Madagascar : plus de 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire élevée, selon l’ONU

Plus de 2 millions de personnes seraient en sit.Madagascar : plus de 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire élevée, selon l’ONU

Madagascar : plus de 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire élevée, selon l’ONU

Plus de 2 millions de personnes seraient en situation d’insécurité alimentaire élevée dans les régions du sud et du sud-est de Madagascar, ont alerté jeudi les humanitaires de l’ONU, relevant qu’en dépit d’une « amélioration fragile de la situation de la sécurité alimentaire de la population, des poches de vulnérabilité et de malnutrition persistent dans l’ensemble des zones d’analyse »
.

Si aucun district n’est finalement classé en situation de catastrophe (Phase 5 de l’IPC) sur les périodes analysées, la dernière analyse de la classification intégrée de la sécurité alimentaire (IPC) montre que d’un point de vue global, pendant le pic de la soudure allant de novembre 2022 à mars 2023, une dégradation de la situation de sécurité alimentaire est attendue.

Pour la période actuelle (novembre 2022 – mars 2023), 2,23 millions de personnes sont classées en insécurité alimentaire aiguë élevée (Phase 3 de l’IPC ou plus), soit 36% de la population analysée. Sur les 21 districts analysés, 19 affichent une situation de crise.

Plus de 250.000 personnes en situation d’urgence


Environ 252.000 personnes, soit 4%, sont en situation d’urgence (Phase 4 de l’IPC), et 1,97 million en phase de crise (Phase 3 de l’IPC).

Les districts d’Amboasary-atsimo, Ambovombe-androy, Ampanihy et Bekily pour le Grand Sud et de Befotaka pour le Grand Sud-Est présentent des proportions de population en insécurité alimentaire aiguë élevée (Phase 3 de l’IPC ou plus) de l’ordre de 50% à 65%. Les districts les plus affectés sont toutefois Ikongo et Bekily avec 15% de leur population en Phase 4 (urgence) de l’IPC, suivis de Befotaka et d’Ampanihy (respectivement 10%), et enfin des districts d’Ambovombe, Amboasary Atsimo, Betroka, Betioky Atsimo, Farafangana, Midongy Atsimo, Vondrozo et Nosy-Varika (respectivement 5%).

Pour le Grand Sud, l’atténuation de la situation par rapport à la dernière analyse IPC (1,35 million de personnes en Phase 3-crise ou plus contre 1,43 million prévu) s’explique par des prévisions météorologiques favorables à l’agriculture et à l’existence soutenue, du moins jusqu’au mois de janvier 2023, d’assistances alimentaires humanitaires ou de distributions d’intrants agricoles. Pour le Grand Sud-Est, les humanitaires s’attendent à ce que 874.000 personnes soient en insécurité alimentaire aiguë élevée.

Une amélioration de la consommation alimentaire dans les districts du Grand Sud


Plus largement, la situation alimentaire des ménages est illustrée par la qualité inadéquate de la consommation alimentaire. En effet, plus de deux-tiers des ménages (72%) ont un score de consommation alimentaire pauvre et limité dans le Grand Sud tandis que la situation est plus inquiétante dans le Grand Sud-Est avec plus de trois quart des ménages en situation alimentaire délicate (76% des ménages avec un score de consommation alimentaire pauvre).

Avec la période de soudure, la qualité de la consommation alimentaire des ménages va continuer à se dégrader. Par rapport à la même période de l’année précédente, il est toutefois observé une amélioration de la consommation alimentaire dans tous les districts du Grand Sud sauf à Ampanihy où plus de 50% des ménages ont « un score de consommation alimentaire pauvre et limité ».

Pour la première période projetée, allant du mois d’avril à juillet 2023, une baisse du nombre de personnes classées en Phase 3 (crise) de l’IPC ou plus, passant de 2,23 millions sur la période actuelle à 1,54 million, est en perspective grâce notamment à l’arrivée des récoltes de la grande saison agricole.

Les conséquences des chocs climatiques et d’une « inflation rampante »


Pour la seconde période projetée (août à octobre 2023), faute de données récentes pour le Grand Sud-Est, l’analyse s’est concentrée sur le Grand Sud uniquement. Sur cette période, les districts de Bekily, Ampanihy, et Amboasary Atsimo seront les plus affectés par l’insécurité alimentaire aiguë avec 45% à 50% de population en Phase 3 (crise) de l’IPC ou plus.

D’une manière générale, une légère dégradation de la sécurité alimentaire des ménages est attendue, comparativement à la première période de projection, sans pour autant atteindre les niveaux du pic de soudure de novembre à mars 2023.

S’agissant des facteurs déterminants, l’enquête avance l’hypothèse des chocs climatiques qui pourraient « compromettre un bon démarrage de la campagne agricole ». Dans le même temps, 2023 sera également marqué par un taux prévisionnel « d’inflation rampante », qui peut vite se dégrader « en inflation galopante avec le contexte de la guerre en Ukraine et des contextes structurelles comme l’inaccessibilité ».

Les humanitaires redoutent aussi une « faible production », qui pourrait se traduire par « des niveaux de stocks faibles suite à la destruction engendrée par les tempêtes tropicales pour le Grand Sud-Est et la sécheresse ayant touché le Grand Sud surtout dans les zones plus propices à l’agriculture ». Il y a enfin l’augmentation « de la prévalence des maladies liées à l’eau, qui impactera fortement sur le bien-être de la population ». ©ONU

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,95,Abdourahamane Cheikh Ali,69,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2040,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1525,Ahmadou Mze,74,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,75,Anli Yachourtu,80,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1145,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8335,Daoud Halifa,218,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,127,Dini NASSUR,142,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1576,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3243,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1574,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,7,Idriss Mohamed Chanfi,437,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2506,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1606,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,197,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5664,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,78,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,816,SOILIHI Ahamada Mlatamou,50,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1145,Tribune libre,4626,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Madagascar : plus de 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire élevée, selon l’ONU
Madagascar : plus de 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire élevée, selon l’ONU
Plus de 2 millions de personnes seraient en sit.Madagascar : plus de 2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire élevée, selon l’ONU
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEjrpB2MsxtqQM3DgXCzvk3Xui-hD3F2C7jWbEVn5lXPDJYxSGTCc8tYydR2HB_sKqMN6HlUsKj5eH9Rw6PjespB7LFvAiQjqnslGEpq14XnB2lEvqljIop5eO5MiMVcPAaRAs1WCv7hP1bJN0AIUqTX1r4bXLN1WX_mFNQdUi3cTWlp5eFyTqMFjWOI/w320-h213/image1024x768.jpg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEjrpB2MsxtqQM3DgXCzvk3Xui-hD3F2C7jWbEVn5lXPDJYxSGTCc8tYydR2HB_sKqMN6HlUsKj5eH9Rw6PjespB7LFvAiQjqnslGEpq14XnB2lEvqljIop5eO5MiMVcPAaRAs1WCv7hP1bJN0AIUqTX1r4bXLN1WX_mFNQdUi3cTWlp5eFyTqMFjWOI/s72-w320-c-h213/image1024x768.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2023/01/madagascar-plus-de-2-millions-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2023/01/madagascar-plus-de-2-millions-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières