Mouigni Baraka serait en train de rouler l'opposition dans la farine

L'opposition comorienne s'est tirée une balle dans le pied. Mouigni Baraka serait en train de rouler l'opposition dans la farine en affichant un visag

Mouigni Baraka serait en train de rouler l'opposition dans la farine

L'ÉLÉPHANT DANS LA LA CRC ET SES ADEPTES


Les linges sales auraient dû se laver à huit clos familial de la CRC mais cette dernière ne souhaite pas discuter ouvertement du fait que cela représente une menace intrinsèque. Or tout un chacun constate bien au sein de leur famille politique, l'existence du risque maximal de conduire le pays à l'émergence de quelque chose d'inédit mais qui est de très chaotique. Le président Azali, pour le respect que nous autres, nous lui devons, n'a aucun droit de faire contre le propre gré et la volonté des comoriens.

Si monsieur Belou, le plus mal aimé d'ailleurs de sa propre région, et certains de ses camarades poussent le président à continuer à se positionner toujours à l'opposé des Comoriens, certains en leur sein ne le voient pas de bon œil.

Le président a trahi l'espoir des comoriens et nombre de ses camarades de combat n'en sont pas inconscients. Le pays va très mal. À un moment donné quand on ne se sent pas à la hauteur de répondre aux aspirations des comoriens, il faut rendre le tablier tout en étant de bonne foi. Avec grande passion, le président et son gouvernement violent les droits humains avec de mauvaise gestion économique qui a appauvri plusieurs milliers des Comoriens. Il faut donner le pouvoir à celui que les comoriens et les COMORIENNES décident.

Certains Comoriens déclarent ne pas reconnaître monsieur Azali comme étant leur président, depuis 2019 juste après l'annonce des résultats de l'élection présidentielle à l'issue desquels l'homme fort actuel du pays a été réputé élu.

En vrai, quelque soit la physionomie des élections, c'est -à -dire,les irrégularités qui les ont entachées et qui ont même conduit les adversaires d'Azali à tourner l'arme contre eux, mais la méthode adoptée par l'opposition pour affaiblir politiquement Azali et donner l'impression au peuple comorien qu'il y ait vraiment une opposition à gagner leur sympathie n'est jusqu'à présent pas la meilleure. Elle est contre-productive.

Personne n'est dupe que notre pays soit sous l'emprise dictatoriale dès lors que cela ne se traduit pas par l'impossibilité de faire face et tenir tête au dictateur. À titre d'illustration, la Turquie est en pleine campagne électorale où les deux principaux rivaux sont donnés largement favoris par les sondages face à un Ordigan dictateur, violeur des droits de l'homme, hostile aux médias et bien à la liberté d'expression, de conscience, et aux opinions divergentes.

Quant aux élections libres, transparences et démocratiques , le président Erdogan est aussi de mauvaise foi qu'Azali quitte même plus. Sauf que l'opposition comorienne n'est pas parvenue, comme le fait l'opposition Turque, à impliquer et embrigader les populations dans les mouvements politiques oppositionnels faute de bonne option méthodique et de congruence, alors, les Comoriens et les comoriennes qui, en grande majorité, voudraient se débarrasser d'Azali, font d'une certaine couardise.

Sans manquer de respect à quiconque, notre opposition nationale a un grand handicap d'infirmité motrice cérébrale due aux lésions survenues de son égo. À qui donc se plaindraient-il les Comoriens ? Ils se trouvent tombés dans une embûche entre une opposition égoïste, égocentrique et un pouvoir corrompu et malencontreux.

Au sein même de l'opposition, l'hypocrisie grandissante a fait perdre son éclat. Selon des sources fiables et dignes de confiance, l'ancien gouverneur de Ngazidja monsieur Mouigni Baraka Saïd Soilihi serait en train de rouler l'opposition dans la farine en affichant un visage d'un grand rassembleur, unificateur pourtant il s'avère qu'il serait en contact permanent avec Beït-Salam. Encore pire que cela, la panique à bord de l'opposition. Il paraît que certaines personnalités politiques de haute gamme de l'opposition dansent le même rythme et dans le même pied que Mouignibaraka à l'insu des uns et des autres. Par conséquent, l'identité politique de l'opposition comorienne est imperceptible.

Qui donc, est politiquement opposant au président impopulaire des Comores, au sens propre du terme ? Devant les médias en conférence de presse, la plus grande majorité des comoriens ont pu observer les expressions faciales de Mouignibaraka pour découvrir ses incohérences et ses mensonges. " Quand il y a du flou, il y a du loup". Crier au point d'exploser les tympans des participants n'est pas synonyme d'être cohérent et éloquent en politique.

L'opposition politique comorienne s'est tirée une balle dans les pieds dès le départ quand elle se met à mélanger tennis et ping-pong, en conséquence, elle obtient le set de table. En tout cas, les comoriens et les comoriennes se ressaisissent et ne souhaitent plus être victimes de tromperie, en prenant conscience que la classe politique comorienne ne fera jamais confiance à leurs cœurs et les impliquera avec une belle inconnue. Les comoriens et les COMORIENNES ont bel et bien appris à lire les petites expressions du visage et du corps mensongers de l'establishment politique comorien.

Revenons donc, en long et en large, sans faire dans la dentelle, sur la crise politique qui secoue notre pays : au sujet des nombres de morts, victimes de violences et de tortures des forces de l'ordre Comoriennes sans suivi d'enquêtes, les comoriens et les familles des victimes ne pourront qu'imputer au président Azali, en même temps président en exercice de la grande institution panafricaine la responsabilité de leur mort. Le président Azali, en tenant, avec son petit groupe d'amis, le pays en otage et en tuant le peuple innocent de manière abjecte, abominable, cruelle, a trahi les Comoriens. Lors de la prise du pouvoir , il a juré de protéger et respecter, les comoriens et faire en sorte de rendre leur vie abordable, il fait le contraire. Pour ce faire, il n'a pas respecté son serment.

Quant à la haute trahison pour laquelle Sambi a été accusé, elle se définit par le blanchiment des deniers publics et associations de malfaiteurs, que je sache. Et pour Azali qui manifeste intentionnellement contre les valeurs constitutionnelles et institutionnelles,? De quoi peut -on le qualifier et pour quel fait peut -on l'accuser ? De plus haute trahison si Sambi est accusé pour haute trahison ? N'est-ce-pas une hypocrisie politicienne qu'on ne sait même pas avec quelles lunettes on la lit ? On en a vraiment assez !

Mais une chose est sûre, tant que le président Azali est encore en exercice, il bénéficie de son immunité présidentielle, mais tôt ou tard en dehors de Beït-Salam, il redeviendra citoyen justiciable comme Sambi et moi, et d'autres Comoriens..Il sera amené à répondre de ses actes devant la justice comorienne, en l'absence du juge Omar que sais -je, où il sera déclaré coupable de plus haute trahison( Voir le superlatif). Ça n'arrive pas qu'aux autres.

La question d'un des journalistes de la place à Mouigni Baraka sur l'éventuelle participation au rendez-vous démocratique de 2024, nous a confirmé le contraire : Mouigni Baraka appelle solennellement à la réunification et à la mobilisation de l'opposition en vue d'aller déloger de force le président Azali de Beït-Salam. Mais quel amateurisme,? quelle hypocrisie?, qu'elle ignorance en politique de ces gens-là ! Voulez-vous envoyer les jeunes comoriens, notre avenir, notre espoir, au guet- apens avec des pierres et de petits couteaux de cuisine face à féroces armés jusqu'aux dents ? Bande de paranos que vous êtes !!!


Pour le mouvement yaroibi-oummat, à partir du moment où les comores ont de solides acquis démocratiques, j'en suis persuadé, surtout chez les jeunes, ils ne peuvent pas se permettre de s'engager dans cette voie de violence. Il n'y a pas mieux que les votes.

Mais pourquoi l'opposition ne fait pas preuve de patriotisme et de solidarité pour imposer au gouvernement prédateur, les points ci-après ?

  • Réparation et indemnisation des proches des victimes ;
  • Ouverture d'une enquête indépendante pour situer les responsabilités ;
  • Indemnisation des blessés civiles (ceux de Mbeni par exemple...);
  • Mettre fin à la répression et arrêter de mettre les comoriens sous surveillance policière ;
  • Créer les conditions d'une élection présidentielle libre, transparente, et démocratique en 2024 ;
  • Arrêter de positionner l'armée, la police ou la gendarmerie devant les bureaux de vote ;
  • La restitution des droits civiques de la Diaspora et abroger la loi discriminatoire, de division qui vient à peine d'être promulguée par le chef de l'État en réaction aux propos tenus par Mouigni Baraka à la veille ; faites gaffe, il ne faut pas provoquer le président, car vous ne savez pas de quoi il est capable !!! Sinon, il répond même si par l'irréparable !!!
  • libérer les prisonniers politiques, s'il pourrait y en avoir un.

La maison de la mouvance présidentielle, et plus particulièrement de la CRC, famille politique du chef de l'État, est composée à l'heure actuelle, de manière clanique. Elle est en feu mais de l'extérieur, on ne voit pas les flammes. L'incertitude règne en son sein,.. Toutefois, les adeptes du chef de l'État ne sauraient plus quoi faire pour réussir la réélection du président Azali en 2024, si l'opposition prenait à bon escient, les choses en main.

Le mouvement yaroibi-oummat "Agir pour les Comores " vous souhaite un très bon week-end.

Par Salim Ali Mohamed Kari, secrétaire général du mouvement yaroibi-oummat.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8672,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1630,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1617,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2627,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5991,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4745,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mouigni Baraka serait en train de rouler l'opposition dans la farine
Mouigni Baraka serait en train de rouler l'opposition dans la farine
L'opposition comorienne s'est tirée une balle dans le pied. Mouigni Baraka serait en train de rouler l'opposition dans la farine en affichant un visag
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEieTy_0ATQkj0Z-2TWCnl9TBOLbnk1t_tuzPWbVHo0dOy2eADACbAItQ0QWvRmlDG3i9AU_dAKEJoeD_bkbV4txGc9jEWBFuZQ100YZwIVy9YDnl2SyF7la-MLdmrfMcTNsygOUEv8zDrl9oPurWrusB8sbc4uTK-7xbuI2nt62TIBmb6fGAO4KeWos/w320-h180/MouigniWadaane.png
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEieTy_0ATQkj0Z-2TWCnl9TBOLbnk1t_tuzPWbVHo0dOy2eADACbAItQ0QWvRmlDG3i9AU_dAKEJoeD_bkbV4txGc9jEWBFuZQ100YZwIVy9YDnl2SyF7la-MLdmrfMcTNsygOUEv8zDrl9oPurWrusB8sbc4uTK-7xbuI2nt62TIBmb6fGAO4KeWos/s72-w320-c-h180/MouigniWadaane.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/03/mouigni-baraka-serait-en-train-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/03/mouigni-baraka-serait-en-train-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières