Fête de l'indépendance : Hamada Madi Boléro appelle au dialogue !

Message de l'ancien secrétaire général de la COI, Hamada Madi Boléro APPEL AU SURSAUT NATIONAL PAR LE DIALOGUE Chers compatriotes, Il y ...


Message de l'ancien secrétaire général de la COI, Hamada Madi Boléro

APPEL AU SURSAUT NATIONAL PAR LE DIALOGUE

Chers compatriotes,

Il y a quarante-six ans tout juste, notre pays accédait à l’indépendance. Que de chemin parcouru depuis lors, mais aussi que d’espérances trahies et d’occasions manquées ! Notre histoire nationale, jeune si nous la considérons à l’aune du formalisme des Nations unies, mais aussi millénaire si nous regardons le temps long du peuplement de notre archipel, mérite mieux que des discours et des pratiques qui nous enferment dans un tiers-mondisme économique, social, politique et surtout culturel d’où rien de bon ne peut sortir.

En écrivant cela, je ne pointe aucune responsabilité en particulier. Au contraire, c’est notre façon collective d’affronter les défis qu’il convient de changer. Cette transformation que j’appelle de mes vœux n’a de chance de s’opérer que si nous ouvrons réellement le dialogue national.

Comme aux heures difficiles où l’unité nationale était au point de se rompre, qui fut sauvée par l’Accord Cadre pour la Réconciliation aux Comores du 17 février 2001, il est temps une fois encore de nous retrouver tous ensemble autour de la table de famille. Le gouvernement a une grande tâche à accomplir, celle de faire tourner le pays et de le représenter dans le concert des nations, mais la crise nationale est si forte et si profonde aujourd’hui, qu’il ne peut, à lui seul, dégager les solutions à une crise qui devient, au fil des jours, une crise existentielle plus que politique.

C’est pour cela que le dialogue national doit se renouer avec l’ensemble des forces vives de la nation comorienne, le gouvernement bien sûr mais aussi les représentants de l’opposition, nos autorités religieuses et spirituelles, la société civile, les milieux économiques, toutes celles et ceux qui, au plan national comme dans chacune de nos îles, font des Comores cet ensemble humain auquel nous sommes tant attachés comme l’est l’enfant à sa mère.

Avec l’expérience tirée de mes fonctions comme chef de l’État par intérim et Chef du Gouvernement d’Union Nationale de Transition, principal négociateur de l’accord de Fomboni et Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien, je lance cet appel solennel au sursaut national par le dialogue. J’ai bien conscience que le dialogue n’est pas chose aisée.

Il y a dans la société comorienne des murs d’amertume et de rancœur. Mais ceux-ci doivent tomber pour permettre enfin l’expression d’une volonté commune, d’un consensus sur ce que nous sommes et sur ce que nous voulons être demain. C’est pour cela aussi que je demande à ce que les exilés politiques soient autorisés à rentrer pour participer à la construction de la solution nationale.

A tous ceux qui appellent de bonne foi à l’intervention de la communauté internationale, je dis aussi que celle-ci n’est pas la solution car il n’y a que les comoriens eux-mêmes qui peuvent aujourd’hui se saisir de leur avenir.

La communauté internationale pourra appuyer les efforts internes que nous aurons menés, elle rassurera et aidera sans aucun doute à la mise en œuvre de mesures consensuelles basées sur l’équité et le bon sens. Elle entérinera nos décisions communes dès lors qu’elles seront conformes au respect de l’unité nationale, à la sauvegarde de l’intégrité territoriale et au respect des principes démocratiques qui fondent l’Etat de droit que nous voulons encore renforcer. C’est un rôle important, mais qui ne saurait reléguer en aucune façon l’effort national qui doit être mené d’abord par les comoriens eux-mêmes.

Enfin, accepter de dialoguer n’est pas, loin s’en faut, un signe de faiblesse. C’est pourquoi, je dis respectueusement au gouvernement et au chef de l’Etat que la prise en compte de l’intérêt supérieur du pays dans le cadre d’un dialogue national ne peut que renforcer celles et ceux qui s’y essaient de bonne foi.

A tous les comoriens de bonne volonté, parmi lesquels, je n’en doute pas, le président de l’Union auquel me lient tant de souvenirs, j’adresse donc, en ce jour de commémoration de notre indépendance nationale, cet appel solennel au dialogue pour retrouver ensemble le chemin de la concorde, condition indispensable de l’émergence pour l’Union des Comores et son peuple.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,85,Abdourahamane Cheikh Ali,31,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1855,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1495,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,45,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1023,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,49,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7703,Daoud Halifa,200,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1470,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3120,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1532,Hamadi Abdou,443,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,387,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2405,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1591,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,175,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5385,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,164,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,814,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,445,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1059,Tribune libre,4502,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Fête de l'indépendance : Hamada Madi Boléro appelle au dialogue !
Fête de l'indépendance : Hamada Madi Boléro appelle au dialogue !
https://1.bp.blogspot.com/-Haf6Pth7big/YOQxNaV9Y5I/AAAAAAAAMS0/PZgvbzoPfwY8b-crFzB272_ZZ0xbFnkmQCLcBGAsYHQ/s320/bolaz.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-Haf6Pth7big/YOQxNaV9Y5I/AAAAAAAAMS0/PZgvbzoPfwY8b-crFzB272_ZZ0xbFnkmQCLcBGAsYHQ/s72-c/bolaz.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2021/07/fete-de-lindependance-hamada-madi.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2021/07/fete-de-lindependance-hamada-madi.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières