«Il n’y a pas que des Anjouanais qui en meurent mais aussi des Mahorais...»

«Il n’y a pas que des Anjouanais qui en meurent mais aussi des Mahorais...qui essaient de repartir en usant les mêmes voies de même que des étrangers»

«Il n’y a pas que des Anjouanais qui en meurent mais aussi des Mahorais...»

Le Gouverneur Anissi Chamsidine, l’un des défenseurs de la souveraineté nationale


Le Gouverneur de l’île autonome de Ndzuwani : SEM Anissi Chamsidine a toujours manifesté son nationalisme. Sa participation active lors de l’opération qui a délogé le président Mohamed Bacar (le 25 mars 2018) en est un exemple incontestable.

Son amour à la nation comorienne ne s’est pas limité à cette opération. En 2021 lors de l’installation par les élèves de l’école primaire publique élémentaire (EPPE) Soirhane de Mirontsy, d’une stèle dans la cour en hommage des personnes qui ont péri dans le bras de mer reliant Anjouan à Mayotte, le 1er Magistrat de Ndzuwani : Hadj Anissi Chamsidine a souhaité que ce monument « soit plutôt le point de départ d’autres initiatives, allant dans le même sens, et dans tout le pays ». Et d’ajouter que « Nous montrer solidaires aujourd’hui avec les familles déchirées par ce drame, c’est nous réconcilier avec les valeurs fondatrices de notre nation ».

Dans le même ordre d’idée, le Locataire de Dar-Nadjah espère la naissance d’un observatoire autour de cette tragédie qui nous éclairera et nous aidera à mieux percevoir nos manquements face à l’idéal d’une nation forte et unie.

Et c’est ainsi que le 31 aout 2022, le Gouverneur Anissi Chamsidine, accompagné des membres de son Exécutif, a posé la première pierre d’un projet qui consiste à construire d’un mausolée à Mramani (région de Nyumakele) à la mémoire des milliers de morts du Visa Balladur. Et à la longue, le mausolée devient un lieu de recueillement, un lieu de mémoire, un musée, voire un centre de donnée autour de cette tragédie.

Cette question devra concerner tout le monde, car il n’y a pas que des Anjouanais qui en meurent, mais il y’a aussi des Mahorais qui essaient de repartir en usant les mêmes voies de même que des étrangers qui tentent de rejoindre Mayotte à partir d’Anjouan, a-t-il rappelé.

Et puis par rapport à cette opération « Wuambushu » initiée par le ministère français de l’intérieur, une opération musclée qui consiste à expulser des Comoriens résidant dans leur territoire, où sont les intérêts des Comoriens s’est demandé ?

Que nous le voulions ou pas, la population de l’archipel des Comores forme une même famille, nous partageons la même religion, la même culture, la même langue, les mêmes traditions et en conséquence nous devons nous assoir autour d’une table pour trouver la solution appropriée sur le différend entre Mayotte et les autres îles de l’archipel.

Il n’est secret pour personne que l’ancien colonisateur, la France, le premier partenaire et ami des Comores qui administre la quatrième île des Comores : Mayotte est à l’origine de cette mésentente. De ce fait, nous les Comoriens, toute tendance confondue, devons pour l’intérêt de tout un chacun échanger en profondeur afin de trouver une issue favorable pour tout le monde. Qu’il n’y ait ni gagnant ni perdant, car « le malheur d’une rive ne peut que nourrir l’instabilité de l’ensemble ».

« Et maintenant que nous avons l’Union Africaine, à portée de mains, nous devons pouvoir relancer l’alternative avec force et intelligence » a proposé le Gouverneur Anissi Chamsidine dans le journal La Gazette des Comores (parution du 30 mars 2023.

Par rapport à « Wuambushu », on qualifie les jeunes, dont leurs parents ont été refoulés dès l’instauration du Visa Balladur il y a une vingtaine d’années, de délinquants, de voyous, de terroristes, etc., mais à qui revient cette responsabilité ? Est-ce qu’au gouvernement comorien ou au gouvernement français qui a avait gardé ces enfants à Mayotte. Si ces pauvres enfants jouissaient de leurs droits à l’éducation et /ou à leur insertion, ces derniers auraient largement contribué à l’épanouissement du pays contrairement à ce qui, malheureusement, se passe aujourd’hui.

Comme dit l’adage qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, nous pensons qu’il est grand temps d’en finir avec les noyades sur le bras de mer reliant Anjouan et Mayotte ! Les Comoriens épris de paix et de stabilité, s’il vous plait, ayons pitié à ces êtres humains qui finissent leur vie au fond de l’océan !

Dar Nadjah

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2125,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1221,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8716,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2637,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1629,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6012,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4758,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: «Il n’y a pas que des Anjouanais qui en meurent mais aussi des Mahorais...»
«Il n’y a pas que des Anjouanais qui en meurent mais aussi des Mahorais...»
«Il n’y a pas que des Anjouanais qui en meurent mais aussi des Mahorais...qui essaient de repartir en usant les mêmes voies de même que des étrangers»
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEhemZkOrnGM8VWOzSIfGbCa2oXmWlFxcDgyH8HVlP2LZEgppvwHW20hP2hMTDUiQYbQZZwXbnd54e13Mytk1JJoRYmGFwY10HtQP9ioamuUCjZAHsL1kyXDqhwIWXGw5uNb7DJeDWQgBM0ou4ds-Evm34oFc5FiTQjMLvOfOYZcMbe-SAp-0RhUFqAx/w320-h213/anis.jpeg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEhemZkOrnGM8VWOzSIfGbCa2oXmWlFxcDgyH8HVlP2LZEgppvwHW20hP2hMTDUiQYbQZZwXbnd54e13Mytk1JJoRYmGFwY10HtQP9ioamuUCjZAHsL1kyXDqhwIWXGw5uNb7DJeDWQgBM0ou4ds-Evm34oFc5FiTQjMLvOfOYZcMbe-SAp-0RhUFqAx/s72-w320-c-h213/anis.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/04/visa-balladur-il-ny-pas-que-des.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/04/visa-balladur-il-ny-pas-que-des.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières