Une opposition en perdition

Une opposition en perdition. M. Azali et son gouvernement jettent en abondance les graines à des pigeons dépourvus de bec(l'opposition), pourtant les

Une opposition en perdition

Une opposition en perdition


Aux Îles de la Lune, l'opposition politique est en proie depuis un certain moment à une guerre de leadership. Faut-il croire encore à cette opposition qui, à moins d'une année des élections présidentielles, demeure très fracturée ? On a assisté à la création d'une union de façade juste après l'annonce de la victoire de M. Azali lors des élections présidentielles de 2019. 

Quelques mois après, une multitude de gouvernements en exil, d'appels de toute la PLM ( les trois grandes villes françaises, Paris-Lyon-Marseille) du model de l'appel de Londres du 18 juin 1940 par le général de Gaulle en vue de s'unir dans l'action pour libérer la France de la domination nazi, de front Commun, de fuite de certains responsables politiques vers la France dont d'autres parmi eux y sont arrivés à la nage, de fêtards dominicaux s'est mis à exécution.

La livraison de conflits à couteaux tirés en son sein se déclare pendant que M. Azali solidifie son fauteuil de président à vie en faisant adopter un réel subterfuge dans le pays afin d'empêcher toute concurrence qui pourrait lui coûter son empire. M. Azali dort bien, ce qui n'aurait pas été le cas si il avait affaire à une opposition forte, unie et capable d'imposer de manière rationnelle ses idées.

M. Azali et son gouvernement jettent en abondance les graines à des pigeons dépourvus de bec (l'opposition), pourtant les fêtes sur les places des grandes villes hexagonales, les discours belliqueux un peu partout sont maintenus, même si on constate que le mouvement est essoufflé, Azali et ses acolytes n'écoutent personne, ils avancent droit au but.. "Les chiens aboient, la caravane passe". Azali n'accepte jamais de mettre de l'eau dans son vin.

Toutes les initiatives de regrouper cette opposition ont été sans succès. En réalité, il n'y a plus d'opposition.. si le président français Emmanuel Macron a qualifié l'organisation de l'Atlantique Nord de mort cérébrale, nous, comoriens et comoriennes, qualifions l'opposition comorienne de mort tragique.

D'ici 2024 c'est trop juste pour se mettre en diapason pour battre M. Azali aux élections présidentielles, les séquelles de l'éclatement seront encore vives. Nombreux sont ceux qui se demandent si l'opposition comorienne pourra-t-elle encore un jour se réunir pour mener ensemble une action ?

De son côté, Mouigni Baraka Saïd Soilih, ancien gouverneur de l'île de Ngazidja, croit que cette union dont les Comoriens en lutte pour l'alternance politique appellent de tout leur voeu est encore possible. Au moins lui, il a répondu à l'appel de l'inflexible homme fort. Dites nous, chers compatriotes de l'opposition, dans quel pied voulez-vous que nous dansions ? Qu'est ce que vous nous réservez en 2024 quand M. Azali sera déclaré vainqueur ? La fête de l'arène aux corridas ? Ou bien un joli spectacle de " Mdrengué wa shi Mmoili ?

Le peuple comorien vous a toujours montré la voie de l'Union alors qu'en retour, vous lui montrez la voie de l'hypocrisie politique. Tout cela se traduit par le grand échec de réunir toutes les conditions d'unicité d'action pour faire avancer la soi-disant lutte que vous Ménez.

N'étant pas un grand parti politique traditionnel connus du système, mais bourré de talents et maître des arcanes de la politique comorienne, le mouvement yaroibi-oummat, selon lui, la question n'est plus seulement de se réunir, pour se réunir, mais c'est avant tout reconnaître et apprendre des erreurs du passé, faire le bilan de ce qui n'a pas marché et redéfinir une nouvelle marche à suivre afin d'aboutir à des résultats bien concerts.

Le mouvement yaroibi-oummat croit bien que l'union en elle -même est un combat et si l'opposition n'y parvient pas, le combat du changement du système ne lui appartient pas. Yaroibi-oummat est bien conscient de l'égo de chacun d'entre vous, chers compatriotes de l'opposition. Ce faisant, notre mouvement centriste de yaroibi-oummat propose, en marge des élections présidentielles de 2024, le détachement de la désignation d'un candidat de l'appareil de l'opposition et créer un rassemblement pour avoir un candidat unique issu de l'opposition. En d'autres termes, les primaires.

QUELLES SONT LES MOTIVATIONS DU MOUVEMENT YAROIBI-OUMMAT ?


D'emblée, soulignons que les partis politiques sont indispensables à une démocratie car ils permettent de la structurer: c'est-à-dire, structurer l'offre politique à proposer aux Comoriens et aux comoriennes, structurer l'accès aux fonctions politiques des élus. Ainsi, l'électeur pourra mieux identifier l'orientation politique de chaque candidat aux primaires qui se présente devant lui.

Deux objectifs principaux à ces primaires :


- d'abord, sortir de l'impasse égocentrique et égoïste de l'opposition pour enfin être uni à se battre à arme égale contre M. Azali Assoumani. Ensuite, ayant recours à des primaires ouvertes aux citoyens, le candidat sera d'abord désigné par les électeurs qui se sentent politiquement proche. Cela renforcera la légitimité du candidat désigné et peut faire émerger une personnalité politique marginalisée au sein de l'opposition, voire-même contribue au renouvellement des générations..

- les primaires ont aussi pour objectif de sceller cette opposition éparpillée.

Aux finales, les primaires permettent en ce que l'ensemble des candidats qui représentent un groupement au sein de l'opposition, s'engage à soutenir le seul candidat désigné à travers les primaires, en se rassemblant derrière lui. Néanmoins, le mouvement yaroibi-oummat demeure réticent du fait que presque toutes les formations politiques comoriennes manquent encore de vision, d'orientation, de clarté et de lisibilité politiques.

Les portes du mouvement yaroibi-oummat Agir pour les Comores, sont à grand ouverts à tous les Comoriens et à toutes les comoriennes.

De Salim Ali Mohamed Kari, secrétaire général du mouvement yaroibi-oummat

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2125,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1221,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8714,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2637,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1628,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6011,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4758,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Une opposition en perdition
Une opposition en perdition
Une opposition en perdition. M. Azali et son gouvernement jettent en abondance les graines à des pigeons dépourvus de bec(l'opposition), pourtant les
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEiYvSqYo6Ky7gBna9Q0Q6s_62sQHS4WcsDuFtEBDRDMuXhz2J4mrlz9exuGfYH9zjfDXCHmQu_cceLQrEXKseLflO0oGeeCQ5fw_Rk1pqfbxuwtew-jg9GRARAwL7fnQeBnHwWCq-66yKhIVVngQjJ4aIGDvqK5I1bIIxRg78LO3Nuu7BEob4SjJv6K/w320-h173/opposition.webp
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEiYvSqYo6Ky7gBna9Q0Q6s_62sQHS4WcsDuFtEBDRDMuXhz2J4mrlz9exuGfYH9zjfDXCHmQu_cceLQrEXKseLflO0oGeeCQ5fw_Rk1pqfbxuwtew-jg9GRARAwL7fnQeBnHwWCq-66yKhIVVngQjJ4aIGDvqK5I1bIIxRg78LO3Nuu7BEob4SjJv6K/s72-w320-c-h173/opposition.webp
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/01/une-opposition-en-perdition.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/01/une-opposition-en-perdition.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières