Mohamed Bajrafil : « Bilal a des dreadlocks et est un fervent croyant ! »

Il y a 3 ans, aujourd’hui, j’ai été invité au Surinam, un pays que je connai.Mohamed Bajrafil : « Bilal a des dreadlocks et est un fervent croyant ! »

Mohamed Bajrafil : « Bilal a des dreadlocks et est un fervent croyant ! »

Bilal a des dreadlocks et est un fervent croyant!


Il y a 3 ans, aujourd’hui, j’ai été invité au Surinam, un pays que je connaissais uniquement par le riz qu’on en importe et Candide de Voltaire, et son fameux « Nègre de Surinam », par lequel il dénonçait la barbarie des négriers hollandais. J’ai encore en tête les explications de Monsieur Modra, surnom de mon prof de français en 3ème, à l’école privée Moderne! Dieu que ça date! 27 ans déjà! Punaise! 

Je devais y animer une série de conférences, mais de fait, j’y ai plus appris que je n’ai enseigné et ai été marqué par la simplicité des gens. J’ai vu des musulmans prier sans artifices! J’ai vu alignées une mosquée, une église et une synagogue. Et c’était d’un naturel déconcertant! 

Dans ce paysage merveilleux, j’ai, surtout, fait la connaissance de Bilal. Dès qu’on m’a présenté à lui, il est venu vers moi, m’a pris dans ses bras et s’est mis à me raconter l’histoire de sa conversion à l’islam. Il avait la trentaine bien entamée, mais avait l’assurance et la sagesse de quelqu’un qui en avait le double. Il a connu les gangs, la drogue, la rue et ses difficultés. Et tout cela l’a forgé. 

Un couteau suisse, ce Bilal. Il était basketteur, travaillait à la mairie de Paramaribo, autant que je m’en souvienne, s’occupait de jeunes. Il touchait à tout. 

Mais…il avait des locks! Un homme avec des locks, qui pis est, dans une mosquée! Sacrilège! dirait-on dans mes Comores natales! Mais pas seulement, d’ailleurs. Les stéréotypes, parce qu’ils sont les signes les plus têtus et les plus ostentatoires de la bêtise, sont la chose la mieux partagée au monde. 

Je me rappelle encore des grands frères auxquels on rasait parfois la tête parce qu’ils avaient commis le tort de faire un dégradé - le fameux qaza ´, قزع, des jurisconsultes musulmans. Quelqu’un pour qui un dégradé est un problème, déconseillé pour l’ensemble des jurisconsultes musulmans, aurait jeté Bilal hors de la mosquée, ou l’aurait insulté ou l’aurait qualifié de mauvais musulman. 

Pourtant on nous rabâche, à longueur de sermons et de conférences, que le Prophète de l’islam enseigne que Dieu ne regarde ni les visages, ni les corps des hommes. Plutôt leurs cœurs. Mieux encore, on nous enseigne qu’il a déclaré, un jour, qu’il se pourrait qu’un des meilleurs alliés de Dieu soit un homme vêtu de guenilles, ébouriffé et aux cheveux poussiéreux. 

Ne pourrait-il pas s’agir de Bilal? Il est noir, de peau - une autre tare, à son compteur, pour certains jurisconsultes musulmans, comme le grand Ibn Hajar al-‘Asqalānī, qui écrit qu’au paradis l’homme se trouvera débarrassé de toutes les imperfections, comme la noirceur. N’en déplaise au monde, Dieu est l’auteur des mondes et des hommes. Il aurait été injuste de Sa part de faire de la couleur de certains hommes le signe de leur infériorité. 

Heureusement, ce ne sont pas les hommes qui ont le dernier mot dans la vie des hommes comme eux. Ils se tueraient et se condamneraient tous à l’enfer, autrement. Nos langues font tellement de dégâts! Nous jugeons pour un oui ou pour non les autres et les condamnons au bûcher. Aujourd’hui, entre les réseaux sociaux et les médias, des vies sont brisées, des couples séparés, des gens condamnés à la vindicte populaire constamment. Une situation que résument merveilleusement ces vers du poète égyptien, Muhammad Mustwafa Hamām:

أكثر الناس يحكمون على الناس

La plupart des gens jugent les autres

وهيهات أن يكونوا عدولا

Et ils sont loin d’être justes.

فلكم لقبوا البخيل كريماً

Combien de fois affublent-ils l’avare de l’adjectif « Généreux »

ولكم لقبوا الكريم بخيلا

Et combien de foi affublent-ils le généreux de l’adjectif « radin »

ولكم أعطوا الملح فأغنوا

Combien de fois donnent-ils à l’insistant au point de l’enrichir.

ولكم أهملوا العفيف الخجولا

Et combien de fois négligent-ils - le nécessiteux- pudique?

رب عذراء حرة وصموها

La femme chaste peut être salie

وبغي قد صوروها بتولا

Au moment où la fille de joie est érigée en sainte.

وقطيع اليدين ظلما ولص

On ampute injustement une personne de sa main

أشبع الناس كفه تقبيلا

Au moment où on fait des baise-mains à un voleur.

J’ai en tête une personne, une belle âme a priori, prise en tenaille entre d’un côté la fachosphère qui l’accusait de trahison à la France et aux valeurs françaises, rien que cela, et la bigotosphère musulmane qui estimait que son islam n’était pas bon à leur goût. Elle en a été dévastée et risque d’en garder les stigmates à vie, car nous sommes certes faits de corps, mais pas seulement. 

Nous sommes aussi des êtres de cœur. Et les plaies du cœur sont souvent plus profondes et plus difficiles à panser que celles du corps, c’est connu. Seule une syllabe les distingue. Ce qui arrive à l’un affecte inéluctablement l’autre. La paronomase est, les concernant, une parasituation. 

Appliquons cette belle sagesse prophétique qui nous enseigne que quiconque croit en Dieu et au jour dernier, doit dire le bien ou se taire. Ou encore celle-ci: Relève du bel islam pour quelqu’un le fait de ne pas se mêler de ce qui ne le regarde pas. Reconnaissons que ce dans quoi nous naissons n’est et ne doit jamais être la norme de tout le monde. Nous nous accepterons mieux et éviterons guerres et conflits inutiles. 

Hâte de retrouver Bilal, avec ou sans ses locks, ce beau et, peut-être, bon croyant musulman, au Surinam et merci à mes frères et amis musulmans guyanais sans qui je n’aurais probablement jamais rencontré Bilal. 

Humainement vôtre.

Mohamed Bajrafil 
Image d’illustration 

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,94,Abdourahamane Cheikh Ali,65,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2023,Adinani Toahert Ahamada,39,Afrique,1521,Ahmadou Mze,74,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,75,Anli Yachourtu,78,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1130,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8266,Daoud Halifa,215,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,116,Dini NASSUR,141,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1563,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3229,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1570,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,5,Idriss Mohamed Chanfi,430,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2497,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1605,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,194,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5624,Publication Article,1,Rafik Adili,47,SAID HALIFA,22,Said HILALI,78,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,50,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1142,Tribune libre,4607,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mohamed Bajrafil : « Bilal a des dreadlocks et est un fervent croyant ! »
Mohamed Bajrafil : « Bilal a des dreadlocks et est un fervent croyant ! »
Il y a 3 ans, aujourd’hui, j’ai été invité au Surinam, un pays que je connai.Mohamed Bajrafil : « Bilal a des dreadlocks et est un fervent croyant ! »
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEiduwyR572gvRzu9XoYnH1J6NaqtwiUQIRFY5xtC11R8Nm6zw-W3Pf-_68LMhkkZNby65gyHqUZdFzX1k-yG24WHriR_dOXtXDVq6hOCi73F040HNutLb20YoiR5V2zl3HUPJPq5Z-P62PgUgBm6bkBx9FvcYQ0c9kFr_dpSlMrzMysxmg2lf8RGcVn/w320-h248/2BA9FD6C-5FA7-4C90-80C4-BE2B2D345B34.jpeg
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEiduwyR572gvRzu9XoYnH1J6NaqtwiUQIRFY5xtC11R8Nm6zw-W3Pf-_68LMhkkZNby65gyHqUZdFzX1k-yG24WHriR_dOXtXDVq6hOCi73F040HNutLb20YoiR5V2zl3HUPJPq5Z-P62PgUgBm6bkBx9FvcYQ0c9kFr_dpSlMrzMysxmg2lf8RGcVn/s72-w320-c-h248/2BA9FD6C-5FA7-4C90-80C4-BE2B2D345B34.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/07/mohamed-bajrafil-bilal-des-dreadlocks.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/07/mohamed-bajrafil-bilal-des-dreadlocks.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières