À Mayotte, après la crise de l’eau, l’ombre de la crise alimentaire

PARTAGER:

À Mayotte, après la crise de l’eau, l’ombre de la crise alimentaire. Depuis une crise sérieuse survenue en 1997, Mayotte est affectée par des pénuries

Alors que les coupures d’eau sont quotidiennes, l’agriculture de l’île est sous tension, avec une production agricole en grand danger

À Mayotte, après la crise de l’eau, l’ombre de la crise alimentaire
Octobre 2011, manifestation contre la vie chère à Mayotte

À l’arrivée de sa fourgonnette, le sol ocre de l’exploitation d’Ali Ambody s’est recouvert de poussière. Ici, les bananeraies n’ont quasiment pas vu d’eau depuis des semaines et les branches mortes, jetées à leurs pieds, peinent à garder un peu d’humidité.

« Toutes les cultures souffrent », regrette le président du syndicat des éleveurs de Mayotte installé à Ouangani, au centre de l’île. « Tout le monde devrait commencer à cultiver le manioc mais personne n’ose planter. Et je crains qu’on n’ait pas de mangues cette année ». L’île de l'archipel des Comores sous administration française connaît actuellement sa pire sécheresse depuis 1997.

Depuis le 4 septembre, les habitants de Grande-Terre sont privés d’eau deux jours sur trois. Ceux de Mamoudzou et de Petite-Terre subissent des coupures quotidiennes (de 16 heures à 8 heures) pendant la semaine, puis de trente-six heures ininterrompues le week-end.

Depuis une crise sérieuse survenue en 1997, Mayotte est affectée par des pénuries d’eau de plus en plus fréquentes. Les déficits pluviométriques sont aggravés par un manque d’infrastructures et d’investissements.

Les agriculteurs subissent de plein fouet les conséquences du manque de pluie. D’autant que cultiver son lopin de terre fait partie intégrante de la culture mahoraise. « Plus de 60 % des Mahorais font de l’agriculture. Même les fonctionnaires sont au champ le week-end », souligne Ali Ambody, « la plupart des gens ne cultivent pas pour vendre mais pour se nourrir ».

Le manioc et la banane qui poussent à Mayotte constituent, après le riz, la base du régime alimentaire local. S’ils viennent à manquer, « c’est comme s’il n’y avait plus de pommes de terre en France », illustre l’éleveur qui redoute une crise alimentaire. Une crainte partagée par le syndicat des jeunes agriculteurs de Mayotte.

« Sauver l’agriculture »

« Nous redoutons la réduction drastique des denrées alimentaires produites sur notre territoire et exhortons les autorités à prendre des mesures pour sauver l’agriculture mahoraise », déclare son président, Soumaïla Moeva, qui demande à l’État de déclarer la situation de calamité agricole dans le département pour l’année 2023.

Au total, la profession recense 1 500 professionnels enregistrés à la Mutualité sociale agricole.

Mais l’activité agricole reste largement informelle. Selon une étude du ministère de l’Agriculture datant de 2010, l’île comptait alors 15 600 exploitations cultivant 0,45 hectare en moyenne, de manière traditionnelle.

À ce moment-là, 44 % des exploitations cultivaient moins de 0,25 hectare et seulement 2 % d’entre elles étaient constituées de parcelles de 2 hectares et plus.

Hadidja Saindou, employée de la bibliothèque de Chiconi (ouest), fait partie de ces très petits agriculteurs qui font pousser quelques fruits et légumes. L’eau de plus en plus rare, cette mère de cinq enfants, qui peine à doucher sa famille et à garder des sanitaires propres, craint de perdre ses cultures.

« C’est la période où il faut planter mais tout risque de mourir. Et pourtant il faut qu’on mange », soupire celle qui cultive des salades, des brèdes mafanes ou des poivrons. Pour les éleveurs de bovins, de poulets et de poules pondeuses, la situation est tout aussi dramatique.

« Certains animaux sont morts à cause de la sécheresse ces dernières semaines. Les agriculteurs qui ne vivent que de l’élevage n’ont pas forcément les moyens de faire 10 kilomètres pour apporter de l’eau tous les jours à leurs bêtes », s’inquiète Ali Ambody qui a la chance de disposer d’un puits pour abreuver ses zébus.

Pour autant, ses réserves se font de plus en plus maigres. Le président du syndicat a donc adressé une lettre au président Emmanuel Macron et au ministère de l’Agriculture. « L’ampleur de cette sécheresse représente une menace grave pour la sécurité alimentaire de notre région » qui requiert « une intervention urgente afin de prévenir une détérioration encore plus grande », écrit-il.

Par sudouest.fr avec AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,109,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2151,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1237,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8885,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,180,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1662,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1627,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6101,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4792,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: À Mayotte, après la crise de l’eau, l’ombre de la crise alimentaire
À Mayotte, après la crise de l’eau, l’ombre de la crise alimentaire
À Mayotte, après la crise de l’eau, l’ombre de la crise alimentaire. Depuis une crise sérieuse survenue en 1997, Mayotte est affectée par des pénuries
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEicpSmPhR65Wymz1io7oU9wxcRovln7a2i_XBWNyCFnLbv2sj_OvGexJ_CGlbZAKa00aKNKPcl9KGZmYsAyV6Z_WzHMJoaxn8Db1Tq0w1xEgox1Ex00cufBm89eYZEm7Lh5IiPbGmF4CLtGNunEC7SMRJsoJvDtEIjYY3iAfMSJ9VyONgoLKdIqEHQBAM0/w320-h240/mabawa.jpeg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEicpSmPhR65Wymz1io7oU9wxcRovln7a2i_XBWNyCFnLbv2sj_OvGexJ_CGlbZAKa00aKNKPcl9KGZmYsAyV6Z_WzHMJoaxn8Db1Tq0w1xEgox1Ex00cufBm89eYZEm7Lh5IiPbGmF4CLtGNunEC7SMRJsoJvDtEIjYY3iAfMSJ9VyONgoLKdIqEHQBAM0/s72-w320-c-h240/mabawa.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/09/a-mayotte-apres-la-crise-de-leau-lombre.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/09/a-mayotte-apres-la-crise-de-leau-lombre.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières