique digne de ce nom ? Des nombreux individus de rien du tout se font fortune dans cette anarchie tyrannique. Un poignet des personnes s’attribue les biens de l’Etat ; détournement de fond public, passassions des marchés en tapinois, jaillissement des billets de banque, dilapidation de l’argent de l’Etat… et sur le toit, ils crachent dessus le peuple. Et par leur conscience, les comoriens ne voient ce pouvoir que de damné de la terre. La CRC, la Mouvance et le pouvoir sont détestables par les comoriens Saint d’esprit. Ils sont nombreux redus miséreux par ce régime fitnocratique. Même si la politique de ventre marche avec la CRC, mais la dignité humaine, refuse le passage du pouvoir de père en fils. Un rêve qui finira par un Cauchemar du père en fils.

Said Yassine Said Ahmed
COMORESplus

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2125,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1221,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8714,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2637,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1628,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6011,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4758,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: CRC, ce partouche cheval de bataille de Nour El Fath Azali
CRC, ce partouche cheval de bataille de Nour El Fath Azali
CRC, ce partouche cheval de bataille de Nour El Fath Azali.
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEi7lNx1XwVA0uhNUqM3BWP-noPBbunbqI04JGyun2ZBH-VFcUCzSerTicmouLmVZj58dsNj3kv4Uz7W2WKNogMfOpj_cF3sdtnvBvnxqgC-QUUtwPcmj1QM5UTWGOWBl7_O-DIv8kdVCYWMaD4GAbZRPzDOdPJocoqQxA9RosMxF8ZEaQ7MsD_i9dbu484/s320/s.jpeg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEi7lNx1XwVA0uhNUqM3BWP-noPBbunbqI04JGyun2ZBH-VFcUCzSerTicmouLmVZj58dsNj3kv4Uz7W2WKNogMfOpj_cF3sdtnvBvnxqgC-QUUtwPcmj1QM5UTWGOWBl7_O-DIv8kdVCYWMaD4GAbZRPzDOdPJocoqQxA9RosMxF8ZEaQ7MsD_i9dbu484/s72-c/s.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2024/03/crc-ce-partouche-cheval-de-bataille-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2024/03/crc-ce-partouche-cheval-de-bataille-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières